AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Ven 4 Oct - 12:57

Madyson Angélique Hopkins
C'est pas l'enfer, ni le paradis. C'est un mixte des deux qui s'appelle la vie.
△ L'interview du Mirror
Holà ! Vous là, un instant s’il vous plait ! Avant de commencer, il va falloir remplir ce formulaire. Sans cela, je ne peux vous laisser avancer. Vous voulez un stylo ? En voilà un, d’ailleurs c’est mon stylo fétiche ! Faites-y attention.
Croyez-vous :
- au conte : [x] Oui [x] Non. Pourquoi ?
Me prendrez vous pour une folle si je vous dit que Madyson oui et moi non?
- à la magie : [x] Oui [ ] Non. Pourquoi ? Pour être devenue humaine, il faut bien un soupçon de magie derrière, non?
- au destin : [x] Oui [x] Non. Pourquoi ? Je ne sais pas trop. Es-ce le destin qui m'a fait rencontrer Scamp, ou es-ce seulement le hasard? Es-ce que notre vie est déjà toute tracée ou alors nous le faisons nous même?
Appréciez-vous le maire : [ ] Oui [x] Non. Pourquoi ? Elle me fait un peut trop penser à Caïd que je n'ai d'ailleurs jamais vraiment apprécier. Bien qu'on peut lui reconnaitre un tempérament de feu et qu'elle sait ce qu'elle veux.
Êtes-vous (plusieurs réponses possibles) :
- [x] Curieux [x] Ouvert d'esprit [ ] doté d'un esprit cartésien [x] Rationnel
- Hiver [ ] ou Été [x]
- Voyageur [x] ou Casanier [x]
- Salé [x] ou Sucré [x]
- Serviable [x] ou Égoïste [ ]
- Livre [x] ou Jeux vidéos [ ]
- Sportif [x] ou Télévision [x]
- Fêtard [x] ou Pantouflard [x]

Que pensez-vous de Storybrooke ? Petite ville, grand commérages. Mais j'y habite depuis toujours je ne peut que y faire face. En gros, c'est une ville comme une autre.
Que représente pour vous l'âme-soeur ? Le.. quoi? Désolé je ne voit vraiment pas de quoi vous parlez.
Quel endroit aimeriez-vous voir ? Aucun endroit précis, mais changer d’environnement ne me ferait pas de mal.

Vous voyez, vous avez terminé. Voyons voir ce que ça donne… Mmmh… Excellent ! Ha ! J’allais oublier… Avant de vous laisser partir, j’aimerai voir votre carte d’identité.

△ Carte d'identité

Date et Lieu de Naissance : Hum, je ne sais pas du tout. Les dates ne sont pas les même pour les chiens que les humains. Et le lieux, j'en sais encore moins.
Age : 18 ans
Profession effectuée : Étudiante
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation matrimoniale : Compliqué, très même.
Mon personnage est-il tiré d'un conte ? : Oui
■  Si oui, lequel et qui il est dedans ? : Ange de la belle et le clochard.
■  Caractère : Curieuse, aventurière, courageuse et fidèle. Méfiante, rancunière, solitaire et têtue.
■  Groupe souhaité : The Cursed
■  Célébrité : Chloé Moretz
■  Crédits : Shiya
△ Derrière le miroir

Prénom/Surnom : J'suis connue comme une pyromane et une psychopathe alors que ce n'est pas vrai du tout. Je suis très saine d'esprit
Age : Un cinquième de cent moins un.
Comment avez-vous connu le forum ? : Je fait partit de la famille Skyzo du forum.
Votre premier avis ? : Franchement? Ce forum est vraiment trop bidon. Et y'a que des morues pas fraiches ici.
Mon perso est : Un inventé of course.
Code : Validé par MJ Arc 
Autre chose à rajouter : Je ne vous aime pas vous aime =)

Et pensez, une fois validé, à aller référencer votre avatar ici. Avec le code que vous y trouverez tout en bas !
Mais aussi à demander vos sous d'or ici, même en cas de DC !




Dernière édition par Madyson A. Hopkins le Lun 4 Nov - 15:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Ven 4 Oct - 12:58

Madyson Angélique Hopkins
Je ne suis pas sa friponne! Je ne suis la friponne de personne.



