AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

[Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ruby Lucas
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : phoebe
⇜ feat by : Meghan Ory

ժ Messages : 302
ժ Sous d'or : 241
ժ Âge : 23 ans
ժ Profession : Serveuse chez Granny
ժ Conte : Le Petit Chaperon Rouge
ժ Qui es-tu en réalité ? : Le Petit Chaperon Rouge | Le Méchant Loup

MessageSujet: [Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live. Mer 4 Déc - 21:25


SNOW & RED
Life is waiting for the one who loves to live.



Comté de Nowhere, Territoire vert.

La vie reprenait peu à peu son cours dans la Forêt enchantée et partout ailleurs. L’air était respirable, les nains avaient repris leur travail et Granny était restée au village, dans sa petite chaumière qu’elle affectionnait tellement, s’occupant de couture, de cuisine, et d’autres choses dans le genre… De choses moins innocentes aussi, comme faire des gâteaux et tirer à l’arbalète sur des pauvres lapins qui passaient devant la fenêtre et dans le bois attenant à la maisonnette ; sur des animaux un peu plus gros aussi. Ce qui n’était pas pour me déplaire, cette activité apportant au moins son lot de viande sur la table le soir. Mhhwwm. Et moi ? Toute guillerette, je m’en allais, recouverte de mon sempiternel capuchon de satin rouge, le laissant tomber sur mes épaules nonchalement, prête à cheminer à travers les routes pour rendre visite à une amie.

Le message était arrivée la veille au soir, et je n’avais pas attendu, pour me mettre en route, scellant un cheval, qui avait fremit en sentant la bête en moi, mais qui s’était tout de même plutôt vite calmé, finissant par m’obéïr. Blanche m’avait invité à la rejoindre, et entendu qu’elle me manquait à un point inimaginable, j’avais sauté sur l’occasion. La rejoindre, savoir ce qu’il se passait de nouveau dans sa vie, il n’en fallait guère plus pour que je n’accoure au fond. Comme un chien fidèle ? Non ! Comme un loup. Cette pensée me fit sourire alors que je me rappelais de nos escapades, et de la compréhension avec la quelle Blanche m’avait acceuillie dans son cœur. Elle ne m’avait jamais demandée de choisir, elle m’avait toujours acceptée telle que j’étais, ce qui faisait toujours tellement chaud au cœur.  J’avais si hate de la voir !

Erèbe, tel est était le nom de ma monture, avançait du mieux qu’il le pouvait, portant le petit panier de provisions que j’avais affrétée avec moi. La première journée était passée comme un coup de vent, je ne m’en étais même pas rendue compte, pressée que j’étais de revoir Blanche, j’avais peut être un peu forcée le pas, et a la nuit tombée, la monture et moi même avions trouvé le repos dans un gite de chasseurs. Une nuit de sommeil, quelques fruits, la route avait repris, il s’agissait de traverser la forêt, puis une grande plaine, et enfin le château de Blanche se dresserait en face de nous. Il fallait reconnaître que la forêt était redevenue un lieu de paix et de sérénité depuis quelques temps, c’était agréable. Desormais je pouvais laisser courir le loup, le laisser tranquille, sans risquer de tomber sur un danger plus gros que moi ; et maintenant que je me contrôlais c’était tout simplement merveilleux.  

La deuxième nuit se passa aussi tranquillement que la première, à la différence que cette fois, au sortir de la forêt, c’était un couple de fermier qui m’offrirent le gite, nourrissant mon cheval, et me permettant de dormir dans un lit confortable. Le matin vint bien vite me trouver, et alors que je repartais je leur offrais quelques vivres que j’avais dans mes affaires, ainsi qu’une des tartes de granny, que j’avais amenée avec moi.  Et enfin, repartant le cœur léger, je ne tardais pas à arriver à l’endroit convenu pour le rendez vous, ne laissant guère à Blanche le temps de parler tandis que sautant d’Erèbe, je lui courais dans les bras.

« Blanche ! Tu m’a tellement manquée ! »   Le sourire immense sur mon visage accompagnait mes paroles tandis que je les énonçais.

