AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Pique-nique nocturne [Pv Malory]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Pique-nique nocturne [Pv Malory] Jeu 26 Sep - 14:33

Pique-nique nocturne
Pv Malory  



Cette nuit était une de ces nuits où Wyatt ne parvenait pas à trouver le sommeil. Ce qui tombait plutôt bien, étant donné qu'il était supposé retrouver la petite Malory au parc, à une heure plutôt avancée, afin qu'ils ne soient pas embêtés par une quelconque autorité compétente. Wyatt grimaça en songeant qu'il s'était retrouvé obligé de demander la permission à Foxter de sortir, afin que celui-ci lui fournisse le double des clés de sa maison. Songer que cette enflure pouvait avoir toute autorité sur lui sans qu'il ne lui soit possible d'aller à l'encontre de cette injustice...Cela mettait Wyatt dans un état de rage à peine contrôlable. Il aurait rêvé pouvoir le frapper lorsque Foxter, le sourire aux lèvres, l'avait conseillé de ne pas rentrer trop tard, comme il l'aurait fait avec un enfant ou un adolescent. Il n'était rien de tout cela ! Il avait trente-six ans et, autrefois, il réussissait sa vie bien mieux que Foxter ne le faisait...
Mais tout avait changé et, maintenant, il était sous la tutelle de quelqu'un. Cette idée l'agaça tant qu'il ne put résister et sortit une bouteille du sac qu'il avait amené avec lui, prenant de longues gorgées afin de noyer ses pensées contrariées dans l'alcool. Quand il commença à se sentir mieux, il reprit sa route, se dirigeant vers le parc.
Un pique-nique nocturne...L'idée était pour le moins originale. Cela ne l'étonnait pas de la part de Malory, la gamine était bien différente de toutes les personnes qu'il pouvait fréquenter dans cette ville. Elle, elle ne lui disait pas des trucs moralisateurs ou rasoirs, elle semblait juste le trouver...cool. De son côté, il ne s'essayait pas non plus à ce genre de leçons ennuyeuses, considérant que Malory était suffisamment mature pour décider seule de ce qu'elle souhaitait faire ou non.
Enfin, en vérité, il était bien difficile pour lui de réfléchir concrètement à ce sujet, sa pensée ralentie et floue lui indiquant seulement que Malory était, pour lui, une "pote" et que, à ce titre-là, il avait parfaitement le droit de boire avec elle et de s'amuser, sans qu'il ne se passe quoi que ce soit d'autre ou qu'il n'ait à jouer les "vieux cons", selon sa propre expression qu'il employait à tort et à travers.
Rongeant ses ongles d'un geste nerveux et tremblant, Wyatt s'efforçait de marcher rapidement, son attention portée sur son équilibre, qu'il savait plus que précaire.
Inutile de penser seulement à courir, c'était une chose de plus à laquelle il avait renoncé, au fur et à mesure que le temps passait et que son corps faiblissait avec l'alcool qu'il ingurgitait.
La dernière fois qu'il avait essayé, il s'était effondré à terre, comme une loque, et avait fini par être incapable de se relever seul. Obligé d'appeler Foxter pour que ce dernier vienne le chercher et le ramène à la maison, Wyatt ne s'était toujours pas remis de cette humiliation et il préférait enfouir ce souvenir désagréable au plus profond de sa mémoire.
Enfin, il arriva au parc. Il prit une profonde inspiration, toussota un peu, avant de reprendre sa marche, cherchant la petite Malory. Elle n'était peut-être pas encore arrivée...
Il s'affala dans un coin du parc qu'il jugeait suffisamment retiré pour leur permettre de s'amuser sans songer à quoi que ce soit d'autre ou craindre d'être inquiété pour leur comportement. Sortant de son sac ses bouteilles et le long drap qu'il avait préparé pour qu'ils puissent s'étendre dessus, Wyatt se chargea de le déplier grossièrement avant de s'asseoir sur le tissu, en tailleur.
D'un regard distrait, il observa ses doigts, dont les extrémités tremblaient inlassablement, sans jamais s'arrêter. C'était à cause de cela que Wyatt avait renoncé à porter des vêtements disposant d'un nombre trop élevé de boutons, peinant à les attacher ensemble. Il n'en avait pas parlé à Foxter, bien sûr. L'idée qu'il puisse le savoir était bien trop humiliante pour Wyatt...
Levant la tête, il contempla alors les étoiles. Le ciel était clair, cette nuit-là. Pas l'ombre d'un nuage. Durant de longues minutes, il demeura immobile, le regard tourné vers le ciel, l'esprit embrumé par l'alcool et la nostalgie d'un temps passé. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pris le temps de regarder les étoiles...
Il ne réagit même pas lorsque des pas se firent entendre, signe que Malory ou quelqu'un d'autre arrivait. Il resta là, silencieux et figé, perdu dans ses propres pensées et cette vision qui l'accaparait.

