AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Un après-midi mortel [Finnegan C. Fearless]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Un après-midi mortel [Finnegan C. Fearless] Ven 30 Aoû - 19:56



Un après-midi mortel

La matinée avait été ordinaire, comme jour où Arthur allait en classe et pourtant, plus rien n’était comme avant. D’ailleurs, qu’est-ce qui avait changé alors que tout avait déjà changé à cause de cette fichue malédiction ? Arthur poussa un soupir. Il n’avait jamais aimé le cours de science et à vrai dire, c’était déjà le cas lorsqu’il était encore roi de Camelot, enfin plutôt prince de Camelot. Il n’avait jamais rien compris et là, c’était encore pire maintenant avec ces ions et électrons mais également ces produits en cours de chimie. Aujourd’hui, nous étions mercredi et comme chaque mercredi, que ce soit pour les écoliers de l’école élémentaire que pour les lycéens, tout le monde avait fini l’école à midi et demi. Ce qui voulait dire qu’ils avaient l’après-midi de libre. Tout à coup, la sonnerie du lycée retentit. Il se dirigea vers Gwen, sa meilleure amie mais également son épouse dans le monde des Contes. Il ne s’en était pas souvenu jusqu’à ce que quelqu’un lève la malédiction. Depuis, il voulait la reconquérir car malgré sa trahison jadis, il l‘aimait encore et même lorsqu‘ils n‘étaient juste que Arthur et Gwen, deux adolescents ordinaires avec une vie ordinaire.

- Gwen ! Attends !
Gwen :
- Désolée mais je dois aller aider mon père à sa boutique ! On se voit plus tard !

Arthur comprenait, sachant que Les Leon avaient toujours eu du mal à boucler les fins de mois. Cependant, les deux adolescents n’avaient pas encore eu LA conversation, celle au sujet de leur passé commun en tant que roi et reine de Camelot. La jeune fille le salua d’un sourire timide avant de sortir du bâtiment. Arthur sortit à son tour du lycée et alla s’acheter un sandwiche. Puis, il se rendit sur la plage où il s’assit sur le sable. Il faisait souvent ça quand il était encore à Camelot. Il avait besoin de réfléchir à tout ce qui s’était passé dernièrement. De plus, il s’inquiétait pour son peuple. Les habitants avaient-ils eu la chance d’échapper à la malédiction ou pas ? Et sa chère demi-sœur ? Il secoua la tête en repensant à Morganne ! Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu la moindre pensée pour sa garce de sœur. Il n’avait toujours pas digéré le fait qu’elle l’avait manipulé ce soir-là à l’auberge profitant qu’ils n’avaient pas grandi ensemble pour le séduire.

En regardant les vagues échouer sur le sable, le jeune homme mangeait son sandwiche en silence tandis qu’il entendait quelqu’un venir dans sa direction.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Un après-midi mortel [Finnegan C. Fearless] Sam 31 Aoû - 9:17

J'avais passé toute la mâtiné à ma boutique, principalement à bailler de par le manque de client en ce jour … non, en réalité je dansais derrière mon petit comptoir, un casque sur la tête et le son à fond dans mes oreilles. D'accord, je l'avoue ! J'étais content d'avoir eu un petit moment de tranquillité à bien m'amuser à écouter la musique que j'aime. Cela dit c'était marrant quelques heures mais j'avais bien envie de prendre un peu l'air. Alors quand mon petit employé, Amos, arriva, je le mit en charge de la boutique le temps que je fasse un petit tour pendant lequel j'en profiterais pour manger. Finalement, moi qui à la base n'avait jamais pensé engager qui que ce soit, j'étais bien content d'avoir revu mon avis pour ce jeune homme, non seulement il m'aidait bien à la boutique mais en plus ça me permettait de m'éclipser comme je le voulais sans avoir à fermer la boutique à chaque fois. Et puis bon, je l'appréciai aussi mais là c'était surtout parce qu'il me permettait de me dégourdir les jambes.

Habituellement j'allais chez Granny pour manger, j'avais vraiment du mal à me détacher de cet endroit depuis mon arrivée à Storybrook, du moins d'après mes souvenirs. Mais le mercredi je faisais souvent exception, me préparant un petit sandwich et allant manger ici ou là, profitant de la vue et de l'air frais. Généralement mes destinations favorites étaient la forêt, le lac, les quais et la plage. Où pouvais-je bien aller cette fois ci ? La plage, ça me paraissais bien, cela faisait longtemps que je n'étais pas allé déjeuner là bas, préférant chaque fois les autres destinations, cela me changerait. Voila qui au moins était décidé ! Je pris donc lentement le chemin vers cette dernière, m'arrêtant à plusieurs reprise pour saluer les gens que je connaissais et échanger quelques mots avec eux.

Ah les rives sablées de Storybrook ! … Qu'est-ce que c'était casse couille n'empêche ! Je me souvenais à présent pourquoi je n'y allai pas souvent, le sable ça s'incruste partout. Cela dit l'endroit restait tout de même apaisant et j'aimais m'y rendre, la vue y était magnifique. Cela dit je me rendis bien vite compte que je n'étais pas le seul à avoir eu l'idée de me rendre ici aujourd'hui, en effet, je ne le ou la distinguais pas encore très bien mais il y avait une personne assise un peu plus loin dans le sable. J'aurais pu l'ignorer et aller dans mon coin mais … comment résister à s'incruster dans l'espace d'un autre ! D'accord, je voulais bien comprendre pourquoi certains me trouvaient lourds, hahaha ! Sans me presser je m'approchais donc, me rendant bien vite compte qu'il s'agissait d'un gosse … enfin, d'un ado … un mini-humain quoi ! Bien ! Cela promettait d'être amusant ! Surtout parce que j'avais l'age mental d'un gosse de dix ans et que généralement tous les jeunes étaient limites plus matures que moi, ce contraste me faisait beaucoup rire, eux beaucoup moins.

« Mais dis moi, les marmots c'est pas censé être en cours à cette heure ci ? » Lui adressais-je sans même me présenter.

Bon, je le reconnais, moi et le système scolaire ça n'avait jamais été le grand amour, donc je ne me souvenais plus trop que le mercredi on finissait aussi tôt. Bah ouai, je n'étais pas vraiment un élève modèle et était même plutôt le contraire, sans compter que j'avais un peu abandonné mes études en me barrant de chez ma mère … enfin celle de ce monde, qui n'existait pas mais n'en restait pas moins réel dans mes souvenirs.

Cependant, une chose me sauta aux yeux, ce qui me fit sortir de mes pensées. En effet, ce gamin, je le reconnaissais. Je veux dire, je ne le connaissais pas, je ne lui avais jamais vraiment parlé avant et c'est à peine si j'aurais pu dire que je l'avais croisé avant, mais depuis la fin de la malédiction, j'avais eu vent de son identité et depuis ça m'avait intrigué. Arthur Pendragon, possesseur d'Excalibur, ça c'était un nom célèbre, même dans le monde des contes où il n'est pas une légende mais une réalité. J'étais donc curieux de le rencontrer et … j'avoue que je ne m'attendais pas à un si jeune homme, mais cela ne le rendait que plus intéressant, de mon avis du moins.

« Alors c'est toi le fameux roi Arthur ? Je dois t'avouer que je m'attendais à … plus grand ! » Dis-je en ajoutant le geste de ma main pour faire comme ci je voulais l'agrandir.
Revenir en haut Aller en bas

Un après-midi mortel [Finnegan C. Fearless]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Ancien RP-