AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

LILY ☼ hello, goodbye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: LILY ☼ hello, goodbye Mer 28 Aoû - 13:41



C’était une belle journée, une journée parfaite pour aller à la plage. Ou presque. Ca aurait pu l’être s’il n’était pas huit heure du matin. Même si le soleil brillait, la température restait fraîche. Fraîche, mais pas assez pour me faire peur. Il avait beau faire zéro degré, je n’avais pas froid, même en ayant oublié mon manteau, mon pull et mes gants. C’est simple, j’étais le froid. La plupart des gens normaux y allait quand il faisait bien chaud, mais il faut dire que je n’avais pas les mêmes occupations qu’eux. Barboter dans l’eau, faire de jolis pattés digne d’un môme surdoué, se dorer la pilule, ce n’était pas mon truc. Enfin bref. Essayant de ne pas réveiller ma sœur, je me préparai vite faite,et pris mon sac à main. Evidemment, le maillot de bain et compagnie, ce n’était pas pour moi. J’avais trop peur que la délicieuse eau bleutée se transforme en mer de glace. Pour l’instant, le défi consistait simplement a tremper les pieds et à attendre bien sagement, sans qu’une once de glace n’apparaisse. Facile à dire, plus difficile à faire. Alors je me suis retrouvée en route pour la plage, de bonnes intentions en tête, mais la peur au ventre. J’ai essayé. Du mieux que j’ai pu j’ai essayer de l’évincer. Mais la peur était toujours là. Elle me suivait, toujours. J’étais toujours effrayée qu’un jour, il se produise la même chose qu’à Arendelle… Non Elsa, non. C’était pas le moment de penser à ça. Pas maintenant.

Arrivée à la plage, je n’eus aucune surprise. Elle était déserte. Il n’avait même pas une mouette pour orner le paysage. Juste le soleil, la mer, le sable, et quelques coquillage. J’ai retiré mes chaussures, détestant marcher avec dans le sable. Enfin, je fis trois pas dans l’eau. La température ne baissait pas. Bonne nouvelle. Au moins, mes émotions ne me jouaient pas des tours. C’est vrai, mise à part cette peur fréquente, j’étais plutôt heureuse depuis que la malédiction s’était brisée. Je n’avais jamais été aussi proche de ma sœur, bien que notre relation n’était pas des plus parfaites, et j’arrivais de mieux en mieux à gérer mes pouvoirs. Je me mis à rire bêtement. J’avais l’air tellement pathétique. Vivre seule avait certainement endormi quelqu’un uns de mes neurones, et il était temps de les réveiller. Et c’était aussi le moment de passer à l’étape supérieur. Longeant la mer, j’aperçut enfin quelques mouettes. Elles finirent en glaçon sans aucune difficultés. Paix à leurs âmes. Mais qui sait, elles se réveilleraient peut-être dans quelques secondes… Un sourire aux lèvres, je m’amusais bien là, sur la plage, à geler tout ce que je voyais. Je me sentais forte, et j’avais le contrôle. Au bout d’un moment j’ai tout de même arrêter mon petit jeu. Je commençais à frôler la gaminerie de ma sœur, à force. Je valais tout de même mieux que ça. Toujours mes chaussures à la main, je me suis retournée. Et là, je vis une silhouette. Féminine, masculine, difficile à dire. Elle était très loin. Mais lorsque j’ai mieux regarder, le doute c’était envolé. C’était une femme. Une jeune femme. J’allais encore bien passer pour une folle. Je sentis l’eau se rafraîchir. Non, ce n’étais pas le moment. Rapidement, la température redevint ambiante, et je sorti de l’eau, pendant la silhouette s’approchait toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: LILY ☼ hello, goodbye Jeu 29 Aoû - 13:12



fate is coming, that I know ; time is running, got to go.