Revenir en haut Aller en bas
Malory G. Warbird
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : <LAZARUS>
⇜ feat by : Hayley Williams

ժ Messages : 1431
ժ Sous d'or : 1389
ժ Âge : 17 ans
ժ Profession : Lycéenne
ժ Conte : Rebelle
ժ Qui es-tu en réalité ? : Mérida

MessageSujet: Re: Pique-nique nocturne [Pv Malory] Dim 29 Sep - 20:49



Si on accumule les bouteilles d'alcool, tu penses qu'on pourra atteindre la Lune ?



Tic … tac … tic … tac … certes je ne l’entends pas réellement, tout ceci se passe dans ma tête, mais j’entends presque le temps qui passe et les secondes qui s’égrènent. Quand est-ce que mes parents vont décider à aller se coucher ? Je suis enfoncée dans mon lit, faisant semblant de dormir, pourtant, je n’ai vraiment pas envie de dormir, je ne suis pas fatiguée et j’attends avec impatience qu’ils aillent tous les deux se coucher et qu’ils dorment pour pouvoir filer en douce. J’ai un rendez-vous ce soir. Je laisse glisser ma main juste en-dessous de mon propre lit et sens le sac que j’ai préparé pour ma petite expédition. Chips, bonbons, alcool. Je suis toute habillée dans mon lit et je dois avouer que je commence à avoir chaud moi là …

Ah ! Le silence se fait. Pourtant, je ne bouge pas. Ils sont couchés, je sais que mon père va dormir mais maman va lire ou continuer ses corrections de devoirs/contrôles. Tic … tac … tic … tac … une demie heure passe et je ne bouge toujours pas, en faites si, j’ai pris mon portable, je me suis fourrée sous ma couette et j’ai commencé à jouer à Warms en attendant que la lumière s’éteigne dans le couloir. De là, j’attendrais dix minutes, pour être sûre que ma mère dort et je filerais en douce. J’ai déjà fait ça de nombreuses fois, avec ou sans l’aide de mes petits frères. Pour le coup, c’est sans leur aide. Je peux me débrouiller seule. Tic … tac … tic … tac … la lumière est éteinte depuis douze minutes. J’arrête mon jeu, me lève en silence. M’arrête en position assise sur mon lit. Rien. Pas un bruit. Ok c’est bon pour l’instant. Je fourgue en silence mon portable dans une des nombreuses poches de mon jean marron foncé. Je me penche et prend mon sac, le met entre mes jambes. Reste de nouveau immobile, retenant ma respiration. Ok, ça ne bouge toujours pas. Je me lève et fais rapidement une forme dans mon lit qui je sais, sera bien trompé mes parents s’ils leur arrivaient l’envie de venir me voir « dormir ». Je jette un rapide coup d’œil dans le couloir. Ils dorment. Je prends mon sac sur mes épaules et ouvre la fenêtre, ça va ce n’est pas trop haut selon moi et j’ai déjà fait ça. J’ai de quoi m’accrocher en haut et me tenir en dessous pour pouvoir fermer ma fenêtre en silence.

Cela me prend quelques minutes pour la fermer en silence et descendre la façade, j’arrive à bien amortir ma chute sur le sol. Rien de casser. Je ne ressens aucune douleur. Atterrissage réussi. J’ai les clefs au fond d’une poche, quand il faudra que je rentre à la maison, sauf si Emma me choppait. Plutôt nous choppait. Wyatt et moi. Me voici au-dehors, au bout de la rue, je passe au petit trop, restant quand même dans l’ombre, prête à me cacher dans un coin si j’entends au loin une voiture. Je n’ai pas envie de passer le restant de ma soirée en taule. Moi, je veux aller à mon pique-nique nocturne avec mon pote de dégrisement Wyatt, boire et manger jusqu’à tard dans la nuit. Me bourrer tranquillement. C’est moi qui ai proposé l’idée au départ. J’espère ne pas être trop en retard. Après avoir évité une fois la voiture de patrouille d’Emma et quelques autres passants ainsi qu’une ou deux autres voitures, j’arrive enfin au parc. On a rendez-vous dans un coin reculé, tranquille, assez loin pour qu’on n’ait un risque minimum de se faire prendre, même si on gueule et on chante à tue-tête.

