AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Othala J. Azulf
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Moi et Tumblr
⇜ feat by : Katia Winter

ժ Messages : 75
ժ Sous d'or : 109
ժ Âge : Indéterminé
ժ Profession : Garde forestière
ժ Conte : Princesse Mononoke
ժ Qui es-tu en réalité ? : Moro

MessageSujet: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 13:14

Othala Jera Azulf
"The trees cry out as they die, but you cannot hear them. I lie here. I listen to the pain of the forest and feel the ache of the bullet in my chest, and I dream of the day I will finally crunch that gun-woman's head in my jaws."
△ L'interview du Mirror
Holà ! Vous là, un instant s’il vous plait ! Avant de commencer, il va falloir remplir ce formulaire. Sans cela, je ne peux vous laisser avancer. Vous voulez un stylo ? En voilà un, d’ailleurs c’est mon stylo fétiche ! Faites-y attention.
Croyez-vous :
- au conte : [X] Oui [ ] Non. Pourquoi ?
Je serais bien mal placée pour ne pas y croire... Quoique j'ai une autre vision des choses que vous, les Humains.
- à la magie : [X] Oui [ ] Non. Pourquoi ? Encore une fois ce serait idiot de ne pas y croire, surtout venant de moi qui ait vu des Dieux se changer en Démons sous le coup de la douleur et de la haine qui les rongeaient de l'intérieur. Alors oui, j'y crois.
- au destin : [ ] Oui [X] Non. Pourquoi ? Chaque être vivant trace son propre chemin. Ni plus, ni moins. Chaque instant de la vie est comme un embranchement sur une route. Prenez à droite, et admirez les conséquences. Evitez juste de vous demander toute votre vie si vous n'auriez pas dû prendre à gauche...
Appréciez-vous le maire : [X] Oui [ ] Non. Pourquoi ? J'ai le sentiment d'être proche d'elle. J'incarne la Nature dans toute sa beauté mais aussi dans toute sa cruauté. Je ne suis ni bonne ni mauvaise. Cette femme qui auparavant était adorable et a laissé libre cours à sa haine et sa souffrance au point d'en finir rongée jusqu'aux tréfonds de son être me rappelle Nago et Okoto. J'espère juste qu'elle réagira avant de basculer complètement d'un côté ou de l'autre.
Êtes-vous (plusieurs réponses possibles) :
- [X] Curieux [X] Ouvert d'esprit [ ] doté d'un esprit cartésien [ ] Rationnel
- Hiver [X] ou Été [ ]
- Voyageur [X] ou Casanier [ ]
- Salé [X] ou Sucré [ ]
- Serviable [X] ou Égoïste [ ]
- Livre [X] ou Jeux vidéos [ ]
- Sportif [X] ou Télévision [ ]
- Fêtard [ ] ou Pantouflard [X]

Que pensez-vous de Storybrooke ? C'est une ville humaine. Ca ne vaut pas les forêts, mais il y a une certaine aura qui s'en dégage et qui fait que je m'y sens relativement bien. Ca pourrait être pire.
Que représente pour vous l'âme-soeur ? Une personne capable de se battre pour ce qu'elle estime juste. Une personne prête à tous les sacrifices pour protéger ce qui lui est cher. Une personne qui saurait faire preuve d'honneur et de justice même face au pire des êtres. Une personne qui réfléchirait toujours avant d'agir, et surtout qui ferait preuve de sagesse.
Quel endroit aimeriez-vous voir ? Hum... Les étendues glacées et boisées de votre monde. Ca doit valoir le détour, tout de même.

Vous voyez, vous avez terminé. Voyons voir ce que ça donne… Mmmh… Excellent ! Ha ! J’allais oublier… Avant de vous laisser partir, j’aimerai voir votre carte d’identité.