_________________
- RUBY LUCAS -
ev'ryone calls me Red
Revenir en haut Aller en bas
Mary M. Blanchard
avatar

Mousquetaire biscuité
I want more !
⇜ crédit : Wonderful. + Tumblr
⇜ feat by : Gennifer Goodwin

ժ Messages : 492
ժ Sous d'or : 418
ժ Âge : 26 printemps
ժ Profession : Professeur des écoles
ժ Conte : Blanche-Neige et les sept nains
ժ Qui es-tu en réalité ? : Blanche-Neige

MessageSujet: Re: [Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live. Jeu 5 Déc - 20:28


SNOW & RED
Life is waiting for the one who loves to live.



La neige avait finalement cédé son manteau blanc pour laisser apparaitre une végétation verdoyante. Le territoire vert connu un hiver rude cette année. Ainsi, les habitants du Comté de Nowhere attendaient avec impatience l’arrivée du printemps.
Bien que le froid ait pu donner l’impression d’avoir duré une éternité, le temps sembla défiler à une vitesse folle au royaume du Prince Charmant et de Blanche-Neige. En outre, lorsqu’une nouvelle aussi bonne que l’arrivée d’un enfant est annoncée, rien ne peut obscurcir ce bonheur, pas même le climat hivernal. Et oui, depuis plusieurs semaines, Blanche affichait un petit ventre arrondi difficilement dissimulable sous sa robe. Ne vous détrompez pas, la reine de ce royaume n’avait pas pris un peu trop de poids suite à des réserves alimentaires…Non, ce ventre légèrement proéminant n’était autre que le fruit d’un amour puissant entre Snow et son prince.
La nouvelle d’une naissance prochaine au royaume, ne tarda pas à se répandre. Nombreux furent d’ailleurs les présents et les lettres adressés aux futurs parents. Inutile de vous affirmer que James et Blanche étaient aux anges !

Depuis quelques mois, le Comté  jouissait d’une paix étonnante. Aucune menace ne semblait guetter le royaume paisible que Snow et son prince s’étaient efforcés de restaurer.
Un bonheur parfait ? Peut-être. Finalement, après avoir tant eu de peine à rendre ces terres sures, un peu de joie et de tranquillité représentait la plus belle des récompenses.
Snow se retrouvait reine d’un royaume sécurisé, épouse d’un amant charmant et aimé, et bientôt mère. N’était-ce pas merveilleux ?

Malgré tous ces évènements heureux, Blanche confessait s’ennuyer quelque peu. Son passé d’aventurière, de rebelle et de vagabonde lui manquait. Certes, elle adorait sa vie présente et n’aurait jamais imaginé concrétiser de tels rêves ; Mais depuis quelques jours la brunette trouvait le temps long. Habituée autrefois à fuir, à chevaucher et à traquer, la demoiselle d’aujourd’hui semblait se lasser de son inactivité.
D’ailleurs, depuis que Blanche était enceinte, tout le royaume était au petit soin pour elle, Charmant l’invitait même à se reposer perpétuellement. Même si Blanche était consciente du fait qu’elle devait faire attention, elle ne considérait pas pour autant sa grossesse comme un handicap.
Bref, passer sa journée cloitrée dans sa chambre ou flâner dans les couloirs du château n’était pas à son image.

Suite à cet ennui, Blanche eut la merveilleuse idée d’appeler une vieille amie : Red. Snow savait que cette amie fidèle pouvait lui remonter le moral en remémorant notamment avec elle, leurs aventures du passé. Cela faisait de longs mois que les deux jeunes femmes ne s’étaient pas revues. Bien qu’elles aient décidé d’un commun accord de séparer leur chemin et de prendre du temps pour vivre leur vie respective, son amie atypique au caractère de loup manquait terriblement à Blanche. C’est pourquoi, sans plus attendre, Snow libéra une colombe afin que celle-ci puisse apporter une lettre d’invitation au Petit Chaperon Rouge. Snow avait hâte de revoir son amie !