J’ai ralenti mon allure pour me mettre à marcher tranquillement. Je le vois assis sur un long drap, on pourra s’y allonger peinard. Balançant le sac sur une seule épaule, je parcoure les quelques mètres rapidement avant de le poser par terre et de m’asseoir dans la foulée juste à côté de lui :

« Salut ! Désolé si je t’ai fait attendre. Mes parents n’étaient pas pressés pour aller se coucher et une fois dans leur lit, ma mère a mit un temps infini à éteindre la lumière. Ça va toi sinon ? Au faites Emma doit être normalement à l’autre bout de la ville, j’ai croisé sa voiture qui se dirigeait en sens inverse. On va être tranquille. Donc ! J’ai apporté des chips, des bonbons … et … et ! Plusieurs bières, deux bouteilles de bourbons, de la vodka, une bouteille de whisky. Désolé je n’ai pas pu prendre plus, y a pas eu grand monde cette semaine donc je ne pouvais pas prendre plus sans que ça éveille les soupçons de mon père. dis-je en déballant le tout sur le drap

J’ouvre une bouteille de bière et boit une gorgé en attendant une réaction de sa part. Qu’il me réponde. Je me doute qu’il ne m’en voudra pas pour mon « retard », ce n’est pas de ma faute, de la faute de personne. Mon regard couleur émeraude se dirige vers le ciel étoile. On a une sacrée vue ici ! Je souris et boit une nouvelle gorgée. C’est parti pour une bonne soirée/nuit.

_________________
    i just want to be free

    FREEDOM IS A BIRD FLYING OVER A SEA OF ​​VIBRANT COLORS
    code broadsword.


Dernière édition par Malory G. Warbird le Mar 1 Oct - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Pique-nique nocturne [Pv Malory] Dim 29 Sep - 22:11

Pique-nique nocturne
Pv Malory  



Il fallut quelques instants à Wyatt pour que celui-ci réalise finalement que la gamine dont il attendait la venue était enfin là et l'abreuvait de paroles qui, au premier abord, lui parurent incompréhensibles. Il avait oublié à quel point la jeune fille pouvait être bavarde, à ses heures...
Une petite migraine commença à poindre, alors que l'homme tentait difficilement de reconnecter ses neurones face à l'avalanche d'informations que son pauvre cerveau devait supporter bien trop brusquement. Le regard hagard, il observa les provisions que Malory avait ramené pour leur petit pique-nique, réalisant soudainement qu'on ne se contentait pas de boire, lors de ce genre d'événements, mais également de manger. Il se frotta la nuque, mal à l'aise à l'idée d'avoir oublié un détail aussi important, avant de sortir de son sac toutes les bouteilles d'alcool qu'il avait emmené avec lui, aux parfums, goûts et taux d'alcoolémie aussi divers que variés. Malory avait bien de la chance, quand même...Elle était la seule personne avec qui il acceptait de partager Son alcool en quantité. Hormis elle, il n'avait offert ce privilège à personne, craignant qu'on ne lui retire ce qu'il considérait comme son seul droit légitime, la seule chose qu'il pouvait encore faire sans demander la permission à qui que ce soit.
Après avoir accompli ce déballage avec une certaine lenteur, laissant le temps à son cerveau de se reconnecter, à la rapidité d'un vieux modem, Wyatt put enfin décrypter les paroles obscures dans lesquelles Malory semblait avoir tenté de le noyer. Donc, elle était en retard, ce dont il ne s'était absolument pas rendu compte, et Emma était à l'autre bout de la ville. Parfait.
Quant à sa question sur son état actuel, Wyatt l'éluda en haussant les épaules et en marmonnant un "Ca va." assez vague. Il aimait bien la gamine et ne voulait pas l'inquiéter inutilement avec ses problèmes de grande personne, au risque de plomber la soirée et l'ambiance détendue qu'ils avaient réussi à installer entre eux deux, au fur et à mesure de leurs rencontres et de leurs discussions. Autant parler de choses qui ne fâchaient pas, qui ne dérangeaient pas et qui lui permettaient de s'oublier un peu...La dernière chose qu'il voulait faire, c'était de s'énerver sur Malory alors que, concrètement, la rouquine ne lui avait rien fait ou n'avait pas cherché à être méchante avec lui, en aucune façon. Se quitter en mauvais terme serait, pour Wyatt, la pire des choses qui pourrait lui arriver...Il pourrait ne jamais croiser la jeune fille. Si un malheur arrivait, il ne se le pardonnerait pas...
Wyatt finit par sortir de ses pensées et jeta un œil à Malory qui, probablement, attendait une réponse de sa part. Il lui adressa un sourire joyeux, quoique maladroit et un peu forcé, avant d'ébouriffer sa crinière rousse d'une main douce et de souffler d'une voix légèrement tremblante :