△ Carte d'identité




Date et Lieu de Naissance : Date inconnue ~ Née au coeur d'une vaste forêt
Age : Indéterminé
Profession effectuée : ... Gardienne des Forêts ? Garde forestière à Storybrooke.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation matrimoniale : Célibataire
Mon personnage est-il tiré d'un conte ? : Oui.
■  Si oui, lequel et qui il est dedans ? : Princesse Mononoké ▬ Moro
■  Caractère : Pour ce qui est des qualités... Je suis loyale, déterminée, protectrice... Je fais également preuve d'une grande intelligence et d'une certaine sagesse. Je sais également faire preuve de courage lorsque cela s'avère nécessaire, et j'ai le sens du sacrifice.
Pour les défauts... Je dirais que j'ai parfois tendance à me montrer plus cruelle que je ne devrais. La souffrance des autres m'importe peu, seule compte ma famille. Je peux aussi me montrer possessive et jalouse, voire même exclusive. Dans ces cas-là je deviens rapidement agressive, et vu ma taille, un coup de crocs bien placé n'est pas franchement des plus agréables. On peut me qualifier de rancunière aussi, tout à fait. Vous l'aurez compris, je n'ai pas un caractère facile.
■  Groupe souhaité : The Guilty
■  Célébrité : Katia Winter
■  Crédits : Avatar par Salem et signature chipée sur Tumblr
△ Derrière le miroir




Prénom/Surnom : Luniwën ou Shiska
Age : 22 ans, curieux ewe
Comment avez-vous connu le forum ? : Salem m'a ramenée 8D
Votre premier avis ? : J'adore *^*
Mon perso est : Un inventé, les enfants !
Code : Validé ! What a Face
Autre chose à rajouter : Nope owo

Et pensez, une fois validé, à aller référencer votre avatar ici. Avec le code que vous y trouverez tout en bas !
Mais aussi à demander vos sous d'or ici, même en cas de DC !




Dernière édition par Othala J. Azulf le Jeu 24 Oct - 14:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Othala J. Azulf
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Moi et Tumblr
⇜ feat by : Katia Winter

ժ Messages : 75
ժ Sous d'or : 109
ժ Âge : Indéterminé
ժ Profession : Garde forestière
ժ Conte : Princesse Mononoke
ժ Qui es-tu en réalité ? : Moro

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 13:15

Othala Jera Azulf
« How like a Human to think only of himself ! »



△ Il était une fois...
On dit que toutes les histoires comment par « Il était une fois »… Est-ce vrai ? Racontez votre histoire dans votre conte, en une dizaine de lignes.


Je suis née il y a bien longtemps... Trop longtemps pour que la plupart des créatures peuplant mon monde ne s'en souviennent. A vrai dire, j'ignore même comment exactement j'ai pu voir le jour. Dois-je ma vie au Dieu Cerf en personne, ou comme tous les loups suis-je née d'un père et d'une mère ? Je ne m'en souviens plus. Tout ce dont je me souviens, c'est de la caresse du vent sur ma fourrure, des murmures feutrés des splendides ramures des arbres, et de mes pattes foulant le sol meuble et fertile des bois. La forêt était et restera toujours ma mère.
Evidemment, je n'étais pas la seule de mon espèce. Mais contrairement aux autres, la Nature m'avait affublée de deux queues, et d'une plus grande intelligence, d'une clairvoyance supérieure à celle de mes pairs. C'est pourquoi j'ai longtemps vécu seule, dans ma prime jeunesse. Je vivais simplement, allant et venant dans le vaste territoire que j'avais gagné en me battant contre les autres clans se trouvant là, chassant les quelques sangliers qui osaient contester mon autorité. Mais je reviendrai sur ce point un peu plus tard.

Les années passant, j'ai commencé à ressentir le besoin de vivre en meute, comme tous mes congénères. C'est donc dans le but de trouver un compagnon digne de ce nom que j'ai quitté la sécurité de mon antre et de mes terres pour aller plus loin que j'avais osé le faire jusqu'à présent. C'est lors de ce voyage que je rencontrai un grand loup au pelage d'argent et aux yeux d'or. Rien ne laissait présager qu'il deviendrait ma moitié, puisque lors de notre première rencontre nous nous sommes disputés la même proie en combattant férocement, et pourtant... Nos rencontres suivantes furent plus paisibles, plus douces.
Côte à côte, nous partîmes explorer les étendues de forêt qui nous étaient inconnues à tout deux. Parfois nous croisions des loups solitaires, qui nous rejoignîmes plus ou moins de bon coeur, bien que nous ne forcions jamais aucun d'entre eux. Notre tribu s'agrandissait peu à peu, c'est pourquoi nous prîmes la décision de nous fixer finalement quelque part, sur un territoire qui serait définitivement le nôtre. Mon choix alla à la terre de ma naissance, et mon compagnon approuva.

Quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir, à notre arrivée, que le seigneur Sanglier Nago avait investi la moindre parcelle de forêt qui composait autrefois mon domaine. Nos deux clans entrèrent en guerre, et de féroces batailles ravagèrent des pans entiers de la montagne. Les pertes furent lourdes, d'un côté aussi bien que de l'autre. Et cela ne pouvait plus durer. Nago et moi scellâmes donc un pacte de paix afin que cessent les combats. Depuis ce temps-là, Loups et Sangliers vivent en paix, partageant un seul et même vaste territoire.
Mais la véritable menace ne venait pas des Sangliers, ni de n'importe quel autre animal...

Eboshi n'était pas la première humaine à poser les pieds sur notre montagne, ni à en convoiter les richesses. Bien des décennies avant elle, d'autres vinrent. Ils étaient nombreux et forts, de véritables guerriers, redoutables malgré leur infériorité manifeste par rapport à notre taille. Dans la guerre contre les Hommes, la première que je menais, la quasi-totalité de mon clan trouva la mort. Il ne restait plus que moi et mon compagnon. Nos louveteaux, adultes depuis longtemps, avaient eux aussi péris. Cependant ces sacrifices ne furent pas vains, car les Humains abandonnèrent, et repartirent d'où ils venaient.
La forêt se remettait lentement de ses blessures, tout comme nous. Je finis par de nouveau donner la vie, à deux louveteaux solides au pelage aussi immaculé que le mien. Deux petites têtes brûlées qui ne manquaient jamais une occasion de nous filer entre les pattes pour partir explorer les alentours.

Malheureusement, les Hommes n'étaient jamais bien loin... Ils revinrent, menés par une femme ambitieuse et déterminée répondant au nom d'Eboshi. Une nouvelles fois ils abattirent les arbres, déplacèrent les rochers et firent exploser des pans entiers du flanc de la montagne. C'est durant cette période que je perdis mon compagnon. Et je ne cesse de haïr davantage les Humains pour cela. Car ce ne sont pas eux qui l'ont tué, du moins pas directement. Mais ils en sont bien responsables. Dans leur sillage, ils avaient amené avec eux une terrible maladie, qui rendait folles les bêtes atteintes. Mon tendre loup contracta ce mal. En quelques jours à peine, il perdit la raison et voulut s'en prendre à nos enfants. Je me résignai alors à faire la seule chose qui était juste et nécessaire. Prenant garde à ce qu'il ne me morde pas, je plantai mes crocs dans sa gorge et lui brisai la nuque d'un mouvement sec, avant de jeter son corps dans le vide au dessus duquel se trouvait notre tanière.
La gueule emplit du goût acre et amer du sang de mon compagnon, c'est grondante que je portai mon regard sur les colonnes de fumée qui s'élevaient au loin, me jurant d'anéantir jusqu'au dernier de ces répugnants et pathétiques êtres qui osaient se croire au dessus de tout autre. Je crois que je n'ai jamais cessé d'être rongée par la haine et la colère depuis ce jour...

Mon combat contre Eboshi était devenu une obsession. Néanmoins, je ne pouvais pas me permettre d'abonner mes louveteaux, c'est pourquoi je fis taire ma rage, ne la laissant s'exprimer contre les Hommes que lorsque j'étais certaine de revenir en vie au foyer pour eux. Ils étaient tout ce qui me restait, les perdre m'aurait rendue folle de douleur.
Ce que j'ignorais, c'est que les êtres que j'abhorrais plus que tout sur cette terre allaient m'apporter l'un de mes biens les plus précieux...
Un jour, alors que je chassais afin de nourrir mes fils, mon chemin croisa celui d'un couple d'Humains. Terrorisés devant moi, ils n'hésitèrent pas un seul instant et jetèrent leur bébé entre mes pattes pour ensuite s'enfuir en courant. Les lâches espéraient que je serais trop occupée à dévorer leur enfant pour les poursuivre. Il fut un temps où je n'aurais pas hésité à broyer cette minuscule chose entre mes mâchoires. Mais là... Je n'ai pas pu. Lentement, j'ai abaissai mon museau vers ce petit être qui pleurait et s'agitait sur le sol, jusqu'à le toucher. Il saisit -ou du moins tenta de saisir- ma truffe entre ses insignifiantes mains, se calmant immédiatement et se mettant même à gazouiller. Bien malgré moi, j'ai senti un sourire étirer mes babines, doucement. Non, je ne pouvais pas tuer cet enfant. Je saisis le plus délicatement du monde ce petit être dans ma gueule, et le rapportai dans mon antre. Mes louveteaux acceptèrent rapidement leur nouvelle petite soeur, et devinrent des frères très protecteurs pour elle.
Aujourd'hui, San n'est plus Humaine mais n'est pas tout à fait Louve non plus. Mais il y a une chose dont je suis sûre, elle est ma fille, et peu importe ce qu'elle peut être.