△ Il était une fois...
On dit que toutes les histoires comment par « Il était une fois »… Est-ce vrai ? Racontez votre histoire dans votre conte, en une dizaine de lignes.
Notre histoire se déroule dans une petite ville de la Nouvelle-Angleterre. Et nous nous concentrons particulièrement sur une animalerie. Pourquoi ? Et bien, car notre personnage principal s'y trouve. Non non, ne vous concentrez pas sur cette petite fille qui câline son chiot, non regardez plutôt dans la vitrine. Vous voyez ? Non ? Approchez-vous plus, les chiens ne vont pas vous mordre. Bien, notre histoire se concentre donc sur la petite chienne que vous avez devant vous. Oui, la petite chienne beige à l'aboiement joyeux. Voici Ange. Comme vous le voyez celle-ci n'a à peine que quelques mois et attend donc d'être adoptée. Cette petite famille qui entre, la choisira-t-elle ? C'est ce que nous allons voir.

Chapitre Un : La famille et ses maladies
Nous retrouvons Ange dans un joli jardin d'un quartier chic. Finalement, celle-ci a été adoptée et observe la chambre de sa petite-maîtresse. Il se trouve, que la petite chienne était le cadeau d'anniversaire d'Emily. Coïncidence, il s'agit du quartier dans lequel habite Scamp. Mais nous verrons ça plus tard. Cela fait maintenant trois mois qu'Ange illumine la petite fille. Sauf dans chaque bonheur, il y a forcément une faille. Plus au moins grave certes, mais dérangeante pour tout le monde. En ce jour donc, Ange attend patiemment à la fenêtre de la chambre d'Emily. Celle-ci depuis quelques jours ne venait plus la voir et plusieurs personnes rentraient et sortaient de la maison. Assise dans le panier de fleurs sur le rebord, tête penchée, la chienne observait donc sa petite-maîtresse, alitée. Celle-ci semblait agitée et Ange pouvait facilement l'entendre hurler. La petite chienne gratta à la fenêtre, attirant l'attention des parents de la petite fille. Quand elle vit leurs regards, elle sut qu'il y avait un problème.

Soucieuse, la petite chienne retourna dans sa niche attendant donc la suite des événements. Pendant une semaine, elle ne vit personne hormis quand ils venaient lui donner à manger. Et bizarrement, elle qui d'habitude dormait aux pieds d'Emily, ne put passer le seuil de la porte. Les choses étaient vraiment étranges, et Ange ne pouvait qu'attendre désespérément une sortie à tout ça. N'allez pas croire qu'un chien ne pense pas ou ne ressent pas, car c'est faux et surtout Ange. Finalement, le père d'Emily vint la voir. Regard soucieux, caresses affectives mais excessives, oui quelque chose avait changé. Il détacha et la prit dans ses bras et se dirigea vers sa voiture quand soudain un « Non ! » Le fit accélérer. La petite chienne avait bien entendu reconnue la voix d'Emily et chercha à la voir, aboyant joyeusement. Et bien que la petite fille ait réussi à atteindre la voiture, Ange était déjà dedans. Voyant des larmes sur le visage de celle-ci, la petite chienne se mit à aboyer, elle voulait la réconforter. Mais la voiture démarra ne lui laissant pas l'opportunité de le faire.

Le trajet fut assez court et Ange avait finalement arrêté d'aboyer. Elle, c'était couché sur le siège et était resté silencieuse. Le père d'Emily gara sa voiture et la prit dans ses bras. La petite chienne pouvait sentir ses tremblements et elle s'y mit également en voyant ou elle avait atterri. Il la déposa sur une espèce de comptoir et un homme arriva pour la prendre. Une dernière caresse et il lui enleva son collier. Ce fut la dernière fois qu'elle le vit, du moins c'est ce qu'elle pensait..

Chapitre Deux : La famille et ses aléas
Ange avait attendu désespérément qu'Emily vienne la chercher, mais en vain. Elle avait appris que la petite fille avait une certaine maladie humaine.. Une allergie. Oh, il en existe plusieurs, mais il avait fallu qu'elle soit allergique aux chiens. Du coup, Ange se retrouvait dans une cage avec d'autres canidés. Oh, leurs conditions de vie n'étaient pas horribles, mais la petite chienne avait besoin d'une famille. Et passer ses journées seules, sans affections, sans amour, ce n'était pas une vie. Mais un nouvel espoir vint à elle, les adoptions..