"Ca ira bien c'que t'as amené, t'fais pas d'bile. Moi, j'ai oublié d'prendre d'la bouffe, d'mon côté."

Il eut un petit rire. Il porta le goulot de sa bouteille à ses lèvres et but quelques gorgées, avant de reprendre en direction de la jeune fille :

"Si Emma s'pointe, d'toute façon, on lui balance des chips et on s'taille en courant. D'accord ?"

Il lui adressa un sourire complice, même s'il était conscient du fait qu'il serait incapable, lui, de fuir à cette vitesse et qu'Emma aurait toutes les facilités du monde à l'attraper et à le mettre en cellule, comme cela s'était déjà déroulé un bon nombre de fois auparavant. L'important, c'était que Malory parvienne à échapper à cela...Lui, il était habitué...une nuit de plus ou de moins dans une cellule, ça ne représentait rien, c'était même moins dur à vivre que les longues nuits qu'il avait dû passer dans sa chambre...Au moins, en prison, il n'y avait rien qui pouvait lui rappeler, sans cesse, les erreurs qu'il avait pu commettre durant sa (trop) longue vie. Mais Malory, même si elle était forte, n'avait rien à faire dans une prison à son âge...Il ne lui dirait rien là-dessus, conscient que la gamine détesterait une leçon de morale, mais il pensait tout de même que ce n'était pas une place pour une jeune fille, même aussi rebelle et têtue que Malo.
Après avoir bu quelques autres gorgées, il s'allongea sur le drap et tourna son regard vers Malory, l'interrogeant d'une voix curieuse :


"Quoi d'neuf, gamine ? Toujours la galère avec ta mère ou ça va mieux ? Et les cours ? C'est chiant, non ?"

Il pouffa, avant d'ajouter, sur le ton de la confidence :

"J'suis allé mettre un peu l'boxon au lycée, y a pas si longtemps qu'ça. C'était marrant...Dommage que j't'ai pas croisée, c'aurait été fun."

Il s'imaginait bien faire les quatre cent coups avec la gamine, en plein milieu du lycée, à mettre des pétards dans les toilettes ou à faire des batailles d'extincteur. Donner le mauvais exemple, lui ? Nooooon...Jamais...
Il tendit, au hasard, une bouteille à la jeune fille, soulignant son geste d'une petite remarque :


"Tiens, sers-toi. C'est tout frais, j'l'ai achetée tout à l'heure. J'voulais pas t'filer mes vieilles bouteilles vinaigrées, tu vaux mieux qu'ça."

Il lui adressa un sourire, l'invitant à se servir comme elle le souhaitait, avant de se perdre dans la contemplation des étoiles.  

Revenir en haut Aller en bas
Malory G. Warbird
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : <LAZARUS>
⇜ feat by : Hayley Williams

ժ Messages : 1431
ժ Sous d'or : 1389
ժ Âge : 17 ans
ժ Profession : Lycéenne
ժ Conte : Rebelle
ժ Qui es-tu en réalité ? : Mérida

MessageSujet: Re: Pique-nique nocturne [Pv Malory] Mer 2 Oct - 18:17



Si le ciel était fait d'alcool, je me gênerais pas pour le boire !


Je bois tranquillement ma bouteille de bière en attendant que Wyatt me réponde. A-t-il commencé à boire avant que je n'arrive ? Ça je n’en sais rien et je m’en contrefous ! Je ne cherche pas à savoir, ce soir, je ne me soucie de pas grand-chose, je ne cherche pas à penser, je cherche surtout à oublier, oublier que Mia a perdu sa mémoire, que j’ai l’impression que je l’ai perdu à jamais. Ce soir j’oublie et je bois. Je venais de lui parler, lui déballant quelques paroles, quelques phrases, comme à mon habitude. J’attendais maintenant qu’il me réponde, sirotant ma bière, buvant quelques gorgées de ma bouteille. Il ne prononce tout d’abord que deux mots « Ça va. », j’hoche la tête et boit la fin de ma bière. Oui, je sais, je descends vite mes bouteilles d’alcool, enfin, les premières, car après je sais que ça sera plus difficile pour moi. Je réagis différemment à chaque fois que je me bourre la gueule, même que parfois, je sens les effets de mon bourrage de gueule un peu plus tard, après avoir fini de boire.

