AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Un sommeil interrompu [PV Belle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Un sommeil interrompu [PV Belle] Jeu 26 Sep - 13:22

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Aujourd'hui était un "jour sans" pour Wyatt, qui s'était contenté d'errer en ville de son pas titubant et hésitant, avant de décider, au bout de quelques heures, de se poser un peu à l'Auberge de Granny, qui avait l'avantage d'être un peu plus chaleureuse que les bars dans lesquels il avait pris l'habitude de traîner. Marmonnant un bref "Bonjour", il commanda un café avant de s'affaler à une table, fixant le plafond de ses yeux papillonnants, son expression légèrement hagarde.
La nuit avait été dure. Très dure. Wyatt n'était pas arrivé à s'endormir avant que ne sonnent quatre heures, son corps parcouru de tremblements divers, la fièvre et la nausée s'emparant de son être fragilisé par les années d'abus. Les hallucinations avaient aussi empirées, des hallucinations qui étaient toujours semblables : une forêt, un univers moyenâgeux, sa femme, sa fille et lui-même, dans des tenues pauvres, mais dotés d'un sourire si vif, si présent...Et lui, Foxter, qui lui ôtait tout ce qui comptait pour lui...Que ce soit dans ses hallucinations ou dans la réalité, cet homme ne cessait de le torturer et de le détruire, inlassablement, prenant tout ce qui lui appartenait pour le réduire en miettes ou en faire sa propriété. Et où en était-il, lui, Wyatt Ebenezer Crow, à présent ? Il vivait aux crochets de ce même homme, sous sa tutelle, car la justice avait décidé qu'il était incapable de subvenir seul à ses propres besoins. Si ce n'était pas pathétique, ça...
Un rire jaune lui échappa, attirant un instant l'attention des clients sur lui, avant qu'ils ne détournent le regard, habitués qu'ils étaient à Wyatt, à ses excès et à son comportement pour le moins déplacé.
Il lui fallut quelques instants pour réagir et comprendre que son café venait de lui être apporté. Il prit une gorgée et grimaça, secouant la tête, avant de sortir d'une des poches de sa veste une petite bouteille de whisky, qu'il gardait en permanence avec lui, et de mêler la substance à son café. Il rangea ensuite la bouteille et commença à boire, le regard fixé sur un horizon connu de lui seul.
Il se sentait fatigué de tout...La vie, sa propre existence, le passé qui continuait à peser sur ses épaules, la culpabilité...et il ne pouvait même pas se laisser aller au sommeil éternel. Foxter le surveillait et il l'avait "sauvé" chaque fois qu'il avait tenté quelque chose. Depuis, Wyatt avait abandonné cette idée et s'était résigné. Que pouvait-il faire d'autre ? A part boire...boire et espérer que, enfin, il puisse oublier...
La lassitude commença à le saisir alors qu'il arrivait à la fin de son café pour le moins...spécial. Certes, il ne pouvait pas dormir pour toujours, mais...il pouvait au moins s'accorder un peu de repos, hein ? A l'instant, cela lui semblait être la meilleure des idées.
Il laissa sa tête s'appuyer contre ses bras croisés, fixant d'un oeil hébété la tasse de café d'un blanc brillant qui se trouvait face à lui. Son reflet lui apparut alors, permettant à Wyatt de lui adresser une grimace dégoûtée, de ricaner quelque peu avant de sombrer brusquement dans le sommeil, le corps parcouru de légers tremblements. Peut-être qu'il pourrait rêver un peu...Jusqu'ici, ses nuits avaient toujours été peuplées de cauchemars, où il voyait sa femme et sa fille mourir, par sa faute. S'il pouvait revenir aux temps où tout se passait bien, où il réussissait et vivait heureux...Quand il pouvait encore être idiot et naïf, tout en étant comblé...Tout cela semblait si loin...
Alors que Wyatt s'était laissé aller depuis quelques minutes, un ronflement sonore lui échappa, une main commença à le secouer, le tirant de ce sommeil qui était le sien. Il chercha à lutter, mais il était trop tard. Il était déjà réveillé. Il grommela un "Quoi ?" énervé, frottant ses yeux rouges, avant de faire face à son interlocutrice.

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Jeu 26 Sep - 18:22




Un sommeil interrompu


Cela faisait quelques jours que... enfin quelques jours que l'évènement s'était produit. Elle n'arrivait toujours pas à le nommer. Que ce soit l'évènement ou lui. Elle n'arrivait pas non plus à se faire à sa nouvelle couleur de cheveux. C'était une idée d'Absynthe. Il n'y avait qu'elle pour avoir des idées comme ça. Ca lui faisait bizarre mais elle devait reconnaitre que ça lui allait bien et que ça lui avait changé les idées. Elle faisait doucement face. Doucement... ce n'était pas encore ça mais elle commençait à aller mieux. Elle savait que ce n'était pas la fin du monde, qu'il y avait pire malheur dans la vie que de se faire... que de... enfin bref il y avait pire.

Elle avait d'ailleurs certainement pire qu'elle sous ses yeux. Elle déjeunait comme souvent chez Granny. Enfin tant qu'elle n'avait pas encore trouvé de véritable chez elle, elle était bien forcée d'aller y vivre et y manger. Elle était tranquillement installée entrain de manger ses pancakes quand un homme à l'allure débraillée entra. Elle ne le connaissait pas. Ce n'était pas étonnant vu qu'elle venait de quitter son asile et qu'elle ne connaissait pas tout le monde avant dans leur monde.

Elle termina tranquillement son repas puis se leva pour partir. C'est à ce moment qu'elle remarqua vraiment dans quel état était l'homme. Il s'était endormi sur la table, trop saoul certainement pour rester éveillé. Cela ne semblait gêner personne d'ailleurs. Les gens la dégoutait vraiment par moment. Ils voyaient un homme seul, apparemment mal dans sa peau, obligé de boire dés le matin, mal au point de s'endormir sur une table et ça ne les gênaient pas de passer devant lui sans s'arrêter.

Elle s'approcha doucement de lui et le secoua légèrement afin de le réveiller. Ce n'était pas un endroit pour dormir. Elle ne pouvait décemment pas le laisser là. Finalement elle le vit s'éveiller doucement.


"Quoi ?"

C'était mal parti, c'était le moins qu'on puisse dire. Il avait l'air énervé. Il avait les yeux rouges. Il était sale. Il puait l'alcool à plein nez. Finalement ce n'était pas étonnant que ces chers concitoyens se détournent d'un homme comme lui, vu leur niveau de considération pour leurs semblables.

- Vous vous êtes endormi sur la table. Ce n'est pas vraiment un endroit pour piquer un somme.

Elle réfléchit quelques instants à ce qu'elle pourrait faire pour l'homme. Maintenant qu'elle l'avait réveillé, elle ne pouvait pas le laisser là ou pire le laisser repartir dans la rue.

- Je dois partir travailler mais j'ai eu une chambre ici si vous voulez vous reposer. Ou alors vous pouvez venir avec moi. Il y a un office à la bibliothèque ou vous pourrez vous installer. Vous serez toujours mieux qu'ici non?


© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Jeu 26 Sep - 18:57

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Au fur et à mesure que le temps s'était écoulé dans cette petite ville, Wyatt avait appris à détester les gens, lui qui, autrefois, était si gentil, si naïf et si bête. Toujours à rendre service, à baisser ses prix, à vouloir aider les autres...et pour en arriver où, au final ? Son associé le poignardait dans le dos et prenait le contrôle de son existence, tout le monde lui tournait le dos et le méprisait, les personnes les plus chères à son coeur trouvaient la mort et lui...lui était dégoûté par l'épave humaine qu'il était devenu. C'était ainsi...La vie était une sale garce, comme il avait l'habitude de le répéter, le soir, lors de son errance dans les bars.
Il détailla du regard la petite blondinette qui se trouvait devant lui, essayant de mettre un nom sur son visage. Non, elle ne lui disait rien...Il n'avait même pas une de ses hallucinations bizarres, durant lesquelles il avait l'étrange impression de voir certains des citoyens de cette ville dans des tenues farfelues, dignes du Moyen-Âge.
S'il ne la connaissait pas et que la réciproque était vraie, pourquoi donc était-elle venue le tirer de son sommeil ? Il commençait tout juste à se sentir bien, un fait assez rare pour être souligné, et il fallait que ce rare moment de paix lui soit ôté. Oui, la vie était vraiment une sale garce...
Le regard de cette femme lui semblait empli de pitié. Il détestait ce sentiment. Il ne voulait pas qu'on le plaigne, qu'on le regarde avec des yeux qui semblaient dire qu'il était pitoyable et qu'il avait besoin d'aide. On l'assistait déjà assez, il n'avait pas besoin de plus ! Il n'était plus un gamin et il n'était pas un malade qui avait la nécessité constante de soins ou d'attention...
Il pouffa quand la lady lui indiqua que l'endroit n'était pas le plus indiqué pour un somme. Il répliqua d'une voix aussi amusée que hagarde, avant de reprendre une gorgée de son café/whisky froid :


"C'est une auberge, ici, nan ? Les voyageurs fourbus peuvent roupiller tranquilles ou pas ? 'Fin, pas que j'sois un voyageur, j'ai pas quitté ce bled depuis des années..."

Il reposa sa tasse vide sur la table, essuyant ses lèvres d'un geste vif de la main. La proposition de la blondinette lui fit hausser un sourcil. La bibliothèque ? Elle lui proposait vraiment d'aller dans une bibliothèque ?

"J'ai une tête à lire des bouquins, d'après toi ? Franchement ?"

L'esprit ailleurs, il se cura les dents à l'aide ses ongles rongés, ses doigts tremblants couverts de petites coupures qu'il s'était infligé lorsqu'il s'était décidé à attaquer ses pauvres cuticules. N'empêche, ça lui faisait bizarre que quelqu'un puisse avoir l'idée d'être un peu gentil avec lui...Jusqu'ici, à part la p'tite Malory et Gold, même si ce dernier avait la fâcheuse tendance à vouloir lui faire lâcher ses bouteilles, on s'était souvent contenté de l'ignorer ou, comme pouvait le faire Gabriel, de plonger avec lui dans des bagarres sans fin. Au bout d'un petit instant, il parvint à recentrer son attention sur la jolie jeune fille, marmonnant d'une voix songeuse :

"J'vais m'faire virer de la bibli, d'toute façon. J'y suis pas allé d'puis des lustres et j'suis sûr que mon haleine arriv'rait à faire pourrir les pages."

Il se laissa aller à un rire jaune, avant de s'attaquer à nouveau à ses ongles. Il n'était vraiment pas à l'aise avec les gens, en particulier lorsqu'ils étaient sobres. Wyatt avait l'impression de graviter dans un monde différent du leur et cela ne lui plaisait pas du tout. Mais l'univers des sobres, c'était aussi le lieu où il lui faudrait affronter toute sa médiocrité et sa culpabilité. Il ne voulait pas. Au moins, dans son petit monde à lui, il pouvait se noyer suffisamment dans l'alcool pour se détacher un peu de tout ça, même si ça ne durait pas.

"T'sais quoi, p'tite ? Je vais t'dire oui pour la bibliothèque, sauf si tu préfères boire un verre ici. J'vais essayer d'pas pioncer, j'te jure."

Il passa une main dans ses cheveux, les grattant d'un geste frénétique, avant de commander un autre café. Comme à son habitude, il mit alors une bonne lampée de whisky dedans, levant ensuite les yeux vers la jeune fille :

"Commande c'que tu veux, j'paierais pour toi. J'ai du fric, autant que ça serve à quelqu'un..."

