AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ] Dim 8 Sep - 18:38


Salem Ҩ Cooper





Ҩ Now you're just somebody that I use to know...  



Depuis une semaine environ, j'avais les souvenirs d'une autre vie. Deux personnes totalement différentes dans un seul corps. Etais-je en train de devenir fou ? Je ne sais pas. Que je sois fou ou non, j'ai les souvenirs d'un certains Danny Wilde. Est-ce quelque chose que je me suis construit de toute pièce ? Je crois pas, mais allez dont savoir. Le petit bureau où je suis confiné tous les jours me rend peut-être cinglé... En tout cas, j'ai des bribes de souvenirs, assez confus, de mon " autre moi " si je puis dire. Né à New York, dans les bas fond, devenu un homme d'affaire réputé dans le monde des finances.. très loin de ce qu'est Cooper Moore en somme. Etrangement, j'ai la sensation qu'il me manque quelqu'un. Quelqu'un avec qui Danny Wilde travaille. Est-ce également le cas de Cooper Moore ? J'avoue que je ne sais pas... en tout cas, j'espère que c'est une ravissante jeune femme, ça m'arrangerait un peu, au lieu de ce pantouflard de Thomson. Bon je l'avoue, on s'entend bien malgré qu'il soit flic et moi un cambrioleur et faussaire hors pair. Faussaire qui bosse maintenant pour la police.. un comble. Quoi qu'il en soit, j'avais donc ces souvenirs étranges qui s'éclaircissaient de jour en jour dans mon esprit, et qui me revenaient en mémoire à l'instant même où je n'avais plus rien à faire. Lors de mes heures de travail, il était facile de mettre cela de côté, car même si, à mon plus grand désespoir, il n'y avait rien de bien passionnant à faire dans cette petite ville qu'est Storybrook, les doissers poussiéreux à mettre à jour étaient toujours là ! Et puis, il y avait toujours ce bon vieux Harold pour me lancer quelques bonnes vannes, et vice versa...
Seulement voilà. Le soir venu, tous ces souvenirs étranges reviennent et je me triture l'esprit à tenter de trouver quelque chose, une explication par exemple. Pile le genre de chose qui donne mal à la tête. Aussi ce jour là, j'étais partis chez Granny avaler quelques verres d'alcool. Au mieux, je trouverais une jolie fille à draguer, au pire, je finirais totalement saoul. Dans les deux cas, le résultat sera le même : j'oublierais tout ça. Arrivé à destination, j'allais m'asseoir directement au bar, et me commandais un verre, que j'eus la bonne idée de ne pas descendre d'un seul trait. Peu de temps après arriva une belle jeune femme, plutôt grande, brune, très séduisante, qui eut la bonne idée de s'asseoir près de moi. Je décidais d'attendre un peu avant de l'aborder, observant discrètement si il y avait quelque chose qui pourrait engendrer une conversation. Un livre par exemple... sauf si la situation devenait plus intéressante et plus avantageuse pour moi. A voir... Autant ne pas se précipiter mais faire les choses bien non ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ] Lun 9 Sep - 12:02


COOPER&SALEM


Une nouvelle rencontre… Fructueuse ?
Granny's dinner - Soir

La journée avait été longue.. Enfin, comme les autres. Une journée de plus à enseigner des langues mortes à des gens qui s’en fichaient un peu, mais ce n’était pas grave j’aimais mon travail. Ou du moins Salem aimait son travail. Voilà c’était ça, en ce moment j’avais l’impression d’être schizophrène, j’avais l’impression que rien n’était bien, que rien n’allait. Que j’étais une autre que celle que j’aurais du être, et les souvenirs que j’avais de celle que j’aurais du être à la base n’avaient rien de charmant. Des morts, des morts, du froid…. J’aurais du être médecin légiste je m’en serais mieux sorti. Du moins avec les souvenirs. Mais …. Quand on y repensait j’enseignais les langues mortes, j’avais des morts dans mes visions. Ah c’était détestable. Et ça me donnait envie de sortir, boire, faire quelque chose.