Ce jour-là, une séance d'adoption eue lieu à la fourrière. Car oui, il n'y avait pas que des chiens miteux ou agressifs. Il y avait la catégorie d'Ange, les mignons petits chiots qui attendent une famille. Et la petite chienne souhaitait plus que tout être choisit. Bien que jamais elle n'oublierait Emily. Quoique qu'il en soit, le gardien de la fourrière avait pris tous les chiens présentables et les avaient déposés dans la pièce spécialement faite pour les adoptions. Bien qu'Ange soit très mignonne, elle n'était pas la seule, ce qui pouvait restreindre ses chances d'avoir une famille. Les adoptions se dérouleraient toute la journée sans pause, de façon à ce qu'il y ait une opportunité pour tous.

Tout comme les autres chiots, Ange était surexcitée. Mais elle avait au moins eu la chance de connaitre une première famille comparée aux autres. Elle espérait juste qu'il n'y ait pas de problème comme avec Emily, car ça rendait plus malheureux qu'autre chose. Et les adoptions débutèrent vers environ 9h. Bien sûr, la plupart des personnes étaient des enfants qui se jetèrent si on peut dire sur les chiots faisant un peu peur à la petite chienne. Celle-ci recula donc, s'éloignant donc des autres chient et en même temps des humains. En arrivant ici, elle n'aurait jamais cru qu'un humain puisse être méchant, mais sa camarade de "cellule" - car oui, ça ressemblait plus à une cellule qu'autre chose – lui avait expliquée pourquoi et comment elle, c'était retrouvé ici. Depuis, malgré l'envie d'être adoptée Ange commençait à se méfier. C'est donc comme ça que la petite chienne regarda ses camarades être adoptés au fur et à mesure que le temps avance.

Il était maintenant 17h et il ne restait plus qu'Ange et deux autres chiots dans la pièce. La petite chienne avait arrêté d'espérer, car d'un côté, c'était un peu de sa faute. Certains humains c'étaient intéressé à elle, mais Ange c'était méfié. Du coup.. Elle était là, encore et toujours en train d'attendre. Mais personne ne semblait vouloir venir et l'heure continuée d'avancer, doucement. Au bout d'un moment, la porte s'ouvrit, mais ce n'était que le gardien qui venait leur donner à manger. Ange soupirât, et se mis à l'écart. Elle n'avait pas faim. Se roulant en boule, elle ferma les yeux et essaya de dormir. Après tout, c'était fini alors pourquoi continuer d'attendre ?

Finalement, au moment de la fermeture et donc de l'arrêt des adoptions, un humain arriva en courant. Celui-ci expliqua que c'était l'anniversaire de sa femme et que depuis toujours, elle voulait un chien. Le gardien le laissa tout de même entrer et lui montra la pièce ou se trouvaient les derniers chiots à adopter. Au bruit de la porte, Ange se réveilla et fut étonné de voir un humain. Il prit son temps, les regardant intensément pour finalement la choisir elle. Contrairement aux autres, il ne lui fit pas peur et elle se dirigea volontiers vers lui qui la prit dans ses bras, décrétant qu'il l'adoptait. Ange secoua la pâte en direction des deux autres, leurs disant au revoir avant de se caler dans les bras de son nouveau maître.

Le trajet jusqu'à sa nouvelle maison lui sembla interminable, mais rien que le fait d'être adopté comblait tout. L'humain se gara et la prit dans ses bras avant de rentrer dans la maison. Assez timide, Ange marcha prudemment et renifla ce qui était à portée pour enfin arriver vers un arbre. La petite chienne s'assit et pencha la tête d'incompréhension se demandant pourquoi ils avaient mis un arbre dans leur maison. Elle entendit l'humain rire et se pencher vers elle. « Ça t'intrigue petite chipie ? Ne t'inquiète pas ce n'est pas un vrai. » Il rigola et Ange se dit que vraiment, les humains sont des personnes très étranges.