Un fric qui ne lui appartenait plus...Un fric qui portait le nom, l'odeur et la présence de Foxter...Un frisson violent le parcourut, suivi d'un hoquet. Après un petit silence, il se décida à se présenter à la blondinette, essayant tant bien que mal d'entamer la conversation :

"J'm'appelle Wyatt Crow. Je...euh...J'suis rien d'spécial, en fait. Et toi ?"

Il hésita un instant, avant d'ajouter qu'il bossait de temps en temps pour Gold :

"J'sais pas pourquoi y m'donne du boulot, j'suis bon à rien. Mais c'est l'cas..."

Des hallucinations, encore et toujours des hallucinations...Gold avec un fils, dans un village moyenâgeux...lui en train de vendre des fromages, habillé tel un péquenaud...et sa famille...bon sang, sa famille...
Wyatt prit son café d'un geste brusque et en vida le contenu, cherchant à chasser les images qui s'imposaient à lui. Il s'adressa encore à la demoiselle, un sourire maladroit et tremblant aux lèvres :


"Mais bon, on s'en tape...C'est quoi ton nom, alors ?"

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Ven 27 Sep - 15:07




Un sommeil interrompu


Elle n'avait pas vraiment pitié de cet homme. Enfin si un peu mais il lui faisait surtout de la peine. Elle avait mal pour lui. Elle savait ce que c'était de souffrir et de se retrouver seule et à la rue. L'alcool n'était pas une solution. Elle avait été tentée à plusieurs reprises mais finalement elle s'est dit que le peu de réconfort que cela apportait ne valait pas l'état dans lequel on se retrouvait le lendemain.

Elle le regarda faire sans rien dire tandis qu'il prenait une gorgée de son café. Vu le temps qu'il avait passé endormi elle n'était pas sure qu'il soit bon encore.


"C'est une auberge, ici, nan ? Les voyageurs fourbus peuvent roupiller tranquilles ou pas ? 'Fin, pas que j'sois un voyageur, j'ai pas quitté ce bled depuis des années..."

Elle perdait son temps, c'était clair. Il était de mauvais poil parce qu'elle l'avait réveillé et/ou parce qu'il était bourré ou avec la gueule de bois. Elle ne pourrait rien faire pour lui alors finalement à quoi bon perdre son temps? Elle pourrait presque commencer à comprendre ses chers concitoyens.

"J'ai une tête à lire des bouquins, d'après toi ? Franchement ?"

Il avait plutôt une tête à dormir dessus, en pleine rue, mais ça elle le garderait pour elle. Il était désagréable c'était son soucis. Elle, elle se contenterait de le laisser cuver son whisky. On ne pouvait pas aider quelqu'un qui ne voulait pas être aidé de toute façon.

"J'vais m'faire virer de la bibli, d'toute façon. J'y suis pas allé d'puis des lustres et j'suis sûr que mon haleine arriv'rait à faire pourrir les pages."

Elle le laissa faire tandis qu'il riait jaune à sa propre blague. Enfin blague ce n'en était pas vraiment une. Plutôt une remarque désabusée sur sa propre existence. Elle hésitait de plus en plus à le laisser pour partir. Elle sentait qu'il avait besoin d'une présence amicale pour le soutenir. Mais il semblait vouloir repousser cette présence autant qu'il la cherchait.

"T'sais quoi, p'tite ? Je vais t'dire oui pour la bibliothèque, sauf si tu préfères boire un verre ici. J'vais essayer d'pas pioncer, j'te jure."

C'était parfaitement ce qu'elle disait. Il n'osait pas avouer qu'il avait besoin de quelqu'un finalement. Elle sourit doucement en l'entendant accepter sa proposition de venir avec elle.

"Commande c'que tu veux, j'paierais pour toi. J'ai du fric, autant que ça serve à quelqu'un..."

Elle s'installa sur une chaise à côté de lui et commanda un nouveau café. Là pour le coup elle ne comprenait pas vraiment. Il avait de l'argent? Alors que faisait-il dans cet état pitoyable?

"J'm'appelle Wyatt Crow. Je...euh...J'suis rien d'spécial, en fait. Et toi ?"

Elle se renferma un peu tandis qu'elle l'entendait parler de Gold et du boulot qu'il lui donnait. Génial encore lui. Quoi qu'elle fasse il fallait toujours qu'on lui parle de Gold. Ce n'était pas étonnant dans le fond. Avec sa manie de vouloir amasser plus de pouvoirs et contrôler plus de personnes. Au final tout le monde finissait par le connaitre. Que ça soit en bien ou en mal.

"J'sais pas pourquoi y m'donne du boulot, j'suis bon à rien. Mais c'est l'cas... Mais bon, on s'en tape...C'est quoi ton nom, alors ?"

Elle lui sourit en retour à son sourire maladroit.

- Je m'appelle Belle. Et c'est moi qui dirige la bibliothèque donc si je t'y invite ce n'est pas pour te virer plus tard. A moins que tu ne déchires un de mes livres là tu pourras t'enfuir et loin.

Elle rigola légèrement avant d'avaler une gorgée de son café.

- C'est peut être une auberge mais ça...elle désigna la salle de la main, ce n'est pas une chambre et ça... elle montra ensuite la table devant eux, ce n'est absolument pas un lit.

Elle plongea son regard dans la tasse de café avant de se mettre à parler de Gold, les yeux toujours fixés dans sa tasse, afin de cacher la peine qui voilait son regard quand elle parlait de lui.

- Tu dois valoir quelque chose sinon Gold ne te donnerait pas du travail. Il n'est pas du genre à aider les gens sans rien en retour.

© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Ven 27 Sep - 19:38

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Au fond de lui, Wyatt fut rassuré que la blondinette n'ait pas cherché à le fuir, malgré son attitude envers elle. Il ne savait pas vraiment ce qu'il voulait. Rester seul ? Être en compagnie de quelqu'un ? Ni l'une ni l'autre de ces propositions ne le satisfait réellement. La solitude commençait sérieusement à lui peser, mais, même s'il ne l'avouait pas, il était terrifié par le jugement que les gens pouvaient porter sur lui, de quelque nature qu'il soit. Tiraillé entre sa crainte et son envie, Wyatt ne savait quelle attitude adopter et, au final, on le fuyait bien souvent. C'était peut-être plus simple ainsi...
Discuter normalement, parler de choses et d'autres, yeux dans les yeux....Ce n'était plus une chose à laquelle il était habitué. Autrefois, oui, mais tout avait changé et le Wyatt si débonnaire et joyeux avait laissé place à l'homme qu'il était à présent. C'était ainsi...
Il haussa un sourcil, étonné, quand la jeune femme, qui se nommait Belle, lui déclara être la bibliothécaire. Il ne s'y attendait pas du tout, à dire vrai...


"T'as pas du tout la tête d'un rat d'bibliothèque, Bellissima...Comme quoi..."

Il n'avait jamais été très fan de livres, même dans les temps anciens. Il préférait être actif, travailler pour son entreprise et être avec sa famille. Il considérait les livres comme un simple loisir, auquel il n'avait pas de temps à accorder. Maintenant, il pourrait bien, mais...ça ne le tentait pas plus que ça. A quoi bon ? S'il parvenait à se concentrer suffisamment longtemps pour lire l'ouvrage, ce qui n'était pas chose certaine, qu'est-ce que cela apporterait à Wyatt ? Lire les récits de héros ne feraient que le ramener à sa propre médiocrité. Il préférait jouer aux jeux vidéo dans sa chambre, ça passait le temps et ça ne lui prenait pas la tête.
Il pouffa à la remarque de la jeune femme sur l'auberge. Elle avait du répondant, c'était le cas de le dire. Wyatt ne détestait pas cela...


"Un point pour toi, ma belle. En..."

Wyatt s'interrompit pour bâiller grandement, avant de frotter ses yeux rouges. Il chercha à reprendre une gorgée de son café, avant de constater qu'il avait vidé la tasse quelques minutes auparavant. Haussant les épaules, il se contenta, cette fois, de la remplir de whisky, avant de la porter à ses lèvres. C'était un geste qui était presque devenu inconscient, dont il ne se rendait même plus compte. Une habitude de vie...

"En tout cas, reprit-il d'une voix un brin hagarde, cette table était pas inconfortable. Tu d'vrais l'essayer un jour, on dort bien, ici. Mieux qu'dans ma chambre."

Une chambre à l'odeur suspecte, débordant de cadavres de bouteilles, qui aurait bien mérité un bon nettoyage, si Wyatt avait pu et, surtout, voulu s'en charger. Mais la simple idée d'en venir à cet effort physique le fatiguait. Et puis, il ne traînait qu'assez peu dans sa chambre, finalement, il pouvait bien se permettre de la laisser comme ça...Surtout qu'elle ne lui appartenait plus vraiment...
Wyatt haussa les épaules à la remarque de la blondinette concernant Gold. Qu'est-ce qu'il en savait, lui ? Crow était sûr d'une chose : il n'avait strictement rien à apporter à Gold. Pas de possessions, pas de talent particulier, pas d'informations...


"J't'assure, y a pas d'raison pour qu'y m'aide comme ça, l'Gold. Je vaux rien et j'suis sûr qu'il l'sait. Pourquoi il m'aide, ça, c'est une bonne question...Tu d'vrais lui d'mander. Il me l'a peut-être d'jà dit, mais c'est possible qu'j'ai oublié."

Wyatt se laissa aller à un ricanement. L'alcool l'aidait bien à cela : oublier les choses de "moindre importance". Les petits détails, les noms de certaines personnes, des règles de vie, quelques souvenirs par-ci par-là...Mais jamais ce qu'il cherchait à effacer définitivement. Wyatt espérait que c'était une question de "litres" et, qu'un jour, il arriverait à boire suffisamment pour détraquer son cerveau et sa mémoire sélective, afin de tout oublier. L'idée de devenir un jour un légume ne le perturbait pas tant que ça...Au contraire, cela lui semblait même désirable...

"Tu sors souvent d'ta bibliothèque ? J'crois pas t'avoir d'jà vu auparavant. Tu dois pas traîner dans les mêmes coins que moi, en même temps. Une blondinette comme toi, qu'est-ce que ça irait foutre dans un bar rempli de poivrots en tout genre et d'lourdauds ?"

Il prit une autre gorgée de son whisky, attendant nerveusement la réponse de Belle. Avait-il dit quelque chose de mal ? L'ennuyait-il ? Etait-il bête, méchant, inintéressant ? Il était incapable de le savoir...et ça l'angoissait profondément. Mal à l'aise, il commença à ronger ses ongles, qu'il avait déjà bien entamé. De petites traces de dents pouvaient être notées autour de ses cuticules, signe qu'il avait également mordu sa propre peau dans l'affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Sam 28 Sep - 15:41




Un sommeil interrompu


"T'as pas du tout la tête d'un rat d'bibliothèque, Bellissima...Comme quoi..."

Elle lui sourit en avalant une gorgée de plus de son café. Combien de fois dans sa vie on avait pu la traiter de rat de bibliothèque. Son père, sa famille en général, Gaston... ils ne comprenaient pas l'intérêt qu'elle trouvait dans la lecture. Ils n'avait pas compris le plaisir que cela pouvait lui apporter de se plonger dans un bon livre. Elle pouvait rester pendant des heures à lire, oubliant tout ce qu'il se trouvait autour d'elle. Ces livres ne l'avaient jamais laissé tomber, ce qui n'était pas le cas de certains humains qu'elle avait fréquenté.