D’ou ma sortie chez Granny ce soir, pas un soir comme les autres finalement… ? Ou peut être que si. Ça m’arrivait de sortir, de m’amuser, de …. Mais voilà, je ne faisais jamais vraiment de rencontres. Oh, pas que je n’étais pas jolie bien au contraire, j’étais jolie, mais les gens manquaient bien vite d’interet, ou ils ne me comprenaient pas. Et puis ils me stressaient, avec leurs microbes, leurs bouches qui s’agitaient, leurs mains qui tentaient de me toucher et de se saisir de moi. Un frisson me prit rien qu’a cette pensée, et je tentais de le réprimer, en m’asseyant – sans vraiment faire attention à coté de qui je m’asseyais- commandant un martini. Rien de bien transcendant une simple soirée, en solitaire au milieu de la foule. Comme toujours. Comme souvent.

Le fait était la, je m’interessais aux gens, parce qu’ils étaient des sujets d’étude intéressants, mais je n’arrivais pas à communiquer avec eux en tant que personne, c’était… un peu étrange. Comme cette … Enfin qu’importait. Preferant la compagnie de mes fidèles livres, à celle des gens, je ne tardais pas à sortir une œuvre de Seneque, et en latin dans le texte attention. De brevitate vitae ; de la brièveté de la vie. Choix assez ironique, si on considérait les souvenirs qui m’assaillaient…. Mais soit. C’était une lecture comme une autre, et le latin me calmait souvent plus que les langues courantes aujourd’hui.


Dernière édition par A. Salem Falksgärdh le Ven 13 Sep - 7:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ] Jeu 12 Sep - 18:14


Salem Ҩ Cooper





Ҩ Now you're just somebody that I use to know...  



Observant la jeune femme du coin de l'oeil, je la vis sortir un livre, mais si je ne bougeais pas un peu, je ne pourrais pas voir de quoi il s'agissait. L'air nonchalant, je regardais donc en direction de la jeune femme. De brevitate vitae, un discours de Sénèque. Ainsi donc, elle lisait des livres... en latin ? Original. J'avais pour ma part quelques notions, sans doute pas assez pour lire un livre écrit en latin, mais suffisamment pour traduire quelques phrases. Et oui, c'était toujours utile, surtout quand on fait dans la contre façon. Pourquoi ne pas partir sur cette base dans ce cas ?
-De la brièveté de la vie, hm ? Un dialogue sur la manière d'atteindre le bonheur. Selon Sénèque, c'est en consacrant son temps à la sagesse qu'il nous est possible de l'atteindre. Particulièrement intéressant...
Et bien oui, je l'ai lu. En traduction anglaise, évidemment. La littérature est un art, et je m'intéresse à chacune de ses formes. Bon, je l'avoue, ce n'est pas uniquement par amour des arts, mais également parce qu'il faut avouer qu'on en tire un bon pactole, surtout quand on parvient à imiter des originaux avec autant de perfection que moi. Le truc, c'est de parvenir à définir cette petite touche apportée par l'auteur, qui rend son oeuvre unique, et qui permet trop souvent de déterminer un vrai d'un faux. Enfin peu importe, il n'est pas nécessaire que je me lance dans une longue explication sur l'art de créer une bonne copie pour mieux arnaquer les gens... remarquez, ils n'y perdent rien dans la mesure où mes oeuvres sont souvent aussi vraies que les originaux. J'ai du talent, beaucoup, on me l'a souvent dit. Pourtant, je n'ai jamais créé d'oeuvre personnelle. J'ai toujours donné mon énergie dans l'art de faire des faux.
-Il est rare de croiser quelqu'un maitrisant suffisamment le latin pour le lire, je suis impressionné...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ] Ven 13 Sep - 7:19


COOPER&SALEM


Une nouvelle rencontre… Fructueuse ?
Granny's dinner - Soir
J'étais bizarre, bien sur que j'étais bizarre. J'avais toujours été quelqu'un de bizarre, et si mes souvenirs étaient vrais, j'en étais encore plus bizarre… C'était peut être cette ancienne vie qui expliquait que j'avais autant de mal à me faire aux rapports humains. Ces personnes qui bougeaient et parlaient étaient fascinantes, mais leur temps sur terre était limité, et ils se perdaient en mauvaises choses. Moi aussi probablement ? Mais… Je me sentais différente d'eux. Mal à l'aise en leur compagnie. Ça ne m'empêchait pas certes de venir dans un bar, de temps en temps  