Depuis que la malédiction est brisée les souvenirs de Delilah, ou plus exactement de Lily la Tigresse, reviennent et affluent comme un ras de marée dans sa tête. Même les petits détails. Des choses tellement vives qu’elle ne comprend pas comment elle a pu les oublier. Tout ça lui paraît insensé même si elle sait qu’il s’agit de l’effet d’un sortilège. Après tout Lily ne s’y connait pas très bien en magie car personne –hormis les fées- ne la pratique à Neverland. Il y a des choses fabuleuses certes, et qui sont sans doute issues d’une action magique à la base (comme le fait de ne pas vieillir si on le désire) mais cela reste assez incertain pour l’ancienne indienne. Pourtant maintenant que tout revient elle est poussée à faire des choses qu’elle sait qu’elle ne faisait plus depuis bien des années. Se lever aux aurores par exemple. Delilah dans ses faux souvenirs est une dormeuse invétérée tandis que maintenant, dès les premières lueurs de l’aube, toute trace de fatigue s’envole. Il y a autre chose. Un besoin incontrôlable de jeter un regard sur l’océan. Comme pour vérifier qu’il est toujours là, qu’il lui reste une chose à laquelle se rattacher dans ce monde qui l’effraie parce qu’elle ne le comprend pas toujours. Elle a toujours été liée à la mer, jusque dans ces faux souvenirs. Elle s’est promenée sur les docks en fin de journée pendant 28 ans. C’est ce dont "Delilah" se souvient. Elle a d’ailleurs maintenu cette habitude depuis que ses souvenirs se sont réveillés. La malédiction est comique, semant des indices partout. Elle se sent intimement proche de cet élément qu'est la mer. Elle est persuadée que c’est lui qui l’aide par sa présence à garder les pieds sur terre. Elle se dit que quelque-part dans une autre dimension, Neverland vit toujours au rythme de l’océan. Aujourd’hui elle ne travaille pas, elle va donc pouvoir passer un peu plus de temps sur la plage à observer le ressac. Ses sandales à la main, ses pieds nus jouent à s’enfoncer dans le sable fin. Il est froid à cette heure de la journée mais ça n’empêche pas la jeune femme d’apprécier cette sensation, bien au contraire. Le vent se prend dans ses cheveux et les emmêle à sa guise, son collier de plume volète et sa robe s’amuse à se soulever légèrement.

Delilah rejette la tête en arrière pour se laisser empreindre de la caresse iodée du vent marin. Si quelqu’un se trouve sur la plage au même moment, il l’a prend surement pour une folle. Elle s’éloigne un peu du milieu de la plage et va s’assoir sur un rocher un peu plus loin. Les couleurs de l’aube se mélangent à celles de la mer, visiblement ombrageuse aujourd’hui. Lily s’étire doucement. Peut-être que les quelques nuages épars et blancs dans le ciel vont se transformer en un risque d’averse plus-tard dans la journée ? C’est ce que l’océan semble dire en tout cas. Et autant vous dire que la jeune femme est une experte en ce qui concerne l’analyse de la météo par le biais des vagues. C’est un paramètre important quand on règle ses journées en fonction du temps. Ou plutôt réglait…il y a plus de 28 ans. Elle a toujours du mal à s’expliquer qu’autant de temps soit passé sans qu’elle ne s’en rende compte, jamais. Elle s’aperçoit soudain qu’il y a quelqu’un d’autre sur la plage. Là-bas, sur la grève. C’est une silhouette de femme, visiblement. Les yeux de Delilah s’arrondissent de surprise quand elle voit ce que cette fille fait aux mouettes. C’est…une magicienne ? Bien que l’expression "pince moi ou je rêve" ne s’applique pas vraiment à Storybrooke, la Tigresse serait bien tentée d’y avoir recourt. L’autre fille là-bas semble geler les mouettes par sa simple pensée. Une sorte de télékinésie qui influe sur les éléments. C’est fascinant, se dit Lily. Elle hésite un peu mais quitte finalement son rocher pour s’approcher de la scène étrange. Tout en avançant elle lance à la cantonade un « Attends, tu as vraiment gelé ces pauvres oiseaux ? » puis elle se rapproche encore et se rend compte qu’elle connait cette fille. Elle la reconnait parfaitement à présent. C’est Izae Grimshaw ! Elles ont été à l’école ensemble, enfin…dans leurs faux souvenirs de maudites. C’est étrange de se retrouver ici, sur la plage, alors que l’une pratique la magie et que l’autre court après ses souvenirs. Delilah se dit que la jeune femme qui lui fait face ne s’appelle surement plus Izae. La fin de la malédiction a vraiment bouleversé le quotidien de chaque habitant de Storybrooke, et ce n'est pas forcément facile à vivre. « Izae…On ne s’est pas vues depuis que la malédiction a pris fin. » Elle tente d’entamer la conversation mais avec une grande incertitude. Les relations entre les deux sont un peu comme le feu et la glace, c’est le cas de le dire. Entre chamailleries permanentes et crises d’hystérie, elles sont "censées" avoir vécu pas mal de choses !


made by BOHEMIAN PSYCHEDELIC
Revenir en haut Aller en bas

LILY ☼ hello, goodbye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Best- and Worst-Dressed Characters on TV [Lily Aldrin]
» {scraposphere} ATELIER 4/ CALENDRIER PERPETUEL par lily
» Chanterelle / Lily / Anne
» Lily Dale (Arthur H)
» Lily-Maï ... Femme de Caractère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Ever After :: CORBEILLE :: Ancien RP-