Un bruit à l'étage attira l'attention d'Ange. L'humain sortit une boite et s'approcha d'elle pour lui mettre un nœud rose autour du coup et ensuite, la déposa dans la boite. « Tu ne bouges pas petite chipie, c'est une surprise. » La tête d'Ange se remplit de questions. Trop de nouvelles choses pour elle, d'abord un arbre, ensuite un ruban et une boite. Son nouveau maître était-il malade ? La petite chienne ne fit donc aucun bruit, attendant de savoir pourquoi elle était dans une boite. Elle arrivait à entendre des bruits, un fond de parole, mais rien de concret. Puis quelqu'un ouvra la boite et celle-ci s'appuya sur le bord, soulagée d'être enfin dehors. Un « Oh chéri ! Merci beaucoup, elle est magnifique ! » Attire son attention. En effet, la jeune femme n'était nulle autre que sa nouvelle maîtresse, et semblait très heureuse de la voir. Elle la prit d'ailleurs dans ses bras et la caressa affectueusement. De loin, on pouvait apercevoir la queue de la petite chienne remuer de bonheur. C'était le début d'une nouvelle histoire.

Mais toute histoire, aussi belle soit-elle à une fin. Et celle d'Ange et de sa nouvelle famille était sur le point de s'éteindre. Non non, cette fois ce n'était pas une allergie. Juste une mutation dans un autre pays. Hors, il était impossible d'amener Ange avec eux. Et la petite chienne les voyant commencer une énième dispute se réfugia dans son panier, se faisant discrète. Celle-ci avait compris d'office qu'on allait une deuxième fois l'abandonner. Elle s'était déjà fait une raison et savait que son ticket de retour pour la fourrière était prêt. Mais cela ne se passa pas comme cela. Le maître d'Ange avait proposé à sa femme de la laisser chez de la famille ou bien des amis, et par pure chance la sœur de sa maîtresse se porta garante pour s'occuper d'elle. Au bout du compte, cette histoire vécut deux mois, pour finalement s'éteindre au profit d'une autre. Peut-être que sa prochaine famille serait la bonne qui sait ?


Chapitre Trois : La famille et ses nouveautés
Afin d'éviter de blesser encore plus la petite chienne, le couple l'amena donc dans sa nouvelle famille. L'avantage était qu'elle les connaissait déjà tous, étant donner que se nouvelle maîtresse était la sœur de son ancienne. Au moins, elle n'était pas totalement déroutée. C'est donc ainsi qu'une nouvelle histoire débuta, mais encore une fois la petite chienne allait vite déchanter.

Tout partit d'une soirée mouvementée. C'était apparemment une fête populaire chez les humains. Le jour où on célèbre l'amour, la Saint-Valentin. Mais allez expliquer ça à une petite chienne déjà autant déroutée. Toute la ville, toutes les boutiques et maisons étaient remplies de cœur rouge et rose. Autant dire que depuis, Ange à cette couleur qui lui sort pas le museau. Bref, sa nouvelle maison n'avait pas échappé à la règle et était remplit de petits cœurs partout. Elle, allongée dans panier observait ses nouveaux maîtres dîner. Rien n'avait été mis à part, chandelle, repas de chef.. Et puis à la fin du repas, le couple monta dans leur chambre. Pas la peine de vous faire un dessin sur leurs activités nocturnes.

Et quelque temps plus tard, la nouvelle tomba. Celle-ci était bel et bien tombée enceinte. La famille allait bientôt s'agrandir. Et bien qu'Ange ne comprenne pas, le bonheur émanant de ses maîtres lui suffit amplement. Sauf que dans chaque famille, il y a des personnes médisantes. Et dans ce cas-là, cela s'avéra être la mère de sa maîtresse qui insinua qu'un chien était dangereux pour en enfant. Hors, nous savons tous que cela est faux. Beaucoup d'enfants s'épanouissent avec un animal de compagnie. C'est d'ailleurs ce que rétorqua le maître d'ange, refusant catégoriquement de se séparer de la petite chienne. Quant à sa maîtresse, finalement, c'était le genre de personne dupe en tout points. Et c'est finalement elle qui décida d'abandonner Ange.