Ce matin là, au réveil, Snow jeta un regard habituel à sa fenêtre de chambre. Un grand sourire illumina son visage pale lorsqu’elle perçue la silhouette d’une cavalière que chevauchait au loin, en direction du château. Nul doute : c’était Red !  
Se préparant aussi vite que possible, Snow porta furtivement un châle sur ses épaules et quitta ses appartements en toute hâte. Vite arrivée dans la cour intérieure du château, Blanche attendit de pied ferme l’arrivée de son amie. Celle-ci ne tarda pas à faire son entrée puisque les portes du château laissèrent bientôt entrer un étalon chevauchée d’une demoiselle au capuchon rouge.

Grand sourire aux lèvres, Snow n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche car à peine Red eut-elle le temps de mettre pied à terre, qu’elle se précipita dans ses bras.
«  Comme je suis contente de te revoir mon amie » Murmura Blanche d’une voie sincère et remplie d’émotion.

Se dégageant légèrement de l’étreinte amicale que lui avait réservée sa compère d’autrefois,  Blanche ajouta « Laisse-moi donc te regarder…» . Blanche prit son amie par les épaules et la scruta d’un regard bienveillant. Un rayon de soleil illumina le visage de son amie qui n’avait pas changé d’un cil « …Tu es radieuse ». Comme toujours, ses paroles étaient sincères. Snow était heureuse que son amie ait pu dompter le loup qu’il y avait en elle.
Puis, la regardant d’un œil espiègle, Snow porta machinalement ses mains sur son ventre. Elle ignorait si la nouvelle s’était répandue aussi loin que le foret enchanté où vivait Red et Granny… De toute façon, elle n’allait pas tarder à le savoir.

_________________
Two words, but the same story. We are two sides to every story.
Our prensent begins now. From now on, we have to make the good choises.
It's never too late. The good side always wins.
Revenir en haut Aller en bas
http://happyeverafter.forumactif.org
Ruby Lucas
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : phoebe
⇜ feat by : Meghan Ory

ժ Messages : 302
ժ Sous d'or : 241
ժ Âge : 23 ans
ժ Profession : Serveuse chez Granny
ժ Conte : Le Petit Chaperon Rouge
ժ Qui es-tu en réalité ? : Le Petit Chaperon Rouge | Le Méchant Loup

MessageSujet: Re: [Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live. Sam 7 Déc - 11:56


SNOW & RED
Life is waiting for the one who loves to live.


Autant dire une chose, qui était probablement aussi flagrante qu’une tache de sang rouge au milieu de la neige, le message de Blanche m’avait empli de bonheur. Je n’aurais pu imaginer meilleure occupation que d’aller la voir, lui rendre visite, découvrir ce qu’elle devenait. Bien entendu, cela pouvait sembler un peu étrange, et quelque peu dépendant de mon amie, mais ce n’était pas le cas, elle était juste cet être au quel je m’étais attachée, une meilleure amie ? Une personne de confiance, un coup de cœur amical. Et puis, nous avions vécus tant d’aventures ensemble. Et désormais elle était reine, et je n’étais qu’une jeune fille qui s’ennuyait dans son petit village, et dont la seule occupation outre s’occuper des quelques recoltes et des poules était de se transformer en loup trois nuits par mois, fuyant dans les forêts, courant à en perdre la raison. Oh, ça pouvait sembler un sombre resumé de mon existence, peut être un peu morne, mais ça n’était pas le cas. J’aimais ma vie calme, j’étais juste heureuse que le message de Blanche m’ai sorti de cette monotonie, et j’étais d’autant plus enjouée à l’idée de la voir.

C’était ainsi que le voyage s’était déroulé à ce qui m’avait semblé à la fois une vitesse folle, et une lenteur atterrante… Cependant, alors que je l’appercevais son châle sur les épaules, m’attendant dans la cours, je n’attendais plus, et sautant de l’étalon qui m’avait porté tout au long du trajet, je me jetais dans ses bras, emplie d’émotions et de bonheur.  Cette étreinte faisait tellement de bien. C’était comme retrouver une amie perdue, comme si tout allait aller bien, c’était rassurant et doux ! J’étais heureuse. Vraiment, ça devait se lire sur mon visage avec mon si beau sourire qui illuminait bien souvent les ténèbres des gens.