"Un point pour toi, ma belle. En..."

Elle sourit à nouveau tandis qu'il pouffait à sa remarque. Au moins elle avait réussi à le faire rire. C'était déjà ça de gagné. Son sourire disparut bien vite quand elle le vit remplir sa tasse vide avec ce qui lui semblait être du whisky. En tout cas vu l'odeur c'était forcément un alcool fort. Elle pouvait comprendre qu'il ait des soucis dans sa vie mais elle ne pouvait pas cautionner qu'il se détruise ainsi.

"En tout cas, cette table était pas inconfortable. Tu d'vrais l'essayer un jour, on dort bien, ici. Mieux qu'dans ma chambre."

Ca confirmait ses soupçons. Il y avait quelque chose qui n'allait pas dans la vie de cet homme. Quelqu'un qui avait de l'argent, les moyens de se payer un toit décent, ne devait pas se retrouver à errer dans la rue et à s'endormir sur une table en public. Enfin ça c'était dans un monde parfait. Elle ne savait pas pourquoi, mais malgré ses airs râleurs et désagréable, elle sentait qu'il n'était pas méchant et elle avait envie de l'aider à se sortir de sa merde, quoi que ce soit.

"J't'assure, y a pas d'raison pour qu'y m'aide comme ça, l'Gold. Je vaux rien et j'suis sûr qu'il l'sait. Pourquoi il m'aide, ça, c'est une bonne question...Tu d'vrais lui d'mander. Il me l'a peut-être d'jà dit, mais c'est possible qu'j'ai oublié."

Elle préféra laisser passer sa remarque. Elle était certaine que... l'autre avait un intérêt certain à aider Wyatt. Qu'il le lui ait dit ou non. Elle préférait cependant ne pas parler de lui et essayer de le rayer définitivement de sa vie comme il le lui avait si gentiment demandé.

"Tu sors souvent d'ta bibliothèque ? J'crois pas t'avoir d'jà vu auparavant. Tu dois pas traîner dans les mêmes coins que moi, en même temps. Une blondinette comme toi, qu'est-ce que ça irait foutre dans un bar rempli de poivrots en tout genre et d'lourdauds ?"

Aie encore cette question. Pourquoi tout le monde revenait-il toujours à ça? Hmm peut être parce qu'ils avaient vécu leur petite vie monotone et identique entre eux pendant près de vingt huit ans et que forcément maintenant de voir une nouvelle tête cela devait les perturber. Comment pourrait-elle leur expliquer qu'elle avait bien été présente à StoryBrooke depuis le début mais qu'elle était enfermée dans un hôpital psychiatrique? Elle n'était pas sur que les gens continueraient à lui parler si elle leur avouait ça.

- Je suis là depuis un moment mais disons que j'étais plus ou moins pensionnaire d'un établissement et que je n'avais pas le droit d'en sortir. Et depuis ma sortie c'est vrai je ne fréquente pas beaucoup les bars.

Elle termina d'un trait ce qu'il lui restait de café avant de continuer :

- Cette table est peut être bien mais je t'assure que leurs lits sont beaucoup mieux. Je m'en sers toutes les nuits. Tu devrais peut être essayé si chez toi ce n'est pas génial.

L'air de rien elle prit sa tasse et avala une gorgée de son contenu. Elle la reposa ensuite en faisant une grimace. Ouais c'était bien du whisky. Et elle n'avait même plus de café pour en faire passer le goût.

- C'est pas un peu fort ça de bon matin?

Elle mettait les deux pieds dans le plat et elle sentait déjà qu'elle allait le regretter...


© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Sam 28 Sep - 21:19

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Wyatt adressa un sourire tremblant à Belle à sa réponse, ne cherchant pas à en savoir plus. Il savait ce que c'était, les histoires douloureuses et les peines...Il ne serait pas celui qui tenterait, par tous les moyens, de lui tirer les vers du nez. Si Belle voulait lui en parler, soit, il écouterait. Si elle ne le souhaitait pas, il n'irait pas la harceler pour en savoir plus sur ses secrets. Il respectait cela, tout comme il espérait que Belle le ferait de son côté.
Il haussa les épaules quand la jeune femme reprit la parole, lui suggérant de venir dormir ici plutôt que dans sa chambre. Il préféra éluder la question d'un vague "Pas l'droit", avant de détourner le regard, mal à l'aise. C'était la vérité. Chaque soir, il se devait d'être rentré chez lui et de se montrer devant Foxter pour que ce dernier puisse évaluer son état. Alors, éventuellement, il pouvait être autorisé à retourner dehors. Mais, la plupart du temps, il allait se réfugier dans sa chambre et noyer sa honte et son désarroi dans l'alcool, en attendant que le temps passe et que la nuit s'écoule pour laisser place à un autre jour morose.
Foxter craignait sans doute qu'il ne se laisse aller à une sorte de coma éthylique dont il ne pourrait pas le sortir. Ne plus le voir souffrir, ce ne serait pas amusant...
Wyatt se rappelait d'une nuit où il avait fait le choix de ne pas rentrer, durant laquelle des employés de Foxter, ses anciens subordonnés, l'avaient ramené chez lui manu militari. La porte de sa chambre avait été fermée à clé. Un léger tremblement enragé saisit l'homme au souvenir de cette nuit maudite, l'obligeant à respirer profondément pour tenter de conserver son calme. La vie était une sale garce...
Wyatt haussa un sourcil en voyant Belle se servir dans sa tasse. Lorsqu'elle en eut fini, il saisit l'objet d'un geste brusque, le ramenant à lui en fusillant la jeune femme du regard. Il n'aimait pas qu'on touche à sa boisson sans lui demander la permission préalable...C'était la seule chose qu'il possédait et sur laquelle il avait un semblant de "droit", "d'autorité"...Et ça aussi, il fallait qu'on le lui enlève ? Etait-il si minable pour qu'on l'ignore de la sorte et qu'on lui prenne tout ce qui pouvait lui appartenir sans seulement penser à le consulter ?
D'une voix bougonne, il grommela en réponse à la remarque de la blondinette, sentant sa mauvaise humeur revenir à vitesse grand V :


"C'pas fort pour moi. J't'ai pas obligé à boire, d'toute façon. J'fais c'que je veux."

Agissant par défi, il prit sa tasse et la but d'une traite, avant de la poser sur la table avec fracas, jetant un regard noir de colère à Belle. Elle n'avait pas intérêt à lui faire une leçon de morale à ce sujet...Il ne l'avait pas embêté avec son histoire d'établissement et de droit de sortie, elle ne devait pas se croire permis de remettre en cause ses habitudes de vie. Tremblant aussi bien en raison de la colère difficilement contenue que de la honte ou des effets de l'alcool, il finit par craquer et envoya valser sa tasse d'un geste empli de violence, les yeux rougis et furieux :

"Si j'veux boire l'matin, j'peux ! Ca m'est pas encore interdit, non ? J'peux toujours le faire ou y a une nouvelle règle qu'je dois suivre ? Vous allez m'enl'ver combien d'trucs avant d'être satisfaits, vous tous ?"

A la colère brutale succéda subitement la peur lorsque Wyatt prit conscience des regards qui s'étaient posés sur lui. Des regards emplis d'un jugement qu'il s'efforçait de fuir, de mépris, de pitié...
Perdu et hagard, le coeur battant à vive allure, il murmura, comme un enfant pris en faute :


"P...Pardon...j'vais nettoyer..."

Il se pencha pour ramasser les débris, mais son propre poids le fit basculer et il tomba au sol dans un bruit sourd. Tremblant, retenant les larmes qui voulaient monter et couler, il nettoya ses dégâts, serrant avec force les bris dans le creux de sa main. Au blanc de la tasse se mêla alors le rouge de son sang, comme si Wyatt cherchait à se punir de son acte...Inconsciemment, c'était sans doute ce qu'il essayait de faire, en vérité. Il s'excusa encore auprès de Belle, se sentant minuscule et ridicule sous le poids des regards qui le scrutaient. A cet instant précis, même s'il avait appris à détester sa chambre et son chez-soi, il aurait tout donné pour pouvoir s'y réfugier...
Un haut-le-coeur le prit, mais Wyatt parvint, de justesse, à se contenir. Partir...Il devait partir...Mais il fallait payer, avant , non ? Et se lever...
Wyatt s'appuya sur la table pour parvenir à se dresser sur ses deux jambes, avant de fixer le comptoir d'un regard désespéré. La distance, qui ne représentait que quelques pas, lui semblait un obstacle impossible à franchir...
Il finit par se rasseoir, fixant ses mains sanglantes et les bris de tasse qui étaient restés au creux de ses paumes. Il déposa alors les débris sur la table, s'empara de sa bouteille et en vida les dernières gouttes pour se donner du courage, avant de revenir à Belle. Son expression était égarée, oscillant entre des humeurs diverses et variées :


"T...Tu veux pas v'nir boire un coup dans un bar m'lleur, Belliss'ma ? Ici, les gens, ça craiiiint..."

Il se mit à rire, avant de ronger frénétiquement ses ongles, attendant la réaction de la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Dim 29 Sep - 14:53




Un sommeil interrompu


"Pas l'droit"

De ces trois petits mots il éludait complètement sa question. Elle voyait à son changement d'attitude que sa remarque l'avait mis mal à l'aise. Cela ne faisait que conforter son idée qu'il y avait quelque chose de louche dans sa vie. Pourquoi ne voulait-il pas rentrer chez lui? Et surtout pourquoi alors qu'il ne semblait pas le vouloir le faisait-il quand même?

Il garda cependant pour elle ses questions. Il ne lui en posait pas sur son passé à elle. Elle respectait ça alors ne serait-ce que par respect à son tour elle ne le questionnerait pas. Pas aujourd'hui...

Elle venait à peine se reposer la tasse de Wyatt qu'il la lui arrachait brusquement des mains en la fusillant du regard.


"C'pas fort pour moi. J't'ai pas obligé à boire, d'toute façon. J'fais c'que je veux."

Elle le regarda sans rien dire tandis qu'il s'énervait après elle. Elle s'en voulait d'avoir agi impulsivement comme ça. Il était dans un état bien pire que ce qu'elle pensait à la base. Elle avait mal de le voir s'énerver ainsi. Mais pas mal pour elle, pas peur, non juste mal pour lui. Elle avait Rumplestliskin se mettre dans des états de colère bien pire que cela. Après avoir vécu autant de temps qu'elle avec le Ténébreux, plus grand monde ne vous faisait peur.

"Si j'veux boire l'matin, j'peux ! Ca m'est pas encore interdit, non ? J'peux toujours le faire ou y a une nouvelle règle qu'je dois suivre ? Vous allez m'enl'ver combien d'trucs avant d'être satisfaits, vous tous ?"

La tasse qui tenait un peu plus tôt vola à travers la table. Elle sentait tout d'un coup les regards choqués des gens se posaient sur eux. Wyatt du le sentir aussi car son attitude changea en l'espace de quelques secondes. D'énervé il passa à... perdu.

"P...Pardon...j'vais nettoyer..."