Cela se déroula un après-midi pluvieux, Ange était confortablement allongée dans son panier quand celle-ci s'approcha d'elle. Elle prit le panier et le glissa dans un grand sac, entraînant avec la petite chienne. Celle-ci aboya d'incompréhension, mais un coup sec dans le sac la dissuada de continuer. Elle ne sentit plus qu'elle ne vit être transportée. Mais des gouttes d'eau lui tombant sur la tête lui indiquèrent qu'elles se trouvaient dehors. Et tout se passa rapidement, la jeune femme déposa sèchement le sac contenant la petite chienne dans une ruelle et partit. Néanmoins, elle avait laissé le sac debout et de façon à ce que l'eau tombe en trombe dans le sac. Mais Ange réussit à le faire tomber et sortit enfin. Quoique ça ne change pas des plus, puisque à présent, elle se retrouvait sous l'eau directement. Retournant dans le sac, elle sortit son panier et se protégea avec. Bon, il était trempé, mais au moins la pluie ne l'atteindrait plus.

La petite chienne resta dans cette ruelle pendant une éternité à son gout, et en effet, cela dura un bon mois avant d'être récupéré une nouvelle fois par la fourrière.


Chapitre Quatre : cesser d'espérer et continuer à vivre
Le gérant de la fourrière avait toujours été un humain très gentil avec les animaux. Et même si cela ressemblait fortement à une prison, ils étaient nourris et logés. Ange en était à sa deuxième visite et n'avait plus envie d'avoir une famille. La petite chienne avait trop été délaissée et abandonnée, mais le pire restait sa dernière maîtresse. Elle n'avait bien évidemment pas oublié de lui enlever son collier. Ce n'était pas plus mal finalement, Ange ne voulait pas y retourner. Et puis au moins, Charles prenait soin d'elle et ça ne s'éloignait pas trop d'une famille. Mais un jour tout changea..

En effet, Charles tomba malade et ne put continuer de travailler à la fourrière. Il fallut donc trouver un remplaçant et cela se fit assez rapidement. Mais la vie à la fourrière n'allait pas être aussi agréable qu'avant. Le nouveau gardien était non seulement méchant, mais aussi violent. Plus d'une fois, Ange le vit s'attaquer aux chiens qui pleuraient. Il passait son temps à les insulter et tout autre. Bref, sans vouloir être vulgaire, un vrai con. Mais il allait vite déchanter, car le nouveau pensionnaire s'avérait être un vrai rebelle. Et un jour, ce fut la panique totale.

Ange avait l'habitude de se faire discrète, mais le nouveau du nom de Caid l'avait remarqué et ne semblait pas vouloir la lâcher. Il ne cessait de répéter qu'il allait s'échapper et lui proposait de l'accompagner, mais la petite chienne ne voulait pas du tout. Ce jour-là, Ange refusa une énième fois de le suivre, de toute façon, c'était impossible de sortir. Caid avait eu un regard déterminé. Et en voyant le gardien rentrer un mauvais pressentiment se fit ressentir chez elle. C'est donc curieux et également soucieux qu'elle attendait la fin de la journée. Elle regarda son voisin de cellule et ne le vit plus bouger, ni respirer et ne put qu'aboyer attirant l'attention du gardien. Celui-ci lui hurla de se taire et ouvrit sa cage pour la frapper, mais son attention fut attirée par le corps du chien. Il quitta donc la cage d'Ange pour ouvrir celle d'à côté. Tout se passa très vite, Caid sauta sur le gardien et une bataille éclata. Néanmoins, il réussit à sortir et l'enferma à sa place dans la cage puis prit la poudre d'escampette attrapant Ange au passage. En effet, il n'avait pas fermé sa cage et celle-ci était sortie. Maintenant, une nouvelle vie s'offrait à elle, mais elle ne serait plus seule.


Chapitre Cinq : Une nouvelle vie chez les sans colliers
La vie dans la rue forgea le caractère d'Ange. Fini la petite chienne toute sage et patiente. Non, maintenant la petite chienne était devenue.. Une friponne, comme aimait l'appeler Caid. Et jours après jour, elle avait beau lui dire qu'elle n'était pas sa friponne, il ne l'écoutait pas. Au fur et à mesure, Ange ne s'épuisait plus à le lui dire. Elle ne lui répondait tout simplement pas. Et outre quelques soucis, la vie d'Ange s'était nettement améliorer. Sa nouvelle famille n'était pas celle qu'elle avait toujours rêvée, mais au moins la petite chienne savait que les choses seraient différentes. Et tous les soirs, elle partait discrètement voir Emily.