« Je suis tellement contente moi aussi »   Et la laissant se reculer  un peu après notre étreinte amicale, je prenais moi aussi le temps de la regarder, elle semblait… Differente. Comme si elle ne portait plus le monde sur ses épaules, et surtout, quelque chose semblait avoir changé. Elle était mieux nourri, c’était un fait, et surtout elle avait l’air… tellement heureuse. Radieuse. Elle venait de m’oter le mot de la bouche, et je me fendais d’un immense sourire. « Tu m’ote les mots de la bouche, tu l’es aussi ! Tellement. »    

Et le sourire ne disparut pas de mes lèvres, tandis que je prenais le temps de l’admirer, cherchant à comprendre ce qui avait opéré ce changement, cette lueur différente sur son visage. Cependant je n’avais pas encore compris, comme si les éléments du puzzle étaient en face de moi, mais refusaient de s’enclencher comme il fallait. Ce n’était pas grave, nous avions tellement de temps perdu à rattraper ! Et spontanément je lançais avec une moue curieuse.   « Quelque chose à changé ! Tu es… Tu étincelle ! A défaut d’un autre mot. Tu dois avoir beaucoup de choses à me raconter non ? »   Bien sur, il faudrait que je m’occupe du cheval, que je le confie à quelqu’un et que… Oui, mais pour le moment, il n’y’avait que Blanche qui comptait. Tout de même. Blanche ! Et moi, je ne voyais pas ce qui était devant mon visage ! Oh ce n’était pas grave, ça ferait un sujet de conversation….

_________________
- RUBY LUCAS -
ev'ryone calls me Red
Revenir en haut Aller en bas
Mary M. Blanchard
avatar

Mousquetaire biscuité
I want more !
⇜ crédit : Wonderful. + Tumblr
⇜ feat by : Gennifer Goodwin

ժ Messages : 492
ժ Sous d'or : 418
ժ Âge : 26 printemps
ժ Profession : Professeur des écoles
ժ Conte : Blanche-Neige et les sept nains
ժ Qui es-tu en réalité ? : Blanche-Neige

MessageSujet: Re: [Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live. Dim 8 Déc - 18:14


SNOW & RED
Life is waiting for the one who loves to live.



Blanche-Neige était devenue reine. Parvenue à restaurer la paix qui était autrefois si chère à sa défunte mère, Snow était fière d’avoir finalement suivie sa philosophie basée sur la bonté et le respect d’autrui. Douce mais forte, raisonnable mais têtue, naïve mais rusée, loyale et franche, Blanche était aimée par tout son peuple. Le royaume de Nowhere n’avait jamais été aussi sûr. Avec le règne du Prince Charmant et de Blanche-Neige, le château souverain et ses alentours jouissaient d’une paix paisible où le bien et la joie représentaient les maitre-mots.

Dans ce contexte de sérénité, Blanche avait pu réaliser son souhait le plus cher : devenir maman et mettre au monde le fruit du puissant amour l’unissant avec Charmant. Heureuse de vivre une vie épanouie, Snow se montrait toujours mélancolique du temps passé. Lorsqu’elle prit Red dans ses bras, Blanche se remémora ainsi toutes leurs aventures d’antant. Elle se rendit alors compte que sa vie n’avait finalement pas représenté un long fleuve tranquille et que tout compte fait, elle méritait certainement le repos paisible qu’elle bénéficiait à ce moment même.

Le regard pétillant de malice et de joie, inutile de préciser au combien Blanche était heureuse de retrouver son amie. Elle afficha un immense sourire sur son visage lorsque Red lui retourna son compliment en lui disant qu’elle était tout aussi radieuse. Il est vrai que Snow affichait de belles formes féminines sous la robe blanche qu’elle portait aujourd’hui. Les pommettes rosâtres qui illuminaient son teint perpétuellement pâle lui donnaient une mine splendide. Oui, Blanche se portait à merveille. Il était normal que Red la trouve à ce point changé, car la brunette vagabonde d’autrefois au teint livide et à la silhouette plus frêle n’était plus !