Les années passant, Eboshi devint plus avide. Mais malheureusement plus forte également. Avec les armes propres à son espèce, elle mit en déroute Nago et sa tribu. Le pauvre Sanglier devint fou de rage et prit la fuite devant sa propre mort, permettant ainsi au Mal de s'installer en lui. Il se changea en Démon.
Quelques semaines après cette bataille, je fus toucher en plein poitrail par l'une des arquebuses de cette maudite femme. Je me savais condamnée, mais contrairement à Nago, je ne comptais pas fuir. Je voulais plus que tout continuer à protéger le Dieu Cerf, notre forêt et mes enfants durant le peu de temps qu'il me restait à vivre. Et puis je mentirais si je niais que je ne rêvais pas de réduire en charpie cette maudite Humaine qui me causait tant de souffrances depuis si longtemps !

Contre toute attente, un jeune Humain du nom d'Ashitaka vint mettre son nez au milieu de nos histoires. Il s'éprit de ma fille, et moi je décidai de lui laisser la vie sauve, car malgré ce que je voulais bien dire, je sentais qu'il n'était pas comme tous les Hommes que j'avais déjà croisés. Il était différent. Mais le temps me manqua pour le confirmer, car bien que je préservais mes forces pour tuer Eboshi de mes crocs, j'en usai pour reprendre San à Okkoto, le Seigneur Sanglier de l'Est, qui tout comme Nago s'était transformé en Démon. Le Dieu Cerf mit fin à nos souffrances, reprenant nos vies à tout deux. A noter tout de même que même une fois ma tête détachée de mon corps, j'ai pu dévorer le bras de mon ennemie jurée avant de rendre mon dernier souffle, alors que le Dieu Cerf et la forêt toute entière se mourraient autour de nous.

Vous pensez que c'est la fin de mon histoire ? Vous vous trompez ! Grâce au sang du Shishigami, je fus ramenée à la vie. Je ne connaissais pas les bois où je repris connaissance, et j'ignorais où se trouvaient mes enfants, ou même s'ils avaient seulement survécu à tout ça. N'ayant aucun moyen de les retrouver, je ne pouvais que prier pour qu'ils soient encore en vie, même si je ne pourrais plus les revoir...
Ma haine et ma colère envers la race des Hommes s'en trouvèrent une fois de plus décuplées. Puisque je n'avais plus rien à perdre, je passai les mois qui suivirent à massacrer tout Humain qui croisait ma route, quel qu'il fut. Cependant... Aucune violence, aucun bain de sang, aucune cruauté ne pouvait apaiser ma fureur ni mon désir de vengeance. C'est pourquoi je me mis en quête d'un être que les Hommes appelaient le Ténébreux. D'après eux, il pouvait exaucer tous les voeux, pour peu qu'on soit prêt à y mettre le prix.

Mettre la patte sur ce Rumplestiltskin ne fut pas chose aisée. En vérité, je crois même que c'est lui qui vint me trouver plus que moi qui ne le dénichai, mais passons. C'était une créature étrange, ressemblant à un Homme mais différent en bien des points. Lorsque je lui fis part de mon souhait, il me parla d'une malédiction que comptait lancer une certaine personne (il ne fut pas plus précis à ce sujet-là, l'information ne faisant pas partie de mes demandes), et il ajouta qu'il n'y aurait pas de meilleure revanche pour moi.
Après réflexion, je jugeai que cette sentence me semblait juste, et je lui promis de me mettre à son service s'il acceptait, une fois le maléfice jeté, que je conserve toute ma mémoire et qu'une fois la magie de retour sur ce nouveau monde, je pourrais à nouveau prendre ma forme de louve une fois le soleil couché et jusqu'à son lever. Très enthousiaste (je crois que c'est dans la nature de cet être si singulier d'être si enjoué en permanence), il annonça que notre accord était conclu.

C'est ainsi que je me suis retrouvée à Storybrooke.