Elle se retourna pour foudroyer les gens du regard. Ces même personnes qui se croyaient si bien et qui ne faisaient rien pour aider personne, laissant des personnes comme Lizzie et Absynthe dans un asile ou laissant Wyatt se détruire à petit feu. Ces même personnes qui avaient trop peur d'affronter Régina. Son regard du marcher, ou alors c'était le fait qu'ils la croyaient encore en couple avec Gold et qu'ils avaient peur de lui, enfin ils finirent par détourner le regard de l'étrange couple qu'elle formait avec Wyatt. Le temps qu'elle se retourne vers Wyatt, celui ci avait déjà ramassé les débris de la tasse.

"T...Tu veux pas v'nir boire un coup dans un bar m'lleur, Belliss'ma ? Ici, les gens, ça craiiiint..."

Sur ça il n'avait pas vraiment tord. Elle était sur le point d'accepter de partir avec lui quand elle vit les éclats de tasse qui restaient dans sa main en sang. Doucement il prit sa main et entreprit d'enlever les derniers éclats qu'il restait et qu'il n'avait pas pu atteindre.

- Ca aurait été avec plaisir mais pour le moment tu as surtout besoin de soigner ça.

Elle le tira légèrement par sa main qu'elle tenait toujours et le força à se lever.

- Viens j'ai de quoi te soigner dans ma chambre juste à l'étage.

Tenant toujours par la main elle le força à la suivre. Si son père la voyait... entrain de trainer un parfait inconnu complètement ivre derrière elle jusque dans sa chambre... pas sur qu'il aurait apprécié. Mais elle avait confiance en Wyatt. Aussi absurde que cela pouvait paraitre elle sentait qu'il ne lui ferait rien.

Arrivés dans sa chambre, elle l'assit sur son lit tandis qu'elle cherchait de quoi nettoyer la plaie. Elle s'assit ensuite à côté de lui et entreprit de nettoyer sa coupure.


- Je ne te demande pas de me dire pourquoi tu ne veux pas rentrer chez toi, pourquoi tu es obligé d'y rester alors que tu n'as pas l'air d'y être bien, ni même pourquoi tu bois de si bon matin. Ca te regarde tout ça. Mais si jamais tu as besoin de quoi que ce soit. Quelqu'un à qui parler. Quelqu'un pour t'héberger. Quelqu'un pour te soigner. Ou n'importe quoi d'autre. Surtout n'hésites pas à venir me voir.

© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Dim 29 Sep - 17:58

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Wyatt se laissa faire quand Belle prit sa main et commença à retirer les morceaux de tasse. Une grimace s'étala sur son visage, alors qu'il prenait seulement conscience de la douleur qui traversait son être. Il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère...
Il n'osait pas la regarder dans les yeux alors que celle-ci s'occupait de lui, honteux de son précédent comportement. Il s'était emporté si brusquement et avait agi comme le dernier des abrutis, lui reprochant des choses dont elle n'était nullement la cause et auxquelles elle ne pouvait rien faire. Dans ces moments-là, Wyatt se détestait, plus encore qu'à n'importe quel autre instant. Cette colère qui demeurait en lui...Il ne pouvait l'expulser vers la personne qui était à l'origine de tous ses malheurs et celle-ci, ayant tout de même besoin de sortir, s'exprimait de manière chaotique et de façon disproportionnée. En l'occurrence, Belle n'avait certainement pas mérité un tel éclat de sa part.
Du bout des lèvres, Wyatt s'excusa auprès de la jeune femme, avant de hausser un sourcil lorsqu'il constata que celle-ci ne semblait pas décidée à le fuir et que, bien au contraire, elle lui faisait suffisamment confiance pour l'entraîner chez elle afin de le soigner. Confus et troublé, le Corbeau ne parvenait pas à comprendre que Belle puisse se montrer aussi gentille avec lui, alors que, de son côté, il n'avait rien fait pour se montrer agréable. Son sentiment de honte vis-à-vis de sa précédente explosion de colère ne fit qu'augmenter en conséquence face à ce constat, alors qu'il suivait en titubant la jeune femme, peinant à monter les escaliers sans trébucher. Plusieurs fois, il dut s'appuyer sur Belle et compter sur son soutien, son équilibre précaire ne lui permettant pas de marcher convenablement dans un environnement pareil. Lorsqu'ils arrivèrent dans sa chambre, Wyatt se laissa tomber sur le lit plus qu'il ne s'assit, le souffle court. Il se fatiguait vite et cette simple montée d'escaliers était parvenue à l'épuiser. Se souvenir de ses jeunes années, alors qu'il était un adulte fringuant et sportif, n'était que plus douloureux alors...
Wyatt grimaça quelque peu tandis que Belle soignait sa plaie, s'efforçant de se concentrer sur ses propos pour oublier le reste. Son attention le toucha à un point tel qu'il dut détourner le regard pour ne pas laisser deviner qu'il était en larmes. Reniflant, il marmonna d'une voix bourrue, quoique tremblante :


"Pourquoi t'fais tout ça pour moi ? J'ai rien à t'apporter, à part des emmerdes et peut-être un peu d'fric. J'pourrais jamais t'rendre c'que tu me proposes. C'est...J'sais pas...C'est bizarre...Presque stupide..."

Wyatt se mordit la lèvre, mal à l'aise. Il finit par regarder autour de lui pour éviter de croiser les yeux de Belle, alors qu'il ajoutait d'un ton badin, comme s'il discutait de la pluie ou du beau temps :

"Tu d'vrais ouvrir la f'nêtre, j'vais embaumer ta chambre et c'sera pas d'la bonne façon, Bellissima...C'est pas vraiment l'genre de souvenirs que j'veux t'laisser, t'vois ?"

Wyatt passa une main dans ses cheveux, qui commençaient à se faire graisseux, et les gratta nerveusement, mal à l'aise. Ces derniers temps, il s'était complètement négligé, laissant de côté les principes d'hygiène, mais il avait l'intention de se ressaisir un minimum à ce sujet. Face à une jeune femme aussi douce, jolie et délicate que Belle, difficile de ressembler à une bête sauvage et puante...
A force, il craignait de heurter sa nouvelle connaissance par ses manières ou son apparence...Plus le temps passait, plus la crainte d'être rejetée par cette dernière se faisait ressentir...


"T'es trop gentille, Belle...Ça va t'jouer des tours..."

Il le savait bien, lui. Trop bon, trop con...Il s'était montré gentil, doux et naïf pendant l'entièreté de l'existence et voilà ce que la vie avait fait de lui, finalement...Son associé, lui, s'était montré rusé, perfide et sournois, voire même pervers, et le destin lui avait offert tout ce dont il avait rêvé. Quelle leçon de morale y avait-il à tirer de cela, hein ? Un rire jaune lui échappa, rire qu'il ne chercha même pas à expliciter, plongé dans de sombres pensées desquelles il était difficile pour lui de s'extirper...

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Lun 30 Sep - 13:32




Un sommeil interrompu


"Pourquoi t'fais tout ça pour moi ? J'ai rien à t'apporter, à part des emmerdes et peut-être un peu d'fric. J'pourrais jamais t'rendre c'que tu me proposes. C'est...J'sais pas...C'est bizarre...Presque stupide..."

Elle se concentra sur ce qu'elle faisait, nettoyant le plus doucement possible la plaie afin de ne pas lui faire mal. Pourquoi elle faisait ça? A vrai dire elle ne le savait pas trop elle même. Certainement pas pour ce qu'il pourrait lui apporter en retour. Elle n'en avait rien à faire. Elle n'avait besoin de rien. Enfin si d'une chose ou plutôt d'une personne mais ça c'était la seule chose qu'elle ne pouvait pas avoir. L'argent? Elle s'en moquait également. Elle en avait bien assez pour vivre, cela lui suffisait. Alors pourquoi faisait-elle tout ça? Peut être parce qu'elle s'inquiétait pour lui. Oui, pour une raison qui lui était complètement inconnue, elle s'inquiétait pour cet homme. Elle serait plus tranquille si il venait lui demander de l'aide ou juste lui parler. Au moins elle oubliait un peu ses propres soucis.

"Tu d'vrais ouvrir la f'nêtre, j'vais embaumer ta chambre et c'sera pas d'la bonne façon, Bellissima...C'est pas vraiment l'genre de souvenirs que j'veux t'laisser, t'vois ?"

- Et quel genre de souvenir voudrais tu me laisser?

Elle releva les yeux de sa plaie pour lui adresser un léger sourire taquin.

"T'es trop gentille, Belle...Ça va t'jouer des tours..."

Elle soupira avant de se re-concentrer sur son travail. Une fois la plaie propre elle attrapa des compresses, une bande et entreprit de bander sa main. Tout en restant les yeux fixés sur la plaie elle lui répondit.

- Je sais ça m'en a déjà joué.

Il devait sûrement se demander de quoi elle pouvait bien parler. Elle se doutait également qu'il ne lui demanderait rien, certainement par respect pour elle. Elle se décida cependant à lui parler, à lui raconter un peu de son histoire.

- J'ai cru que je pourrais l'aider. J'ai cru qu'il y avait quelque chose de possible entre nous. Mais...

Elle s'arrêta pour soupirer à nouveau. Elle n'était vraiment pas clair dans ce qu'elle lui racontait. Il devait être encore plus perdu que quand elle avait commencé à parler.

- Au début, j'étais sa prisonnière. Je ne l'ai suivi que pour accepter un marché, sauver ma famille et mes amis et en échange je devenais son esclave. C'était... un monstre aux yeux de tout le monde. J'avais peur de lui, tellement peur. Mais le temps a passé et j'ai fini par découvrir qui il était réellement, à voir l'homme derrière la Bête. Et je suis tombée amoureuse. J'ai cru... j'ai cru qu'il en était de même pour lui. J'ai cru qu'on pourrait vivre quelque chose ensemble.

Elle fixa le bandage, releva les yeux vers lui et lui fit un pauvre sourire.

- Mais il faut croire que je me trompais vu qu'il m'a jeté comme une vieille chaussette.

Elle montra d'un geste de la tête la salle de bain.

- Plutôt que d'ouvrir les fenêtres, le plus simple serait que tu ailles prendre une douche. En évitant de mouiller le pansement s'il te plait.

© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Lun 30 Sep - 14:24

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Wyatt eut un petit rire gêné et se frotta la nuque à la question de Belle. Quel souvenir voulait-il lui laisser ? C'était une très bonne question, à dire vrai...Ne sachant trop quoi lui répondre, il préféra utiliser la carte de l'humour, même s'il savait qu'il n'excellait pas dans ce domaine :

"Un...Un souvenir pas trop odorant, d'préférence..."

Il se mordit ensuite les lèvres, demeurant silencieux. C'était difficile pour lui d'exprimer ses sentiments, à fortiori devant une personne gentille comme Belle. Il avait peur de dire une bêtise et d'être abandonné ou, pire encore, d'être rejeté et méprisé. C'était d'ailleurs pour cela qu'il préférait rester seul. Au moins, il ne décevait personne et nul n'était en mesure de lui faire du mal, excepté lui-même...
Wyatt haussa un sourcil, surpris, alors que Belle commençait à se confier à lui spontanément, sans qu'il n'ait manifesté de curiosité intrusive. Lui accordait-elle une telle confiance pour se livrer à Wyatt de la sorte ? L'homme ne le savait pas, mais il était touché par cette marque d'attention de sa part.
Le commencement de l'histoire de Belle était, en vérité, assez proche de Wyatt. Un chantage qui poussait la jeune fille et le Corbeau à vivre ou travailler pour un monstre, pour leur ennemi...le reste divergea quelque peu. Belle était tombée amoureuse de son geôlier, lui n'avait jamais ressenti que de la haine et du dégoût pour Foxter, qui lui avait ôté tout ce qui lui était cher.
Il lui adressa un pauvre sourire à la fin de sa confidence. Il hésita sincèrement, mais il décida de rendre la pareille à Belle et de se confier à son tour. Les yeux baissés, il murmura d'une voix à peine audible :


"J'suis sous t...tutelle à cause d'mes habitudes. J'm'appartiens même plus...On m'voit comme un incapable..."