Posant donc ses deux mains sur son ventre, Blanche aurait parié tout l’or de son royaume que Red allait réagir en constatant le ventre arrondie de son amie. Or, à son plus grand étonnement, celle-ci ne lui fit aucune remarque à ce propos. Elle se contenta simplement de la complimenter à nouveau  en constatant un certain changement apparent, mais elle ne fit aucune allusion au fait que Blanche était enceinte. Ne pouvant s’empêcher de perdre son sourire suite à une certaine déception, Blanche-Neige haussa les sourcils. Elle était très étonnée que son amie ne se rende pas compte de la situation dans laquelle elle se trouvait. En outre, la douce reine aurait notamment imaginé que son amie, suite à ses sens de ‘loup-garou’ allait aisément pouvoir détecter la présence d’un futur être en formation dans son ventre. Soudain inquiète, Blanche commença intérieurement à se faire tout un scénario digne des plus grands dramaturges : Et si son enfant allait mal ? Si Red ne l’avait pas ‘ressentit’, peut-être était-ce parce qu’il ne se développait pas correctement ?
Hochant la tête furtivement, Blanche-neige s’efforça de ne pas montrer son embarra pour ne pas mettre Red dans une situation inconfortable.

Snow leva à nouveau les yeux vers son amie en lui adressant un petit sourire. Constatant alors que la monture de Red était restée seule, Blanche trouva un nouveau sujet de conversation pour reprendre la parole et détourner le précédent malaise « Les gardes vont s’occuper de ton destrier » Répliqua t-elle d’un ton entendu. « … le voyage a du être long tant pour lui que pour toi » constata Snow d’une voie toujours aussi calme et douce.
A peine eut-elle prononcé ces paroles, que deux gardes du château apparurent prêt du cheval, l’un le descella sans tarder, tandis que l’autre le caressa avec bienveillance. Snow leur adressa un signe de tête de remerciement avant de reporter toute son attention vers son amie.
Blanche-Neige prit alors celle-ci par le bras et l’invita ainsi à la suivre. Faisant quelques pas en direction du château, Snow reprit la parole en adressant un sourire réconfortant à son amie « Allons à l’intérieur…nous aurons tout le loisir de discuter à l’abri du vent ». En effet, même si la neige avait fondue depuis déjà plusieurs jours, le froid était toujours présent et la chaleur n’était pas prête à arriver.

Les deux jeunes femmes arrivèrent rapidement dans le hall du château parfaitement entretenu et illuminé de couleurs vives mais douces. Restant silencieuse, Snow lâcha le bras de son amie et l’invita à la suivre jusqu’à une pièce bien précise. Celle-ci n’était autre que le salon privée de la reine : une salle petite, simple mais chaleureuse. Une cheminée trônant au milieu de la pièce était entourée de sièges confortables. Sans tarder davantage, Blanche-Neige prit place sur l’une des chaises et tout en invitant son amie à en faire de même elle répliqua « Voici ma pièce favorite du château. ». Elle jeta un regard circulaire dans la salle déserte et ajouta « Ici, je suis sure de ne pas être dérangée. Nous serons donc tranquilles pour parler à souhait, comme autrefois ». Snow dévoila ses épaules nues en quittant son châle qu’elle avait pris soin de mettre avant de sortir rejoindre Red à l’extérieur ; Puis elle se pencha légèrement vers son amie, en lui laissant ainsi loisir de débuter leur conversation.

_________________
Two words, but the same story. We are two sides to every story.
Our prensent begins now. From now on, we have to make the good choises.
It's never too late. The good side always wins.
Revenir en haut Aller en bas
http://happyeverafter.forumactif.org
Ruby Lucas
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : phoebe
⇜ feat by : Meghan Ory

ժ Messages : 302
ժ Sous d'or : 241
ժ Âge : 23 ans
ժ Profession : Serveuse chez Granny
ժ Conte : Le Petit Chaperon Rouge
ժ Qui es-tu en réalité ? : Le Petit Chaperon Rouge | Le Méchant Loup

MessageSujet: Re: [Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live. Mer 11 Déc - 7:21


SNOW & RED
Life is waiting for the one who loves to live.