△ Storybrooke
Vous voilà maintenant à Storybrooke… Racontez nous votre vie là bas, nous voulons tout savoir. Détaillez votre histoire en une dizaine de lignes.


Honnêtement, au début j'ai cru devenir folle. Coincée dans ce corps d'Humaine et condamnée à vivre avec eux, je ne voyais pas ce qu'il pouvait m'arriver de pire. Cependant, j'ai assez vite compris que la situation était largement à mon avantage. Seul Mr. Gold -le nom que s'était donné Rumplestiltskin sur ce monde- connaissait ma véritable nature et savait que je n'en avais rien oublié. Ah, je me suis amusée à faire tourner en bourrique certains habitants peu avisés ! Même en tant que femme j'aurais pu en tuer quelques uns, évidemment, mais il faut avouer que ç'aurait était moins distrayant. L'art de la manipulation est une chose que j'ai apprise sur le tas, et sincèrement, c'est non seulement bien utile mais aussi un excellent passe-temps. C'est pour cette raison qu'être au service de Mr. Gold ne me dérange pas plus que cela, même si ça met un coup à son amour-propre de déesse, il faut dire ce qui est. Mais comme il m'est sympathique, je préfère me dire que je rends service à un allié et ami, ça passe tout de suite mieux.

A Storybrooke, je suis Othala Jera Azulf, la garde forestière qui connaît les bois mieux que sa propre poche. Pour la plupart des habitants je suis une jeune femme lunatique, tantôt aimable et souriante, tantôt agressive et mauvaise. Tout dépend de mon humeur du jour. En tout cas, tout le monde semble s'accorder à dire que je suis une personne intelligente et déterminée, parfois même trop entêtée.
Lorsque la magie arriva enfin sur ce monde, je me sentis revivre. Chaque nuit, je peux à nouveau parcourir la forêt du haut de mes deux mètres au garrot et hurler à la lune comme je le veux. Quelle joie de retrouver mon corps d'origine, vous n'imaginez même pas !
Et puis c'est tellement amusant de voir toutes ces personnes qui retrouvent leurs souvenirs et s'agitent désespérément pour essayer de retourner chez elles. Je leur souhaite bien du courage, et qu'ils n'attentent aucune aide de ma part.

Si jamais vous étiez suffisamment fou pour venir me trouver... Attendez-vous à être reçus à coups de crocs. Si je suis moins prompte à dévorer les êtres humains depuis que j'ai appris à vivre à leur contact, je ne suis pas moins féroce pour autant, croyez-moi.


_________________
« I will fight to the Death for
the Sake of my Tribe.
Remember just one thing.
Cut off a Wolf's head and it
still has the power to bite. »
♦ Code Couleur : #996600


Dernière édition par Othala J. Azulf le Jeu 24 Oct - 14:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 13:21

Heyyy Bienvenue toi <3
Revenir en haut Aller en bas
Mary-Jane O. Monroe
avatar

Mousquetaire biscuité
I want more !
⇜ crédit : Pho pour l'ava et pour la sign' Gypsy Water.
⇜ feat by : Dianna Agron

ժ Messages : 1869
ժ Sous d'or : 997
ժ Âge : 22 ans
ժ Profession : Etudiante en droit, désire devenir avocate
ժ Conte : Robin des bois
ժ Qui es-tu en réalité ? : Lady Marianne

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 13:28

OMG, je peux t'idôatrer pour ton choix de perso ? potté cute 


Bref, comme dit sur la cb :  

Et si t'as des questions, bah.... Pas aujourd'hui, j'ai pris mon dimanche ! Razz


Bon courage pour ta fiche !  

_________________
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer... C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent...
Revenir en haut Aller en bas
http://happyeverafter.forumactif.org/
Alban C. Sullivan
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : northern lights
⇜ feat by : Ben Barnes

ժ Messages : 96
ժ Sous d'or : 160
ժ Âge : 26 ans
ժ Profession : Jeune avocat
ժ Conte : Robin des bois
ժ Qui es-tu en réalité ? : Guy de Gisborne

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 14:03

Han quel superbe choix de perso *-* Vraiment j'adore j'adore j'adoreeeeee !!!!