Non, Ange ne l'avait pas oublié. Comment pouvait-elle le faire ? Sa petite-maîtresse avait était la seule depuis sa naissance à lui donner de l'amour et de l'affection. Elles avaient dû être séparées par cette satanée maladie, mais cela n'empêchait pas la petite chienne de penser à elle, et de continuer à l'aimer malgré tout. Aller la voir tous les soirs permettait à Ange de garder la petite lueur d'espoir en elle. Certes, elle n'était plus aussi naïve et innocente, mais l'envie d'avoir une famille traînait toujours en elle. Et tous les jours, la même rengaine s'enchaîne..


Chapitre Six : Dans toutes rencontres il n'y a point de hasard
C'est un jour comme les autres qu'Ange rencontra Scamp. En effet, les sans colliers étaient en train de chahuter le gérant de la fourrière. Ce n'était pas le même que lors de sa dernière visite, lui était tout de même plus amusant. Et Ange aimait particulièrement le faire tourner en bourrique. Bref, ce jour-là l'action se déroula devant la maison de Scamp et la casquette qu'ils essayent de lui piquer atterrie dans le jardin. Passant sa tête entre les barreaux, Ange l'observa et frotta son museau contre le siens quand il lui rendit. – ce qui équivaut à un baiser chez les humains – La suite ? Comme d'habitude, une course-poursuite que le clan gagna haut la main. Mais elle ne s'attendait surement pas à le voir dans la rue quelques heures plus tard. Cet idiot avait dû s'échapper et semblait la suivre. Mais la petite chienne savait d'avance qu'il ne survivrait pas deux minutes dans la rue. Et pourtant, cette tête de mule n'en fit qu'à ce tête. Et c'est ainsi qu'il débarqua dans la déchetterie qui leur servait de maison. Bien évidemment, Caid le testa directement. Scamp était-il un chien de maison, ou un sans collier ? Tel était la question. Et bizarrement, Ange se déclara protectrice envers lui. Les autres chiens n'avaient d'ailleurs pas compris pourquoi. Mais Scamp avait tout ce qu'Ange désirait et ça, c'était une chose à ne pas abandonner...

Deux mois passèrent et Scamp était toujours avec eux. Avec Ange, une grande complicité s'était créée entre eux. Ce qui n'avait pas l'air de plaire à Caid qui lui imposa une épreuve qui allait mal tourner pour tous ; voler sa propre famille. En effet, Ange avait découvert que Scamp n'était nul autre que le fils du célèbre Clochard. Et semblait-il qu'une vielle rancune germe en Caid. Mais elle n'avait rien dit, alors était-ce une suspicion ? Peu importe la réponse, les choses tournèrent mal.

Nous pourrions expliquer pendant des heures la suite des événements, mais à quoi bon ? Il arriva ce qu'il devait arriver. Ange quitta le club des sans colliers blessé et en colère contre Scamp. Celui-ci lui courut après et se fit attraper par la fourrière. Ange alla donc chercher le Clochard et tout fini bien. Ils sortirent indemnes de cette étape et Scamp retourna dans sa famille emmenant la petite chienne qui se fit adopter presque immédiatement.

La vie semblait promettre de beaux jours, mais une mystérieuse malédiction tomba. Emmenant le début du bonheur d'Ange aux oubliettes. Qu'allait-il donc se passer maintenant?

△ Storybrooke
Vous voilà maintenant à Storybrooke… Racontez nous votre vie là bas, nous voulons tout savoir. Détaillez votre histoire en une dizaine de lignes.
La vie d’Ange à Storybrooke ne fut pas meilleure que dans le monde des contes. Mais regardons depuis le début.

Dans sa vie factice, elle porte le nom de Madyson Hopkins, une orpheline. Enfant, elle a été déposée devant la porte de l’orphelinat sans même un seul mot. Bien évidemment elle fut recueillie et élevée comme tous les autres. Mais la jeune fille restait toujours solitaire n’étant pas une enfant bruyante et ne se faisait jamais remarquer. Et à chaque adoption, c’était la même rengaine ; Elle restait dans son coin. La jeune fille ne semblait pas vouloir d’une famille mais prenait toujours soins des plus petits. Comme une grande sœur, elle était parfois la seule à pouvoir calmer certains petits. Et quand ils se faisaient adoptés, elle ne pouvait plus les voir. Madyson ne s’est donc jamais attaché à qui que ce soit. Cela fait trop mal.