Et c'était bien la où j'étais en ce moment, parcourant de mes yeux délicats, les lignes teintées d'écriture latine, et tournant les pages avec mes longs doigts fins et habiles. Jusqu'à ce que ce que tilt. Quelque chose ne se produise dans ma monotone soirée. Une voix résonna à coté de moi, masculine, commentant ce que j'étais en train de lire. Deux choses, je n'étais pas face à un inculte, bien que le titre soit aisément traduisible, et j'étais face à quelqu'un qui voulait parler avec moi. C'était quelque chose de plutôt rare de vouloir parler avec moi comme ça… Certes j'étais plutôt séduisante, et attirante, mais en général quand je commençais à parler avec quelqu'un je paniquais, et quand je paniquais, je commençais à me transformer en une véritable encyclopédie. Ou a hyperventiler. Ca avait tendance à être rédhibitoire. Et pourtant, J'allais essayer ce soir. Quitte à ce que ce soit difficile.

- Et toujours adapté à la vie humaine, deux millénaires plus tard. Il est intéressant de croiser quelqu'un qui ne se méprend pas sur les intentions de Sénèque dans ce traité, la plupart du grand public n'hésite pas à affirmer que Sénèque dresse ici un ode à la paresse et à l'usage de l'otium à des fins égoïstes, alors qu'en réalité il cherche à démontrer que les hommes tournent en rond, et que la seule chose qui est vraiment importante dans une vie est la recherche du savoir.  

D'un coup, je rougissais un peu, je m'étais mise sans m'en rendre compte à faire un traité, comme je l'aurais expliqué en classe, wikipédia mais en mieux quelque chose comme ça. Je me mordais doucement la lèvre, dans un toc qui ne me quittait pas, et je tentais de sourire à mon interlocuteur.

- Je suis navrée… J'ai tendance à m'emporter.

Et je tentais de me taire, et ne pas rajouter grand chose, alors qu'il me complimenta sur le fait que je lisais en latin. Impressioné hein. Je devais avouer que c'était impressionant. Ah oui, un petit détail sur moi, ce n'était pas que je n'étais pas humble, j'étais juste réaliste, et incapable de mentir de toute façon alors…

- Merci, c'est impressionant oui j'avoue. Mais je ne sais pas si j'ai du mérite, je suis professeur de langues anciennes.  

Ouah. J'étais en train de faire un pas dans la socialisation la …. Ou quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ] Jeu 19 Sep - 12:13


Salem Ҩ Cooper





Ҩ Now you're just somebody that I use to know...  