La gorge de Wyatt se serra alors qu'il évoquait ce qu'il s'efforçait, pourtant, de dissimuler à tout le monde :

"J'veux oublier...c'qui s'est passé avant...A cause d'moi...ma femme et ma fille..."

Wyatt ne put continuer sa phrase. Il sauta sur l'occasion que lui avait offert Belle précédemment et se leva du lit pour tituber jusqu'à la salle de bain que la jeune fille lui avait montré au préalable. Il claqua la porte derrière lui d'un geste brusque et incontrôlé, le corps tremblant, partagé entre colère et désespoir. Son estomac le remua tant et si bien qu'il ne put que le délivrer dans la cuvette des toilettes, avant de s'affaler au sol, fébrile et en sueur. Au bout de quelques instants, il parvint à se relever et se déshabilla avec lenteur et maladresse, dévoilant un corps maigre, qu'il ne nourrissait pas suffisamment pour le maintenir en forme. Il entra alors dans la cabine de douche et, s'appuyant contre un mur pour ne pas tomber, laissa l'eau le tremper jusqu'au plus profond de son être. Depuis combien de temps ne s'était-il pas lavé ? Il ne le savait même plus...
Lorsque Wyatt rentrait chez lui, il était si fatigué, enfermé dans son propre monde, qu'il ne pouvait que retourner dans sa chambre et s'affaler sur son lit, en attendant que la nuit passe.
Le Corbeau posa une main sur son coeur, qui cognait douloureusement sa poitrine à chaque battement. C'était la première fois qu'il arrivait à parler de cela à quelqu'un...et il ne pensait pas que cela lui ferait aussi mal. Il était sûr d'une chose, maintenant : il voulait vraiment oublier tout cela. Ne plus s'en rappeler...Jamais...
La douche terminée, il nettoya maladroitement ses dégâts avant de se rhabiller. Il avait sans doute pris beaucoup de temps et cette idée le gênait considérablement.
Il rejoignit Belle et s'affala sur le lit, le regard hagard et triste. Fouillant dans ses poches, il tira sa bouteille de whisky pour en boire une rasade. Il lui fallut quelques secondes pour prendre conscience du fait qu'il avait vidé la bouteille précédemment et qu'il ne restait pas la moindre goutte. Wyatt abaissa son bras, les lèvres tremblantes, mais il ne céda pas aux larmes, refusant de paraître faible auprès de Belle. Quelle...Quelle importance, hein ? Il...Il pouvait très bien se passer de boire, ce...c'était juste un petit "plaisir"...Il pouvait arrêter quand il voulait...
Plongé dans ses pensées, Wyatt rongeait ses ongles d'un geste frénétique, sans même s'en rendre compte. Lorsqu'il releva les yeux vers Belle, il était ailleurs, perdu et désemparé. Il se força à sourire, soufflant en direction de la jeune femme :


"M...Merci pour la douche...C'était gentil. Trèèèès gentil..."

Wyatt eut un rire lent et hagard, avant de passer une main tremblante dans ses cheveux. Il avait l'impression d'avoir la tête vide...C'était une sensation assez bizarre...Pas très agréable...

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Lun 30 Sep - 16:56




Un sommeil interrompu


Elle n'avait pas dit tout ça pour que Wyatt se confie à son tour, pour lui tirer plus facilement les vers du nez. Elle voulait juste qu'il sente qu'il pouvait lui faire confiance. Une sorte de premier pas pour briser la glace entre eux. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il se confie. Elle fut donc surprise quand elle l'entendit parler.

"J'suis sous t...tutelle à cause d'mes habitudes. J'm'appartiens même plus...On m'voit comme un incapable..."

Son coeur se serra en entendant sa confession. Il se retrouvait dans un sacré cercle vicieux. Tant qu'il se considérerait comme un incapable il boirait et tant qu'il boirait il resterait sous tutelle. Elle avait plus que jamais l'envie de l'aider. Ils se ressemblaient assez au final. Elle aussi ne se sentait pas capable à faire grand chose. Pas capable d'aider l'homme qu'elle aimait, pas assez bien pour mériter son amour et rester à ses côtés. Pas assez bien pour lui peut être au final.

"J'veux oublier...c'qui s'est passé avant...A cause d'moi...ma femme et ma fille..."

Elle ne dit rien. De toute façon qu'est-ce qu'elle aurait pu dire? Qu'elle était désolée? Ca sonnerait trop vide, trop creux. Qu'elle comprenait? Non elle ne pouvait pas comprendre. Elle n'avait jamais connu ça. Elle n'avait jamais été mère, n'avait jamais perdu d'enfant alors elle ne pouvait pas comprendre ce qu'il ressentait. Elle avait peut être perdu l'amour de sa vie mais il vivait toujours. Elle avait au moins le réconfort de savoir qu'il allait bien même s'il ne voulait pas d'elle.

Elle le laissa faire avec un sourire tandis qu'il partait vers la salle de bain. Elle ne pouvait pas beaucoup l'aider mais au moins elle pouvait l'aider à se sentir un peu mieux dans son corps. Enfin au moins se sentir un peu plus propre.

Elle profita de son absence pour ranger un peu sa propre chambre. Elle n'avait pas vraiment prévu de recevoir quelqu'un aujourd'hui. C'était le jour de fermeture de la bibliothèque mais elle comptait y passer quand même histoire de faire un peu de tri. De toute façon elle n'avait pas grand chose de mieux à faire. Elle serait bien passer voir Lizzie et Absynthe mais c'était de plus en plus dur pour elle de rentrer en douce dans l'asile. Les infirmiers commençaient à la repérer. Elle allait juste passer une autre journée déprimante alors autant la passer à aider Wyatt.

Elle fouilla dans ses affaires et finit par trouver une boîte d'aspirine. Elle aurait aimé avoir mieux à lui proposer pour faire partir sa gueule de bois mais malheureusement elle n'avait rien d'autre sous la main. Après plusieurs minutes pendant lesquelles elle commença à s'inquiéter il finit par sortir de la salle de bain et par revenir s'asseoir sur son lit. Il essaya de boire dans sa bouteille mais il sembla la reposer vide. Le manque n'allait pas tarder à faire son apparition, elle le voyait déjà trembler légèrement.


"M...Merci pour la douche...C'était gentil. Trèèèès gentil..."

- Non ce n'était rien voyons.

Elle lui tendit le verre avec les deux aspirines fondu à l'intérieur.

- Tiens boit, ça t'aidera à faire passer ta gueule de bois. Pour ce qui est d'oublier... je ne crois pas que l'alcool soit la meilleure solution. J'ai essayé et je me suis retrouvée blonde.

Elle éclata d'un rire léger en jetant un faux coup d'oeil désabusé à ses cheveux. Elle n'avait pas quand elle avait fait la couleur c'était un mensonge. Elle avait bu après. Le résultat de cette soirée n'était pas bien brillant. Elle avait oublié momentanément ses soucis mais ils avaient fini par revenir au triple galop le lendemain avec en prime le mal de tête.

- Ca fait peut être oublier sur le moment mais tôt ou tard ça revient avec en plus le mal de crâne et les nausées.


© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Lun 30 Sep - 17:44

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Wyatt mit un petit temps à réagir lorsque Belle lui tendit le verre dans lequel elle avait glissé deux aspirines, afin de pallier à ses maux presque permanents. L'attention était gentille, mais il n'était pas certain que cela serait efficace. Néanmoins, il prit le verre à deux mains pour ne pas le faire tomber, tout en le portant à ses lèvres. Ses tremblements perturbèrent sa manœuvre et il renversa une petite partie de la boisson sur ses vêtements, mais, dans l'ensemble, il parvint tout de même à avaler l'essentiel. Quand cela fut fait, il s'empressa de poser le verre sur la table pour ne pas le lâcher et provoquer d'autres dégâts, pensant en avoir déjà assez fait. Il faudrait peut-être qu'il s'excuse auprès de Granny pour son attitude...Mais pas tout de suite. Il ne se sentait pas de descendre et de la voir, se soumettant aux regards scrutateurs des autres clients. Il...Il voulait juste rester là...se reposer un peu...avec Belle. Belle qui ne l'observait pas comme une menace ou une charge imposée à la société, Belle qui lui parlait gentiment, et pas comme le dernier des imbéciles, Belle qui...qui ne ressemblait pas aux autres...
Wyatt essuya son front qui, déjà, recommençait à se tremper de sueur. Il avait envie de boire. C'était la seule et unique activité qui occupait la plupart de ses journées et il lui était difficile de passer quelques instants sans avoir de quoi boire. Manger ? Non...Ca ne lui disait rien...
Dans sa bouche, chaque aliment semblait avoir un goût de plastique et il ne parvenait guère à avaler ce qu'on lui présentait. Autant ne manger que le strict nécessaire, lorsque son corps n'en pouvait plus ou quand on le forçait à le faire...
Il s'efforça d'écouter attentivement Belle, se concentrant pour percevoir ses paroles à travers le brouillard auditif et visuel qui semblait l'entourer. Son propre rire lui parut étranger, comme sorti d'un corps qui ne lui appartenait pas. Il lui fallut ensuite analyser les raisons qui l'avaient poussé à s'esclaffer de la sorte. Ainsi, Belle n'avait pas toujours été blonde...et elle l'était devenue après une soirée alcoolisée...Wyatt pouffa encore, une fois cette information montée à son cerveau. Drôle de manière de terminer une soirée...
Alors qu'il se laissait aller à un peu d'hilarité, un léger vertige le saisit, faisant basculer l'homme qui se retrouva à se reposer contre l'épaule de Belle. Il chercha à se redresser, sans succès, et s'excusa d'une voix étouffée, le souffle court. Demeurant contre elle un peu malgré lui, il tenta de rassembler ses pensées, en vain. Il finit par marmonner d'un ton hagard :


" 'Devrais m'teindre en blond aussi...Comme ça, les soucis m'reconnaîtraient plus...et pfiouuu, tout disparu !"

Il ne savait pas vraiment ce qu'il pouvait raconter à Belle ou quel genre d'idioties était-il en train de lui débiter actuellement. Bientôt, ses paroles se firent de moins en moins intelligibles, ce qui ne l'empêcha de continuer à s'exprimer, comme si de rien n'était.
Un violent tremblement le secoua ensuite, sans qu'il ne paraisse s'en rendre compte. Il se tut finalement et ses yeux se mirent à papillonner, signe qu'il semblait envisager Belle comme un oreiller confortable contre lequel il pourrait se reposer...Il parvint toutefois à murmurer, tentant de résister au sommeil, comme il avait promis à Belle de ne pas y céder :


"B...Boire..."

Il n'avait pas vraiment soif, non. Si Belle lui apportait un verre d'eau, on pouvait être sûr qu'il tenterait de lui lancer à la figure. Ce qu'il voulait, actuellement, c'était pallier à ce vide qui se faisait ressentir dans tout son être, du bout de ses orteils aux connexions les plus nébuleuses de son cerveau. Le néant...un néant harassant, perturbant et déroutant...
Il répéta le mot précédent, espérant voir son souhait se réaliser enfin. Belle était gentille et douce, elle...elle ne l'ignorerait pas, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Lun 30 Sep - 18:47




Un sommeil interrompu


Elle sentit la tête de Wyatt glisser doucement sur son épaule tandis qu'elle parlait. Plus elle parlait et plus elle le sentait s'assoupir. Elle ne savait pas si elle devait se sentir vexée ou non qu'elle s'endorme en l'entendant parler.