Quand elle fut en âge d’aller à l’école, Madyson était toujours à l’orphelinat. Ce qui creusait déjà un grand fossé entre elle et les autres enfants. Ils ne lui firent pas de cadeaux et sa seule compagnie se révélait être sa peluche qu’elle gardait tout le temps sur elle. Et cela continua jusqu’à son entrée au collège, puis le lycée. Bref, sa vie n’était clairement pas joyeuse. Et un beau jour, on lui déclara qu’elle devait quitter l’orphelinat et vivre seule. Bien sûr, ils l’aideraient à payer son loyer mais pour le reste elle devait se débrouiller toute seule. C’est donc ainsi qu’elle se retrouva encore une fois abandonnée.

Et outre dans sa vie personnelle, sa vie sociale était une vraie catastrophe. Madyson se trouvait être la tête de turc d’une fille et de son frère. Bien sûr, la jeune fille n’est pas du genre à se laisser faire, et tous les jours c’était la guerre. Mais un jour tout bascula. Elle était encore une fois en train de se défendre quand la malédiction fut levée et sa mémoire lui revint, fulgurante et la pétrifiant sur place. La même chose se déclenchât chez tout le monde et Madyson fuit le lycée. Elle sécha plusieurs jours d’école. Elle avait tout simplement du mal à accepter sa vie passée. Et aurait même préférée ne jamais s’en souvenir. N’avait-elle pas assez souffert pour qu’on lui inflige ça en plus ? Mais elle ne pouvait qu’accepter et faire avec. Sauf que maintenant la jeune fille n’osait plus sortir de peur de se trouver devant Samuel, qui n’était nul autre que Scamp. Madyson ne savait plus comment réagir car l’humaine et le canidé en elle n’ont pas la même vision du jeune homme..

Mais elle avait beau se cacher, ce n’était pas ça qui allait changer les choses. Elle se devait d’affronter l’extérieure. Mais une chose était sure, elle n’allait pas se laisser faire.



Dernière édition par Madyson A. Hopkins le Lun 4 Nov - 18:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Gold
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Myself
⇜ feat by : Robert Carlyle

ժ Messages : 677
ժ Sous d'or : 321
ժ Âge : Un peu plus de 40 ans... Mais si on comptait vraiment, j'aurais plus de 200 ans.
ժ Profession : Prêteur sur gage, antiquaire, ... Et tant d'autres choses.
ժ Conte : La belle et la bête, Peter Pan, le Nain Tracassin
ժ Qui es-tu en réalité ? : Rumplestiltskin, the Dark One

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Ven 4 Oct - 15:24

Bienvenue parmi nous !! (ou rebienvenue Suspect )

_________________

Deal is struck
“I'm lame, friendless… The only thing I've got is my boy, and they're going to take him away from me. If they take him away, I will truly, truly become dust.”
Revenir en haut Aller en bas
Mary-Jane O. Monroe
avatar

Mousquetaire biscuité
I want more !
⇜ crédit : Pho pour l'ava et pour la sign' Gypsy Water.
⇜ feat by : Dianna Agron

ժ Messages : 1869
ժ Sous d'or : 997
ժ Âge : 22 ans
ժ Profession : Etudiante en droit, désire devenir avocate
ժ Conte : Robin des bois
ժ Qui es-tu en réalité ? : Lady Marianne

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Ven 4 Oct - 15:34

Rebienvenue parmi nous ! ♥️

Bon courage pour ta fiche ! Wink

_________________
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer... C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent...
Revenir en haut Aller en bas
http://happyeverafter.forumactif.org/
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Ven 4 Oct - 16:13

rebienvenue *o* j'aime trop ange I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Ven 4 Oct - 16:34

Thanks =)
Et oui Goldy, re. Mais qui?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Ven 4 Oct - 18:17

Re-Bienvenue parmi nous petite poupée où devrais-je dire petite friponne  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Sam 5 Oct - 11:55

bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Sam 5 Oct - 21:22

Merci =)

Je ne suis la friponne de personne! è.é
Revenir en haut Aller en bas
Regina Mills
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : hollow bastion + tumblr.
⇜ feat by : lana parrilla.

