AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Nobody can resist me, even not you... | [PV Terence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Nobody can resist me, even not you... | [PV Terence] Sam 14 Déc - 23:57

Finn will kill me.
Terence & Amos
Le dimanche, soit le jour le plus long de la semaine si on a rien à faire, et le plus court si on trouve de quoi s'occuper... Généralement pour Amos, il s'agissait du plus court, et du plus amusant. Le plus productif aussi. Si il ne courrait pas après les filles dans la rue, il composait, où il allait s'entraîner au tir à l'arc, à l'occasion... Ou, plus rarement, il faisait autre chose, comme aller rendre visite à Ruby, ou aller à la piscine... Plus récemment, il avait commencé à passer du temps au Casino de M. Vincento Facilier... de plus en plus de temps... Cela lui plaisait, entre autre parce qu'il s'avérait être un bon joueur et qu'il gagnait quasi systématiquement. Il était presque devenu addict de ce lieu de débauche, et cela l'inquiétait. Il ne voulait pas que Phoebe le trouve là-bas en rentrant de New-York. C'est pourquoi en ce dimanche plutôt frais, il avait décidé de troquer sa guitare, la chaleur de son appartement et le stress grisant du Casino pour aller entretenir son corps en faisant quelques longueurs à la piscine municipale. Il était un peu plus de midi et à cette heure, le jeune homme était certain d'être tranquille. Et c'était tout ce qu'il désirait... Pouvoir faire comme si ses problèmes s'étaient envolés tout en chauffant ses muscles et épuisant son énergie physique... Aller au bout de ses forces et oublier tout ce qui n'allait pas ces derniers temps. Oublier jusqu'à son identité. Jusqu'à l'amour qu'il avait pour Phoebe. Ne songer qu'a nager, jusqu'à ne plus pouvoir bouger un bras, jusqu'à ce que l'eau ne puisse plus le porter...

Décidé à faire de ce jour un gouffre dans sa vie en ne pensant qu'à ressentir son corps, Amos prépara à la hâte de quoi se doucher après ses longueurs, une serviette et des vêtements de rechange, qu'il fourra dans un sac avant de se saisir de ses écouteurs qu'il vissage sur ses oreilles. La musique envahit son âme et il s'enivra de la force des notes qui s'élevait le silence environnant. Il jeta son sac sur une épaule et sortit de chez lui, direction la piscine. Dehors les passants l'ignorait royalement, c'était comme si il était invisible, comme si il n'existait, et le jeune se surprit à aimer cette impression d'anonymat. Même les filles semblaient complètement indifférentes, et pour une fois, Amos en était ravi ! Il n'aurait pas eut la force de repousser une prétendante, pas aujourd'hui... Elle aurait probablement fini dans son lit rapidement et il l'aurait regretté. Pas de bêtise avant le retour de Phoebe. Pas d'écart, sinon tous ses efforts auraient été inutiles... Et il ne voulait pas tout foutre en l'air par manque de volonté. Désireux de se trouver le plus loin possible de la foule, Amos accéléra le pas et se retrouva devant les portes de la piscine quelque minutes plus tard, en plein coeur du quartier Grimm, l'un de ses préférés. Il entra rapidement, paya l'entrée et partit se changer dans les vestiaires. Il n'avait qu'à retirer son T-shirt, son pantalon et ses chaussures et il était déjà prêt à plonger. Une douche chaude termina de le préparer et il resta sous le torrent brûlant un long moment, les yeux fermés et ses pensées tournées vers le bien-être qu'il ressentait à l'instant présent.

Puis, il alla se poster sur le bord du bassin principal. Il crut d'abord être seul et s'approcha de l'eau, mais il aperçut une silhouette au loin et la satisfaction ressentie jusqu'ici le quitta pour faire place à une profonde déception, voire à un début de colère contenue. Bon sang que faisait-il là lui ? Ne voulait-il pas aller au cinéma comme tout le monde le dimanche ? Ou se promener main dans la main avec sa petite amie ? Amos poussa un long soupir puis il décida de faire abstraction de l'inconnu. Il s'assit au bord de l'eau et s'y glissa alors doucement, s'immergeant totalement d'abord, pour remonter ensuite et rejeter ses cheveux en arrière. Il s'accrocha sur le côté et resta ainsi avant d'enfin se décider à se lancer. Habituellement il se contentait de rester dans du classique : brasse d'abord, pour commencer doucement, puis nage libre, et enfin papillon, pour terminer de s'épuiser... Mais aujourd'hui, il voulait plus. Il voulait disparaître, complètement, ne plus être visible de personne, pas même la seule personne présente. Alors il plongea, s'immergea de nouveau et avança ainsi sous la surface jusqu'à ne plus avoir de souffle. Lorsqu'il remonta, il remplit ses poumons au plus vite et retourna se cacher un mètre plus bas. L'eau était claire, mais sans lunettes, Amos voyait flou lorsqu'il ouvrait les yeux. Il avait l'impression d'être un être insignifiant, si fragile, si... impuissant. Il lui suffisait de rester un peu trop longtemps sans remonter pour réellement disparaître. Manquerait-il vraiment à quelqu'un ? Phoebe le pleurerait-elle lorsqu'en rentrant on lui apprendrait sa stupide noyade dans une piscine ? Non... évidemment que non. Lui même ne se pleurerait pas. Amos songeait à ce genre de choses lorsqu'il commença à ressentir la morsure du manque d'air. Il se propulsa plus par instinct que par envie vers le haut et inspira profondément.

En même temps, il faillit percuter l'inconnu, qui se tenait là, juste devant lui, et qu'il n'avait pas vu venir. Il prit peur et eut un mouvement de recul exagéré. Bon sang, que foutait-il là ? La piscine était immense et il choisissait son couloir ! Pas gonflé le type ! Amos ne prit pas la peine de chercher à comprendre, il attaqua, directement et sans savoir qui était en tort. « La piscine n'est pas assez grande ? Qu'est-ce que tu fous devant moi ? Tu me gènes ! » Le jeune homme voulut s'appuyer sur le bord pour se soulager mais il tomba sur du vide. Lorsqu'il regarda autour de lui, il se rendit compte qu'il se trouvait en plein milieu de la piscine... dans le couloir du type qu'il venait d'agresser et d'accuser. Il poussa un soupir de rage et de désespoir et hésita à s'excuser. Puis il finit jugea la chose nécessaire. Après tout, le pauvre n'avait pas à subir sa mauvaise humeur, et il s'avérait qu'il n'était aucunement en tort, et qu'il ne méritait donc pas les remarques désobligeantes d'Amos. Ce dernier poussa un long soupir et s'excusa. « Je suis désolé, je suis à cran ces derniers temps. Je suis dans l'erreur en permanence... Pardonnez ma froideur, ça ne se reproduira plus. »
Revenir en haut Aller en bas

Nobody can resist me, even not you... | [PV Terence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Quartier « Grimm » :: La piscine-