Quand on y repensait il était assez étonnant de se dire que nous étions posés. Ca y’était. Les fuites insensées dans la forêt, les plans de batailles… Tout était fini. Nous étions calmes, et je pouvais retrouver ma plus chère amie, au calme, loin des affres de la guerre ou de la traque. Les choses allaient mieux. Les choses s’étaient arrangées, et je ne pouvais qu’en être ravie. Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes. Un monde charmant si l’on pouvait dire. Car oui, avec Blanche et son prince à la tête d’un royaume, les choses ne pouvaient qu’être parfaites. C’était un fait.

Et voila que submergée par la joie de revoir mon amie, je ne remarquais même pas l’evident. Mes yeux n’étaient plus habituées à la voir, et je ne remarquais pas la difference, trop emue, trop… perturbée peut être par cette retrouvaille. Soudain, elle changea d’attitude. Quelque chose de presque imperceptible, mais ça se voyait. Elle semblait.. differente ? Décue ? je ne sais pas, et j’arquais un sourcil vers elle, inquiete et curieuse à la fois. Se pouvait il que j’ai dis ou fait quelque chose de mal ? Pourtant je ne disais rien. Il se pouvait que ce ne soit que la fatigue du voyage qui me fasse m’imaginer des choses. Et il était vrai qu’il avait été long. Blanche ne tardait d’ailleurs pas à evoquer ce fait.

« Je te remercie oui, je dois reconnaitre que ce n’était pas de tout repos. » Cependant pour moi le repos viendrait plus tard, pour l’instant seule Blanche comptait. Que s’était il passé dans sa vie depuis que nous ne voyions plus ? Y’avait il quelque chose d’important qu’elle voulait m’annoncer ? Si c’était le cas, j’avais vraiment hate de le savoir. Les bonnes nouvelles de Blanche étaient des bonnes nouvelles pour tout le royaume, et pour moi-même qui me rejouirait pour l’amie qu’elle était. Et déjà alors que les gardes s’occupaient de mon destrier, Snow m’entrainait vers le château pour discuter. « Et bien, je te suis ! » Je ne pouvais m’empecher d’être enjouée. La fatigue du voyage et le reste, ce n’était pas si important quand j’avais la chance de parler avec elle. Trop de mois étaient passés, et même si j’étais quelques jours par mois un loup cruel, - qui se controlait – je n’en étais pas moins une jeune femme émotive, qui n’aimait pas passer trop de temps loin de ses amis et des gens qui comptaient.

Le château était illuminé comme il se devait, dans des fastes vifs et joyeux, qui rappelaient le bonheur. C’était agréable, pas de doute qu’elle devait se sentir à l’aise la dedans. C’était vraiment un beau château, représentation parfaite de ses souverains. Retenant une petite reaction qui m’aurait fait paraitre plus niaise que ce que je n’étais, je suivais Snow a travers quelques couloirs jusqu’à ce qu’elle finit par definir sa piece favorite. Et je comprenais pourquoi. C’était une piece simple, et agréable, qui criait « chaleur et confort » . « C’est adorable ici. » Finalement, je ne pouvais refrener trop longtemps ma spontanéité, tant pis si les reflexions semblaient un peu candides… Et alors que je m’installais confortablement sur l’un des sieges, après avoir oté mon manteau de voyage, je ne pouvais m’empecher de sentir quelque chose de different en Blanche. Maintenant que nous étions au calme, que l’excitation et la fatigue retombaient un peu, le loup refaisait surface legerement, me rendant plus… investigatrice si l’on pouvait dire. Et souriant totalement je reprenais la parole. « Tu sembles changée. Quelque chose de bien t’arrive, en plus de tout ça je veux dire » et pour imager mes paroles j’écartais les bras en designant le château, elle comprendrait. « Est-ce que tu aurais quelque chose à m’annoncer ? »


_________________
- RUBY LUCAS -
ev'ryone calls me Red
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live.

Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] Snow&Red — Life is waiting for the one who loves to live.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: ???? :: Royaume de Nowhere-