Wyatt, c’est l’adulte le plus cool que je connaisse ! Au moins, lui, il ne me fait pas la morale, on parle de tout et de rien et il ne me dit pas que c’est mal de boire et de me droguer. J’aime bien être avec lui. Et même que lorsque l'on est en cellule de dégrisement ensemble, il prend ma défense quand Emma vient le matin me parler. C’est un chouette type ! Je l’aime bien. J’aperçois un sourire qui s’est formé sur ses lèvres, un sourire joyeux quoique maladroit et un peu forcé certainement, je le laisse m’ébouriffer les cheveux, ne réagissant pas, sachant que d’habitude, si c’était une autre personne, j’aurais pété une durite à l’instant même où cette personne aurait osé m’ébouriffer les cheveux. Je l’entends parler, il a oublié la bouffe ? Je m’en fous, sérieux, je m’en contrefous ! J’ai apporté ma bouffe sans en avoir parlée au préalable mais sérieux je m’en fous. Je débouche une autre bière tout en l’écoutant et se remettre à parler. Bon plan pour si Emma débarque, mais je sais que moi, je serais en capacité de me casser vite et bien - ou pas car si je suis trop bourrée ça va pas le faire – alors que lui, il ne sera certainement pas en capacité de courir et Emma le choppera là. Je bois une longue gorgée avant de me mettre à parler à mon tour :

« Ouais bon plan … » je bois de nouveau une gorgée avant de me remettre à parler « Mais les bonbons, c’est mort, on les balance pas ! »

En parlant de ça, je viens de poser ma bière et j’ouvre et dispose les paquets, y en a pas une tonne mais voilà quoi. Je lui renvoie un sourire tout aussi complice même si, je le sais que trop bien, il y a de grandes chances pour qu’il n’arrive pas à prendre la fuite aussi facilement que moi. Je connais le parc comme ma poche, je sais où me cacher, je sais où sortir plus ou moins rapidement, quelle sortie va vers telle direction, quelle sortie va vers ma maison. Je bois encore quelques petites gorgées avant de balancer ma tête en arrière, posant mes coudes sur le drap et observant le ciel étoilé. On a une superbe vue d’ici. Le ciel est magnifique ce soir. Je l’écoute me poser ses questions, je ne veux pas parler du sujet « Mia » c’est trop délicat, trop difficile. Je bois une gorgée avant de me mettre à parler :

« Eh bien, je crois que ma mère commence à déteindre sur mon père car il commence à ne plus vouloir que je sorte le soir etc … enfin voilà quoi … bon, il reste plus cool sur l’alcool que ma mère. Si ma mère sait que je bois autant, je pense qu’on l’a retrouverais à l’hosto. Les cours ? Bah ça peut aller … ‘fin j’ai foutu la merde en physique-chimie la dernière fois … un sacré merdier, pourtant j’avais pas fait vraiment exprès. Je ne pensais pas vraiment qu’un tel mélange était si explosif. » je bois une autre gorgée et reprends « Et j’ai fait cramer aussi une chaussette. Tu ne m’y as pas vue car je suis virée pendant quinze jours du lycée. Avec une tonne de boulot à faire et des travaux d’intérêt généraux aussi … »

Mon regard est toujours planté sur le ciel étoilé et je pousse un soupir. Travaux d’intérêt généraux de merde ! Mes yeux sont soudain attirés par un mouvement, il me tend une bouteille et je lui lance un doux sourire avant de la lui prendre puis de l’ouvrir et d’en boire une longue rasade :

« Merci ! N’hésite pas à te servir dans la bouffe. Y a pas une tonne mais hésite pas ... »

Je bois de nouveau une longue rasade avant de poser la bouteille par terre à côté de celle de bière et passe mes mains derrière ma tête, me calant ainsi pour observer le ciel tranquillement.

_________________
    i just want to be free

    FREEDOM IS A BIRD FLYING OVER A SEA OF ​​VIBRANT COLORS
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pique-nique nocturne [Pv Malory]

Revenir en haut Aller en bas

Pique-nique nocturne [Pv Malory]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Quartier « Eldorado » :: Le Parc-