/me offre plein de cookies  

En tout cas bienvenue à toi potté 
Revenir en haut Aller en bas
Emma Swan
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Tumblr. HeartKiller
⇜ feat by : Jennifer Morrison la magnifique

ժ Messages : 310
ժ Sous d'or : 176
ժ Âge : Vingt-huit ans
ժ Profession : Sherif de Storybrook
ժ Conte : Je suppose que c'est moi la partie de "Ils eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux pour toujours."
ժ Qui es-tu en réalité ? : Emma...Juste Emma, ah oui ça compte le fait que je sois la fille de Charming & Snow White ?

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 16:15

Perso j'adore le choix d'avatar Rachel est juste sublime I love you
Bienvenue & bonne chance pour ta fichette

_________________
Life is just a joke ?
Picture perfect memories Scattered all around the floor Reaching for the phone Cause I can't fight it anymore And I wonder if I ever cross your mind For me, it happens all the time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 16:23

OH MY FUCKING GOD MONONOKE HIMEEEEEE *o* Mon précédent perso était Haku dans Chihiro moi *-* Franchement BIENVENUE. J'ai hate de lire ta fiche, voir comment tu vas intégrer l'histoire au fofo *-*
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Gold
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Myself
⇜ feat by : Robert Carlyle

ժ Messages : 677
ժ Sous d'or : 321
ժ Âge : Un peu plus de 40 ans... Mais si on comptait vraiment, j'aurais plus de 200 ans.
ժ Profession : Prêteur sur gage, antiquaire, ... Et tant d'autres choses.
ժ Conte : La belle et la bête, Peter Pan, le Nain Tracassin
ժ Qui es-tu en réalité ? : Rumplestiltskin, the Dark One

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 16:42

Bienvenue ! ♥ Bonne chance pour ta fiche !

_________________

Deal is struck
“I'm lame, friendless… The only thing I've got is my boy, and they're going to take him away from me. If they take him away, I will truly, truly become dust.”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 16:58

Je peux enfin te dire coucou 8D *caline le toutou*
Revenir en haut Aller en bas
Aisling L. Johnson
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Avatar: Miikan - Signature:.TITANIUMWAY
⇜ feat by : Ariana Grande

ժ Messages : 683
ժ Sous d'or : 352
ժ Âge : Ving et un ans
ժ Profession : Employée dans un institut de beauté
ժ Conte : La petite Sirène
ժ Qui es-tu en réalité ? : Ariel

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 18:08

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche =)

_________________

If you would be loved, love and be lovable.
« Sometimes the heart sees what is invisible to the eye. »

Mais qui pourra, me dire comment. Les aimer, sans les trahir un peu. Tous les deux, sans faire souffrir, celui qui ne sera jamais heureux.. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 18:54

Bivenue à toi et bonne chance pour ta fiche. (Et puis le choix de perso quoi... Génialissime !) cute 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Dim 20 Oct - 21:50

Bienvenue mamzelle !
Revenir en haut Aller en bas
Othala J. Azulf
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Moi et Tumblr
⇜ feat by : Katia Winter

ժ Messages : 75
ժ Sous d'or : 109
ժ Âge : Indéterminé
ժ Profession : Garde forestière
ժ Conte : Princesse Mononoke
ժ Qui es-tu en réalité ? : Moro

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Jeu 24 Oct - 14:42

Merci beaucoup les gens ! ^w^

Et voilà, ma fiche est ENFIN terminée owo J'espère que tout conviendra !

_________________
« I will fight to the Death for
the Sake of my Tribe.
Remember just one thing.
Cut off a Wolf's head and it
still has the power to bite. »
♦ Code Couleur : #996600
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there." Jeu 24 Oct - 15:04

congratulation


J'ai l'honneur de t'annoncer que tu es à présent validée ! Franchement j'ai pris un très grand plaisir à lire ta fiche, c'est très bien raconté et puis quel personnage que Moro ! J'espère que tu passeras de très bons moments parmi nous. ^^

Voici un petit guide sur HEA qui regroupe les adresses importantes, si tu cherches quelque chose, normalement, c'est dessus !
N'oublie pas d'aller faire ta demande de sous d'or de bienvenue ici, et de passer référencer ton avatar dans le coin. Tu peux aussi aller voir la zone de parrainage si tu veux un(e) parrain/marraine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there."

Revenir en haut Aller en bas

Othala J. Azulf ▬ "Humans are everywhere these days. Go back to your mountain. Kill them there."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Will you join our city ? :: Welcome in our fantastic world-