" 'Devrais m'teindre en blond aussi...Comme ça, les soucis m'reconnaîtraient plus...et pfiouuu, tout disparu !"

Elle pouffa à sa remarque sur les soucis. C'est sur ça serait pas mal si il suffisait de faire ça pour que les soucis disparaissent. Ca n'avait pas vraiment marché pour elle par contre. Elle était blonde. Bon elle était pas plus conne mais les soucis ne l'évitaient pas plus non plus.

Elle le sentit de plus en plus s'assoupir. Il commença à marmonner des mots sans queue ni tête. Elle distinguait juste de temps un malheureux "Boire". Elle se doutait qu'il ne s'agissait pas d'eau dont il parlait. Elle commença à parler à son tour, des histoires sans queue ni tête. Elle se mit à lui raconter la fois où elle avait combattu le Yaoguai, qui s'était révélé être un prince en fait. Finalement elle entendit un léger, pas si léger que ça en fait, ronflement s'échappait des lèvres de Wyatt. Avec un sourire attendrit elle le regarda. Il était les yeux fermés, profondément endormi, la tête sur son épaule. Doucement elle se dégagea pour l'allonger sur son lit. Elle lui retira ses chaussures, l'installa confortablement et le recouvrit avec une de ses couvertures.

Elle partit ensuite s'installer sur un fauteuil devant sa fenêtre avec un livre. De temps en temps elle jetait un coup d'oeil à l'homme endormi avec un sourire attendrit. Vers midi elle descendit au restaurant prendre de quoi manger pour elle et Wyatt. Ne connaissant pas ses goûts elle prit un peu de tout, hamburgers, hot dog, poulet, pancakes...

Il fallut encore un moment avant qu'il ne se réveille. Quand elle le vit ouvrir un oeil et la regarder, elle posa son livre et se tourna vers lui avec un sourire.


-Alors bien dormi? Les lits ici sont mieux que la table non?

Elle se leva et alla prendre sur la table à côté de leur repas un verre de jus de fruit et un petit comprimé. Elle revint vers Wyatt et lui glissa le tout dans les mains.

- Tiens avale moi tout ça, ça va calmer tes nausées et tes tremblements. Et ne pense même pas à refuser. Tu me dois bien ça vu que tu as pris mon épaule pour un oreiller.

Les comprimés étaient aussi sensé calmer son besoin de boire mais ça il n'avait pas besoin de le savoir. Elle n'était pas vraiment sur qu'il apprécierait son initiative même si dans le fond c'était la meilleure chose à faire. Un premier pas pour sortir de l'alcool.

- Et viens partager mon repas. Pas parce que je veux te faire manger mais parce que je n'ai pas envie de manger seule.

Elle se leva ensuite et attendit qu'il la rejoigne à table.


© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Lun 30 Sep - 19:46

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Tout au long du récit de Belle, duquel il ne comprit pas grand-chose, l'esprit de Wyatt était obsédé par une seule et unique pensée : boire. Il voulait sentir sa gorge brûler sous l'effet de l'alcool, son âme s'embrumer progressivement afin d'écarter tous les mauvais souvenirs et de pouvoir fuir la noirceur qui régnait dans son existence et dans son coeur. Mais, pas une fois, Belle ne lui accorda grâce. Pensant qu'elle finirait par lui donner ce qu'il voulait s'il demeurait éveillé et écoutait son histoire jusqu'au bout, Wyatt lutta comme il put, marmonnant, grommelant, geignant, frémissant...Mais rien n'y fit. La fatigue l'emporta et il s'affaissa contre Belle, un ronflement se tirant de ses lèvres entrouvertes. Il sentit vaguement la jeune femme s'occuper de lui pour l'installer plus confortablement. Il voulut lui réclamer, une fois de plus, de quoi boire, mais sa demande se noya dans un énième ronflement, alors qu'il sombrait de plus en plus dans le sommeil. Comme chaque fois lorsqu'il s'endormait, les visages de sa fille et de sa femme lui apparurent, tantôt joyeux, tantôt accusateurs, le renvoyant à sa propre culpabilité. Quelques marmonnements incompréhensibles se mêlèrent à ses ronflements, mais il ne se montra pas plus agité que cela, probablement parce qu'il n'avait pas bu juste avant de s'endormir. Progressivement, le rêve laissa place à un sommeil de plomb jusqu'à ce que, finalement, Wyatt n'ouvre les yeux. Le Corbeau détestait les réveils...Lorsqu'il dormait un peu trop, il se sentait faible, pâteux, lourd et hagard. Pire que d'habitude...C'était à ce moment-là, en général, qu'il se servait à boire, espérant atténuer sa gueule de bois et continuer sa journée au ralenti, pour finalement arriver à la nuit, s'endormir et recommencer ce cycle. Mais, cette fois, quelque chose se déroulait différemment...
Instinctivement, Wyatt s'était penché pour attraper une bouteille au sol, rituel qu'il effectuait chaque matin au réveil. Mais là, au pied du lit, il n'y avait rien...ses doigts se refermèrent sur du vide...
Il les fixa, perplexe, avant de jeter un oeil au sol, bien plus propre et clair que celui de sa chambre. Il haussa un sourcil, tentant de remettre de l'ordre dans ses pensées, quand la voix de Belle se fit entendre. Il sursauta, le coeur battant, et se recroquevilla instinctivement dans le lit, avant de se rappeler qu'il s'était endormi chez elle et qu'il était tout à fait normal qu'elle soit présente. Lentement, il accepta de se décontracter quelque peu, tout en rongeant ses ongles pour tenter de pallier un peu à la non-présence immédiate de ses bouteilles matinales. Puis il articula difficilement, la voix croassante, en réponse à la question de Belle :


"Plus c...confortable, oui..."

Un sourire rassuré s'étira sur ses lèvres quand Belle s'approcha de lui avec un verre à la main, avant qu'il ne s'aperçoive finalement qu'il ne s'agissait que de jus de fruits. Ecoutant à peine l'explication de la jeune fille, il dut crisper ses doigts sur la couette qui le recouvrait pour ne pas faire preuve de violence après cette déception. Ce n'était pas de sa faute...Mais il avait soif ! Soif ! Et ce n'était pas ce jus idiot qui allait le désaltérer...
La remarque de Belle ne fit qu'accentuer sa colère. Il avait l'impression qu'elle se moquait de lui, après son faux espoir. Oui, il avait pris son épaule pour un oreiller...Mais il n'avait pas fait exprès !


"Si t'y t...tiens tant qu'ça, j'te pai'rais pour l'service... Grinça-t-il d'un ton pour le moins désagréable."

Il n'avait pas l'intention d'avaler ce cachet, certainement pas. Il fit semblant de rien, le glissant entre ses lèvres, avant de le recracher lorsqu'elle se leva et de le cacher dans une des poches de sa veste. C'était puéril, certes, mais Wyatt se sentait vexé et colérique et, dans cet état, il avait tendance à agir de façon stupide. Néanmoins, il accepta de rejoindre Belle à table, espérant ainsi ne pas éveiller ses soupçons. Si elle croyait vraiment qu'il avait pris ce foutu cachet, tant mieux...Au moins, on le laisserait tranquille...
Wyatt fixa les plats d'un regard las. Rien de tout cela ne l'attirait vraiment. Il avait soif, pas faim. Il prit un hamburger d'un geste un peu brusque et croqua dedans, mâchant avec lenteur. Il avait l'impression de manger du carton...Pas de goût, rien...Juste...du carton...
Un haut-le-coeur le prit, qu'il parvint difficilement à contenir. Il reposa le hamburger et repoussa son assiette, tournant la tête. Il réfléchissait comme il pouvait, cherchant un moyen de pouvoir remplir ce vide qui régnait en son être, un néant qu'il comblait, habituellement, avec l'alcool. Sans s'en rendre compte, il commença à évoquer l'une de ses idées à voix haute :


"Y a...du parfum ? Y a d'l'alcool...dans l'parfum..."

Son regard se porta sur la salle de bain, puis il se tourna vers Belle et demanda innocemment, pensant qu'elle ne savait rien de ses intentions :

"J'peux aller aux toilettes ?"

Affichant une expression faussement angélique, il attendit sa réponse, tremblant déjà à l'idée de pouvoir se lever et soulager sa soif, même de cette manière.

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Mar 1 Oct - 5:50




Un sommeil interrompu


"Plus c...confortable, oui..."

Il bredouillait à peine. Il devait certainement être encore un peu endormi. Ou plutôt il devait être encore avec une belle gueule de bois. Vu son état un peu plus tôt il ne dé-saoulerait pas comme ça. Et une fois dé-saoulé, le manque commencerait à se faire sentir. Ca ne serait pas très beau à voir.

Elle aurait voulu pour son bien qu'il prenne le médicament mais elle le vit du coin de l'oeil le jetait. Elle se retint de soupirer de tristesse en voyant ça. Il se faisait du mal tout seul alors qu'elle était certaine qu'il n'était pas l'incapable qu'il croyait. Réussir à le lui prouver ne serait pas évident.


"Si t'y t...tiens tant qu'ça, j'te pai'rais pour l'service... "

Elle laissa passer la remarque désagréable. C'était impossible de raisonner une ivrogne de toute façon. Ils s'installèrent finalement et entamèrent leur repas. Vu sa tête le hamburger devait avoir un goût de plâtre ou de terre. L'idiot! Si seulement il avait pris le médicament, la nausée lui serait passé et il aurait peut être retrouvé un peu de goût. Il aurait enfin pu apprécier son repas. Surtout que le hamburger était délicieux. Une boule remonta dans sa gorge tandis qu'elle repensait à la première fois qu'elle avait mangé un hamburger. C'était chez Granny aussi. Mais avec une autre personne. A une époque qui lui semblait si lointaine à présent.

"Y a...du parfum ? Y a d'l'alcool...dans l'parfum..."

Elle releva le regard vers Wyatt. Il pensait vraiment qu'elle allait le laisser boire du parfum? De toute façon elle n'en avait pas alors elle ne risquait pas grand chose. Elle réalisa quelques secondes après que cette remarque ne lui était pas adressée mais qu'il avait réfléchit à haute voix sans s'en rendre compte.

"J'peux aller aux toilettes ?"

A son air angélique elle comprit deux choses. La première, se dernière remarque n'était vraiment pas intentionnelle. La seconde, il la prenait vraiment pour une conne. Ou alors il était trop bourré pour se rendre compte qu'elle n'était pas conne au point de croire à ses faux airs angéliques. Elle lui répondit cependant avec un sourire.

- Mais oui bien sur. Tu n'as pas à demander la permission.

Elle le laissa partir et s'enfermer dans la salle de bain sans même lui jeter un regard. Rapidement elle l'entendit se mettre à fouiller la petite salle de bain. Il n'y trouverait pas grand chose de toute façon, à part les produits de toilettes de l'hôtel, shampoing et gel douche, un peu de dentifrice et une brosse à dent, et une brosse à cheveux. Rien de plus. Elle n'avait rien de plus. Avec un soupir elle jeta son hamburger et se leva. Elle n'avait plus faim de toute façon.