ժ Messages : 375
ժ Sous d'or : 400
ժ Âge : trente-cinq ans.
ժ Profession : maire de storybrooke.
ժ Conte : snow white and the seven dwarves.
ժ Qui es-tu en réalité ? : the evil queen.

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Dim 6 Oct - 3:45

Re bienvenue parmi nous ! boui Je ne sais pas ce qui est le plus génial, que tu aies choisi Chloë comme avatar ou que le second prénom soit mon prénom en irl.

_________________

carry on my wayward son

blinding darkness surrounds me. and i am reaching for you only. this hopelessness that drowns all that I believe will be the one thing that i need. for you only. there's a hunger it's slowly growing, chasing shadows but never knowing if all that I have done is keeping me from you.
@TUMBLR GIFS - STUNNING - TRADING YESTERDAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Dim 6 Oct - 14:40

Sérieusement? Han, je me suis gavée
Et merci ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Lun 4 Nov - 17:33

Alors en soit la fiche est trèèèèèèèèèèès bien !
Cela dit j'aimerais te demander une petite relecture. En effet, il y a tout de même pas mal de fautes d'accord, surtout dans la partie sur le monde des contes. Après ça je te valide sans soucis =)
Revenir en haut Aller en bas
Txurio A. Riggs
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Marley Smith.
⇜ feat by : Sam Claflin.

ժ Messages : 195
ժ Sous d'or : 209
ժ Âge : 20 ans.
ժ Profession : Bouvier.
ժ Conte : La Flûte magique.
ժ Qui es-tu en réalité ? : La Yuesheng.

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Lun 4 Nov - 17:47

ANGE ! ♥
Re-bienvenue ici et bon courage pour ta fiche !

_________________

    ⊹ la yuesheng.

    - Je sais jouer de la flûte, mais je ne sais pas où est cette flûte magique.

    - Je ne le sais pas non plus, il faut que tu la cherches toi-même, répondit le garçon.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Lun 4 Nov - 18:37

Fait Rosette. Faut pas m'en vouloir, Word trouve que mes fautes sont tout a fait normale..Arrow 
J'espère que c'est bon maintenant potté

Merci Txu' =)
Revenir en haut Aller en bas
La Pomme Empoisonnée
avatar

Elle sait tout . Elle voit tout
I want more !
⇜ crédit : Ysea
⇜ feat by : Une belle pomme

ժ Messages : 262
ժ Sous d'or : 297
ժ Âge : Pense à des millénaires multipliés par l’éternité, ajoutés aux temps immémoriaux et tu auras une petite idée de mon âge.
ժ Profession : L'ombre qui plane au-dessus de vos vies...
ժ Conte : Tous et aucun à la fois.
ժ Qui es-tu en réalité ? : Nul ne le sait, je ne vais donc pas m'amuser à te le révéler !

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Lun 4 Nov - 19:23

congratulation


Tu as vu ? C'est Pommy qui te valide ! La classe ! (comment ça j'ai mal géré mon changement de compte ? Chut !)
Bref, moi Finny je te valide avec très grand plaisir ! Pauvre Mady tout de même, on peut dire qu'elle n'a pas été gâtée niveau famille et que l'abandon ça la connait ! Enfin bref, amuse toi bien avec ce nouveau personnage !

Voici un petit guide sur HEA qui regroupe les adresses importantes, si tu cherches quelque chose, normalement, c'est dessus !
N'oublie pas d'aller faire ta demande de sous d'or de bienvenue ici, et de passer référencer ton avatar dans le coin. Tu peux aussi aller voir la zone de parrainage si tu veux un(e) parrain/marraine !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson Lun 4 Nov - 19:34

xDDD
Merci Finnouchou~ enfin.. Pommette
Bah c'est le but. Je n'ai pas assez gâté Ariel donc je me rattrape.. #SBAFF#
Ok je sort...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson

Revenir en haut Aller en bas

Δ Les chiens n'ont qu'un défaut: Ils croient au hommes. ∂ Madyson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Will you join our city ? :: Welcome in our fantastic world-