J'avais plaqué un sourire charmeur sur mon visage tout en regardant la jeune femme. Bon d'accord, j'ai toujours un air charmeur qui me rend irrésistible, mais disons que je l'accentue ( il serait peut-être temps que j'arrête de m'auto complimenter non... ? Hm... finalement non )... Quoi qu'il en soit, j'avais trouvé en le De brevitate vitae un sujet de conversation qui pourrait peut-être intéresser cette jolie brune et qui par conséquent me faciliterait peut-être les choses.
- Et toujours adapté à la vie humaine, deux millénaires plus tard. Il est intéressant de croiser quelqu'un qui ne se méprend pas sur les intentions de Sénèque dans ce traité, la plupart du grand public n'hésite pas à affirmer que Sénèque dresse ici un ode à la paresse et à l'usage de l'otium à des fins égoïstes, alors qu'en réalité il cherche à démontrer que les hommes tournent en rond, et que la seule chose qui est vraiment importante dans une vie est la recherche du savoir.
Elle parlait comme une professeur. Peut-être l'était-elle... il n'y avait aucun doute, elle était passionnée par ce qu'elle disait, mais je doutais fort qu'elle n'ait pas mis ses talents à profits, soit dans l'éducation, soit peut-être dans un métier se ralliant au passé, comme antiquaire par exemple... Non. Pas antiquaire. Si elle est réellement passionnée, les antiquités de toutes sortes et de tous siècles ne seraient pas forcément la meilleure chose pour elle, elle n'y retrouverait pas sa passion et son talent.
Je notais également qu'elle avait rougit, peut-être était-ce ma faute, c'est un des effets que j'ai tendance à produire sur les femmes... Mais en fait, il s'avéra que... non. Dommage.
- Je suis navrée… J'ai tendance à m'emporter.
-Vous n'avez pas à vous excuser, il s'agit de toute évidence d'un sujet qui vous passionne, nul n'a le droit de vous juger à ce propos. Par ailleurs, c'est une excellente remarque. Il faut dire que souvent, les hommes ne comprennent les choses que selon la manière à laquelle cela les arrange, ils jouent sur les mots afin de les retourner à leur avantage, au lieu de tenter de saisir le sens réel des propos tenus.
Je l'admet, je suis mal placer pour dire cela, moi qui joue souvent sur les mots pour n'en faire qu'à ma tête, ce qui a d'ailleurs bien souvent agacer les gens auxquels j'avais à faire. Mais lorsqu'il s'agit de comprendre les réelles intentions d'un auteur ou tout autre artiste, là je ne joue pas sur les mots, je tente de le comprendre au mieux. Et oui, être un faussaire est un art, et le devoir premier d'un faussaire est de comprendre l'oeuvre et son artiste, tel qu'il soit, avant de se lancer à créer la copie.
Je lui avais alors avoué être impressionné par le fait qu'elle lise en latin, exploit que moi même je ne suis jamais parvenu à faire. Chacun son truc me direz vous...
- Merci, c'est impressionant oui j'avoue. Mais je ne sais pas si j'ai du mérite, je suis professeur de langues anciennes.  
Et voilà, professeurs, j'avais vu juste dès le départ.
-Oh, je vois... Mais le fait d'être professeur en langues anciennes ne vous retire pas le mérite que vous avez à comprendre si bien le latin, cela reste tout aussi impressionnant. Et vos élèves ont de la chance d'avoir une professeur aussi douée.
C'était à la fois une manière de la complimenter/draguer, mais aussi une remarque sincère. Ce qu'il faut savoir avec moi, c'est que certes, je suis un dragueur invétéré, mais lorsque je le fais, je me base toujours sur les qualités réelle de la personne... Sauf si je ne lui trouve aucune qualité mais que les circonstances me forcent à la draguer. Cela m'est arrivé une fois... sacré challenge. Que ne ferait-on pas pour s'infiltrer dans un musée...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ] Dim 22 Sep - 9:33


COOPER&SALEM


Une nouvelle rencontre… Fructueuse ?
Granny's dinner - Soir
L'air charmeur du gentleman a mes cotés me laissé complètement indifférente. Est ce que j'aurais du lui annoncer que les hommes ne m'intéressaient pas ? Non, ça ne se faisait pas en début de conversation ? Ou même en milieu comme ça ? J'avais appris qu'il ne fallait pas rentrer dans une conversation comme ça, en ennoncant des faits sans rapport. Ça ne se faisait pas. C'était mal, toutes ces choses la. Je n'avais aucune idée de comment marchaient les relations humaines…. Enfin , du coup j'avais commencé à parler de choses que je connaissais. Faire une leçon sur Sénèque, sur son livre, sur l'otium, et toutes ces choses la. J'étais stupide. J'étais maladroite et malhabile…. Et je m'excusais un peu gênée, un peu rougissante.

Par chance il ne m'en voulait pas beaucoup, voir même pas du tout, et il semblait comprendre. C'est qu'il était plutôt intelligent. Ce que je ne lui aurais pas donné au premier regard, mais soit. Ses paroles le rattrapaient, et j'allais peut être passer une bonne soirée.

- En fait c'est aussi un mécanisme de défense, les gens ont besoin de se rassurer en trouvant des justifications à leurs actions ailleurs que dans leur vie, et ils interprètent par conséquent d'une manière erronée les paroles des anciens, ou même de leurs compagnons.

Et paf. Prof Salem, encore en action. Et fière que l'on me trouve impressionnante, je ne m'empêchais tout de même pas la modestie d'annoncer que j'étais professeur de langues anciennes. Oh, il passait encore la brosse ? J'étais douée. Est ce qu'il me draguait ou est ce qu'il était sincère ? Je préférais me dire qu'il l'était. Il n'y'avait pas de tics nerveux justifiant le mensonge ou quoi que ce soit, alors… Oui, ça me semblait sincère. Je souriais un peu plus.

- Peut être que je le suis oui. Et vous ? Que faites vous dans la vie ? Autant papoter un peu du coup ? Ma soirée serait moins triste que prévue.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ]

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle rencontre... fructueuse, ou non ? [ Pv Salem ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Quartier « Eldorado » :: L'Auberge de Granny-