Elle alla ouvrir la porte de la salle de bain et s'adossa au chambranle de la porte.


- Si je suis à l'hôtel c'est pour une bonne raison. Je me suis retrouvée à la rue il y a quelques temps et je n'ai pas encore retrouvé de logement. J'ai juste pris l'essentiel avec moi quand je suis partie et le parfum n'en faisait pas partie.

Elle soupira à nouveau tristement avant d'ajouter :

- Tu ne trouveras pas d'alcool ici. Je ne t'en donnerais. Je ne te promets qu'une chose. C'est d'être toujours là pour toi, de t'aider, de te soutenir, t'aider à te sortir de la merde dans laquelle tu es, de te sortir de l'alcool, de réussir non pas à oublier tes souvenirs mais à vivre avec sans qu'ils te rongent en permanence.

Elle poussa ensuite en grand la porte de la salle de bain et fit un signe du bras en direction de la porte de sortie.

- Si tu ne veux pas, tu peux te casser. Tu ne seras pas le premier à refuser mon aide et à me rejeter.

© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Mar 1 Oct - 7:27

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Naïf comme il l'était, Wyatt pensait sincèrement que Belle avait gobé son petit manège et qu'elle ne voyait pas dans son jeu. Dès qu'elle lui donna la permission de le faire, il se leva brusquement et se dirigea d'un pas fébrile vers la porte de la salle de bain, trébuchant dans la précipitation. Inconscient de la gravité de son comportement actuel, il commença à fouiller désespérément les placards, jetant au sol les objets qui se trouvaient à portée de main. Toutes les filles avaient du parfum, non ? Ce serait mieux que rien...et puis, il avait soif...
Ce fut à cet instant qu'il réalisa la portée de ses actes. Il se figea un bref instant, tremblant, les yeux écarquillés. Qu'était-il en train de faire ? P...Pourquoi mettait-il sens dessus dessous la salle de bain de Belle alors qu'elle était gentille avec lui ? Pour...Pour boire du parfum ? C'était...C'était absurde...Délirant...Comment s'était-il mis en tête de faire un truc pareil ?
Wyatt essuya son front en sueur, son regard croisant son propre reflet dans le miroir de la salle de bain. Ses yeux étaient rouges, son expression exaltée et sensiblement folle, son visage émacié...
Wyatt cacha ce dernier dans ses mains, se recroquevillant sur le sol. Ce n'était pas lui dans le miroir...Il...Il ne ressemblait pas à ça...Pas dans ses souvenirs...
Un sursaut le prit quand la porte de la salle de bain s'ouvrit brusquement, laissant place à Belle. Les joues rougies par la honte et les restes d'alcool, il n'osa pas la regarder, craignant de lire dans ses yeux de la déception ou du dégoût. Il hocha lentement la tête aux paroles de Belle, comprenant qu'il s'était vraiment comporté comme le dernier des abrutis. Elle n'avait probablement pas beaucoup d'argent et il venait de saccager sa salle de bain et ses produits...pour boire...
Wyatt mordit son poing, autant pour se punir que pour essayer de réprimer sa colère et le cri désespéré qui voulait franchir le seuil de ses lèvres. Il refusait de l'admettre...Il ne voulait pas reconnaître qu'il avait un problème avec l'alcool. Il buvait parce qu'il le voulait, en espérant oublier sa femme et sa fille. C'était Sa liberté, à lui, personne ne pouvait la lui enlever...Il n'était pas contraint à cela, c'était...c'était son choix...c'était le seul choix qui lui restait, le seul droit qu'il conservait...Il n'était pas alcoolique. P...Pourquoi en être venu à cette extrémité, alors ?
Wyatt était égaré. Seul et égaré. Il avait l'impression d'avoir perdu à jamais l'unique personne qui lui accordait un tant soit peu de gentillesse, un tant soit peu d'intérêt...Quel imbécile...Il en aurait pleuré...Mais il ne le fit pas. Il ne lui restait que cette fierté, lui qui n'avait presque plus de dignité. Il ne se laisserait pas aller aux larmes devant Belle. Il se leva difficilement, prêt à partir pour la laisser en paix, quand celle-ci s'adressa à nouveau à lui, parvenant à le faire craquer. Même s'il avait agi comme un con fini, même s'il n'avait cessé de lui faire du mal et d'être désagréable avec elle...Belle ne le laissait pas...Au contraire...


"P...Pourquoi...?"

Un halètement lui échappa, alors qu'il crispait sa main sur sa propre poitrine. Il avait vraiment soif...Son coeur, son âme, son corps...Tout le lui rappelait et l'exhortait à céder à ses basses envies, à s'oublier dans une noyade sans fin...Il se reposa contre le mur, fermant les yeux...La voix de Belle résonnait dans son crâne, semblant cogner contre ses tempes douloureuses. Il ouvrit les paupières lorsqu'elle eut fini de parler, secouant la tête alors qu'elle lui faisait signe de sortir. Il n'avait pas tout suivi de ses dernières paroles et était persuadé qu'elle cherchait à le mettre à la porte.

"P...Pardon...Vais...Vais tout ranger..."

Il ne pouvait pas partir en laissant la salle de bain dans cet état...Avec lenteur et maladresse, il parvint à remettre en ordre le tout, avant de jeter un regard plein de regrets à Belle. Il se frotta les yeux, murmurant d'une petite voix étranglée :

"D...Désolé...J'ai soif...Je...Tu sais pas...comme j'ai soif..."

Ses yeux papillonnèrent vivement, alors que la lumière de la salle de bain semblait se faire agressive. Il cacha son regard de ses mains en gémissant, soufflant timidement :

"C'est...C'est pas possible de...de continuer en...en me rappelant...en me souvenant...J'ai fait du mal...j'ai été bête...je..."

Wyatt se courba en deux, serrant son estomac de ses bras en gémissant :

"J'ai soif ! J'veux plus les voir, j'veux plus les entendre !"

Il était désolé...Il s'était excusé un milliard de fois pour sa bêtise, pour n'avoir rien vu, pour les avoir rejetées quand elles avaient besoin de lui...Mais sa femme et sa fille continuaient à le lui reprocher...encore et encore...inlassablement...En buvant, il pouvait mettre leur voix en sourdine. C'était...presque reposant...

"B...Belle...s'il te plaît...b...boire..."

Il s'agenouilla devant elle, la fixant d'un regard suppliant. Il ne voulait pas la laisser tomber...mais il n'arrivait pas à passer outre ce besoin, cette envie...Il ne savait plus quoi faire.


Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Mar 1 Oct - 17:29




Un sommeil interrompu


"P...Pourquoi...?"

Elle ne répondit pas à sa question. Elle ne savait pas vraiment par rapport à quoi il adressait ce pourquoi. Pourquoi faisait-elle ça? Pourquoi lui montrait-elle la porte? Pourquoi ne le laissait-elle pas boire? Trop de pourquoi potentiel.

"P...Pardon...Vais...Vais tout ranger..."

Elle voulut l'arrêter mais elle le laissa finalement faire tandis qu'il rangeait d'un geste tremblant le peu d'affaires qu'elle avait. Elle était trop mal encore. Le fait qu'il ne l'écoute pas, qu'il veuille malgré tout boire, cette porte ouverte... ça avait trop un goût de déjà vu à ses yeux.

"D...Désolé...J'ai soif...Je...Tu sais pas...comme j'ai soif..."

C'était le moment le plus dur pour lui, elle en avait conscience. Le manque commençait à se faire ressentir. Elle avait peur de ce qu'il pourrait arriver. Peur qu'il ne devienne violent et qu'il ne s'en prenne à elle. Cela pourrait arriver elle en avait conscience. Il avait déjà eu des crises de colère. Elle devrait le laisser partir, pour sa propre sécurité. Mais quand elle le voyait comme ça, elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait simplement pas le laisser tomber.

"C'est...C'est pas possible de...de continuer en...en me rappelant...en me souvenant...J'ai fait du mal...j'ai été bête...je..."

Elle le regarda mal à l'aise tandis qu'il tombait au sol plié en deux. Merde qu'est-ce qu'elle pouvait faire pour l'aider? Elle se sentait impuissante. Terriblement mal et impuissante.

"J'ai soif ! J'veux plus les voir, j'veux plus les entendre ! B...Belle...s'il te plaît...b...boire..."

Elle se laissa tomber à genoux à côté de lui tandis qu'il la suppliait. Elle ne pouvait tout simplement pas accepter de lui donner à boire. Ce serait le tuer à plus ou moins long terme et ça elle ne voulait pas. Elle s'approcha de lui et tout doucement elle le prit dans ses bras. Elle le serra doucement contre elle, reposant sa tête contre sa poitrine. D'une main elle caressa doucement le dos de Wyatt essayant de l'apaiser tandis que son autre main reposait sur sa tête, au milieu de ses cheveux.

- Je ne peux pas te donner à boire. Ce n'est pas en buvant qu'ils disparaitront. Il faut que tu te pardonnes, que tu arrêtes de croire que c'est ta faute. Laisse les partir et reposer en paix.

Elle continua ses tendres caresses tout en se mettant à fredonner doucement une chanson de chez eux. Elle ne se rappelait plus très bien les paroles. Elle se contentait juste de fredonner la mélodie qui lui était restée. Elle l'avait chanté souvent quand elle se sentait mal pour se donner un peu de courage, oublier la situation de merde dans laquelle elle était. Elle l'avait fredonné dans les cachots de Rumple.... puis dans ceux de Régina... c'était la seule mélodie dont elle se souvenait quand elle était enfermée à l'asile. Ils la prenaient encore plus pour une folle d'ailleurs, à fredonner une mélodie qui n'existait pas.

- Chuuut... ça va passer... je resterais avec toi... jusqu'à ce qu'ils partent je resterais là.


© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Mer 2 Oct - 10:41

Un sommeil interrompu
Pv Belle



Contrairement à ce qu'il espérait, Belle ne céda pas à sa demande, malgré sa supplique désespérée. Wyatt ne savait plus comment il était censé agir, à présent. Il avait envie de hurler, de frapper quelque chose ou quelqu'un, de se détruire ou d'en faire de même avec la personne qui, actuellement, la privait de ce dont il pensait avoir le plus besoin. Mais il choisit de ne pas agir de la sorte, même si ses poings étaient crispés et tremblants de rage, brûlants de rencontrer une surface suffisamment dure pour évacuer le sentiment de colère qui l'étreignait. Belle n'était pas méchante...Elle ne méritait pas qu'il la frappe...Il s'était promis de ne plus jamais faire de mal à une femme ou un enfant de toute son existence. Wyatt se mordit la lèvre, se forçant à abaisser ses poings et à déplier ses doigts, tentant de réguler sa respiration sifflante et agitée. Il avait soif...tellement soif...
Bientôt, sa tête se retrouva contre la poitrine de Belle, alors que cette dernière l'enlaçait en espérant le réconforter. Progressivement, il parvint à se concentrer sur les battements de coeur de la jeune fille, qui résonnaient en son crâne, alors que le reste disparaissait autour de lui. Wyatt en voyait plus rien, ne sentait plus rien...Il n'y avait que le bruit de ces battements...Les battements et la soif...
La voix de Belle lui parvint en sourdine, comme étouffée, mais il en comprit toutefois le sens général. Elle ne saisissait pas la situation...Elle était gentille, mais...elle ne savait pas...
Wyatt releva ses yeux vers elle, lui présentant un regard empli de douleur :


"Elles sont m...mortes...à cause de moi...Parce que...je leur ai fait peur...et qu'elles ont fui..."

S'il n'avait pas bu ainsi...S'il avait pu maîtriser sa colère...elles n'auraient pas cherché à quitter Storybrooke. Tout se serait passé au mieux...Et la famille aurait été réunie à nouveau. Mais il avait fauté...et à cause de sa bêtise, de ses excès...
Un chant parvint à ses oreilles, un chant dont il ne comprenait pas le sens, comme une berceuse. La voix de Belle était douce et délicate, comme le reste de sa personne. Lentement, les pleurs qui échappaient encore à Wyatt se turent, laissant place à une lassitude désespérée, une fatigue de l'existence dans son entièreté et des vices du destin. Il ne pouvait pas les ramener...Que faire d'autre que les oublier ? Que faire d'autre que boire ? Rien...Il ne voyait rien dans son avenir, si ce n'était la boisson et l'errance perpétuelle...
Les paroles de Belle le crispèrent considérablement et ce fut d'une voix teintée aussi bien de culpabilité que de colère qu'il souffla :


"Elles ne partiront jamais. Elles me punissent. C'est...C'est de ma faute..."

Wyatt sentait leur présence. Le regard accusateur de sa femme. L'expression perdue et déçue de sa fille. La tristesse. Le regret. La haine.
Wyatt gémit, couvrant son visage de ses mains, et entama une véritable litanie expiatoire, s'excusant sans arrêter, murmurant d'une voix hagarde, infiniment :


"Pardon...Pardon..."

Il le disait, encore et encore, tout en sachant que cela ne servirait à rien. Elles n'accepteraient jamais ses excuses. Il avait été un père et mari indigne, un imbécile, un naïf, un être immonde...et elles en avaient payé le prix.

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Mer 2 Oct - 12:57




Un sommeil interrompu


"Elles sont m...mortes...à cause de moi...Parce que...je leur ai fait peur...et qu'elles ont fui..."

Elle se sentait complètement démunie face à la peine de Wyatt. Il était encore trop alcoolisé pour pouvoir réfléchir et discuter convenablement avec elle. Elle se demandait même, vu l'état dans lequel il était si il lui arrivait souvent d'être suffisamment sobre pour avoir une discussion avec lui. Elle commençait à se dire que son combat serait certainement perdu d'avance.

"Elles ne partiront jamais. Elles me punissent. C'est...C'est de ma faute..."

Elle se mordit les lèvres, mal à l'aise de le voir ainsi. Elle sentait la colère perçait dans sa voix. Rien de ce qu'elle pourrait dire en ce moment ne changerait quoi que ce soit. Il voulait boire, boire pour oublier. Même si elle pensait que ce n'était pas la meilleure solution, même si elle lui prouvait qu'il se sentirait mieux sans boire, si il lui faisait un peu confiance, il ne le ferait pas.

"Pardon...Pardon..."

Elle attrapa doucement ses mains qui se cachaient le visage et elle le força doucement à se relever. Le carrelage de la salle de bain commençait vraiment à être froid. Elle le força ensuite à la suivre et le força à s'asseoir sur le lit à côté d'elle.

- Je sais que c'est difficile mais... raconte moi... ce qui s'est passé. Je suis certaine que ce n'est pas de ta faute. Et certaine que tu vas me dire aussi que je n'en sais rien. Alors raconte moi ce qui s'est passé... s'il te plait.

Il allait certainement s'énerver à nouveau. S'énerver, se mettre à hurler, devenir violent même mais elle voulait savoir. Elle voulait savoir quelle chose horrible il avait bien pu se passer dans son passé pour qu'il se mette à boire ainsi. Qu'était-il arrivé à sa famille pour qu'il se sente responsable à ce point de leur mort. Mais elle se doutait qu'elle n'aurait pas de réponses. Enfin qu'il ne lui donnerait pas ces réponses. Avec un pincement au coeur elle pensa que si quelqu'un d'autre dans StoryBrooke devait connaitre toute l'histoire ce devait être Gold. Mais elle n'allait rien lui demander. Elle ne voulait plus jamais le revoir. C'était plus simple pour elle de se remettre, de l'oublier, si elle ne le voyait plus.


© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Ven 4 Oct - 7:26

Un sommeil interrompu
Pv Belle  



Wyatt se sentait las de toute chose et il eut donc quelques difficultés à suivre Belle dans son entreprise, devant s'appuyer sur elle afin de la suivre et quitter cette salle de bain dans laquelle il avait espéré trouver de quoi lui permettre d'oublier tout ce qui pouvait torturer son esprit aviné. Tout autour de lui semblait tanguer, comme s'il s'était retrouvé sur un bateau en pleine mer. Wyatt n'aimait vraiment pas cette sensation-là. Il avait l'impression alors que le faible équilibre qu'il était parvenu à conserver durant ses années d'égarement s'effilochait. Un jour, peut-être, il n'arriverait plus à marcher seul...Une idée qui l'écoeurait, mais contre laquelle il ne se sentait pas la force d'agir...
Il releva la tête qu'il avait baissée lorsque Belle lui parla à nouveau de sa voix si douce, lui déclamant des paroles qui semblaient s'évertuer à broyer son coeur et son être. Ce n'était pas sa faute ? Bien sûr que ça l'était ! Pourquoi en parler et en débattre ? Il le savait, lui ! S'il ne s'était pas laissé aller à cette faiblesse et s'il n'avait pas manifesté une telle colère envers sa femme et sa fille, rien de tout cela ne se serait passé...et, aujourd'hui, il pourrait vivre heureux, entouré des siens. Mais là n'était pas l'avenir qui lui avait été réservé...excepté dans un quelconque Paradis obscur auquel il n'était même pas sûr, au final, de pouvoir accéder, avec les péchés qu'il avait commis.
Ce fut d'une voix grinçante qu'il déclara à Belle, les poings serrés et tremblants :


"Tu penses qu'je suis un...un menteur, c'est ça ? Ou c'est toi qui va m'mentir en m'disant qu'c'est pas d'ma faute, juste pour qu'j'arrête d'boire ? Tu sais quoi ? C'est...ma...faute ! Et ça le sera toujours !"

Wyatt renifla et frotta ses yeux rouges, mal à l'aise. Au fond de lui, il hésitait...Tout déballer, raconter tout ce qui pesait sur son coeur...Peut-être que...que ça lui ferait du bien...
Alors qu'il ouvrait à nouveau la bouche, marmonnant un "En fait" tout bas, on toqua à la porte et une voix se fit entendre :


"On sait que t'es là, Wyatt. Y a Foxter qui veut t'voir, rapplique !"

Le Corbeau serra les dents à ses propos. Il ne voulait pas voir Foxter...Il ne voulait pas y retourner...Mais il n'avait pas le choix. L'homme dirigeait sa vie...et il n'y pouvait rien, là non plus.
Lentement, il se leva et rejoignit la porte, manquant de trébucher, avant de l'ouvrir. Ses yeux s'écarquillèrent devant la bouteille d'alcool que tenait l'homme de main de Foxter. Son corps parla avant son âme, saisissant la précieuse bouteille avant de faire glisser le contenu dans sa gorge.
L'homme de main soutint Wyatt alors que celui-ci s'apprêtait à tomber, avant de jeter un regard à Belle et de souffler, d'une voix amusée :


"Tu devrais dire au revoir à ta copine, Wyatt. C'est impoli de partir comme ça, non ?"

Wyatt hocha lentement la tête et détacha quelques instants la bouteille de ses lèvres pour articuler un "Au r'voir" maladroit, avant de retourner à sa consommation, oubliant le monde qui se trouvait autour de lui. Il fut alors entraîné, revenant à l'univers qui était le sien, loin de la bouffée d'air frais que représentait Belle...

Revenir en haut Aller en bas
Belle L. Littleton
avatar

Once Upon A Time
I want more !
⇜ crédit : Saku's
⇜ feat by : Emilie de Ravin

ժ Messages : 661
ժ Sous d'or : 513
ժ Âge : 22ans
ժ Profession : Bibliothécaire
ժ Conte : La Belle et la Bête
ժ Qui es-tu en réalité ? : Belle

MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle] Ven 4 Oct - 8:00




Un sommeil interrompu


Elle n'espérait pas vraiment qu'il se confie à elle. Elle n'était même pas certaine à dire vrai qu'il comprenne tout ce qu'elle était entrain de lui dire. Mais ça ne lui coûtait rien d'essayer. Elle voulait savoir ce qu'il lui était arrivé. Car elle se disait que peut être ainsi elle arriverait à mieux le comprendre. Peut être qu'ainsi elle pourrait mieux l'aider.

"Tu penses qu'je suis un...un menteur, c'est ça ? Ou c'est toi qui va m'mentir en m'disant qu'c'est pas d'ma faute, juste pour qu'j'arrête d'boire ? Tu sais quoi ? C'est...ma...faute ! Et ça le sera toujours !"

Elle serra ses mains entre les siennes pour essayer de lui apporter un peu de réconfort. Elle était sur le point de lui répondre, de lui dire qu'elle ne le traitait pas de menteur, qu'elle ne faisait ça que pour l'aider, l'aider à voir qu'il n'était pas un meurtrier et qu'il n'aurait rien pu faire pour empêcher ce qu'il s'était passé. Mais elle s'arrêta. Elle le vit ouvrir la bouche et bredouiller un "En fait". Elle préféra s'arrêter pour le laisser parler. Elle ne voulait pas l'interrompre si il avait commencé à se lancer. Elle savait que ce premier pas était le plus dur, qu'une fois qu'il aurait commencé ce serait plus facile de continuer.

Mais ce ne fut pas elle qui l'interrompu.


"On sait que t'es là, Wyatt. Y a Foxter qui veut t'voir, rapplique !"

Elle n'eut même pas le temps de le retenir que déjà Wyatt se levait pour aller ouvrir la porte. Il tomba nez à nez avec des hommes qui lui tendirent une bouteille. Il s'y cramponna comme si sa vie en dépendait à commença à avaler le contenu. Elle voyait derrière lui, l'un des hommes la regarder avec un sourire goguenard.

"Tu devrais dire au revoir à ta copine, Wyatt. C'est impoli de partir comme ça, non ?"

Elle eut à peine le temps de se lever que déjà Wyatt bredouillait un au revoir et partait à la suite des hommes, lui refermant la porte au nez.

Elle resta quelque temps sur le seuil de sa propre chambre à regarder fixement la porte. Elle n'était pas folle. Elle ne pouvait pas se lancer seule à la poursuite de plusieurs hommes. Surtout pour tenter de ramener un Wyatt qui ne serait pas très coopérant. Le mieux qu'elle avait à faire c'était de rester là.

Elle retourna sur son lit et réfléchit un moment. Dans quelle merde est-ce qu'elle s'était fourrée? Elle ne connaissait rien de ce type. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'avait pas été des plus aimables avec elle. Il ne lui apporterait rien de bon, à part des problèmes.

Elle se leva finalement, attrapant ses clés et sa veste au passage. Elle filait vers sa bibliothèque pour essayer de trouver des informations sur Wyatt et sur ce fameux Foxter... Décidément elle ne pouvait s'empêcher de s'occuper des cas désespérés...


© charney


_________________
Some loves are meant to be, Other, are cursed....
code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un sommeil interrompu [PV Belle]

Revenir en haut Aller en bas

Un sommeil interrompu [PV Belle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Quartier « Eldorado » :: L'Auberge de Granny-